12/08 12:02

Le taux de chômage est quasi stable au deuxième trimestre 2022 à 7,4% de la population active en France, selon les chiffres publiés aujourd'hui par l'Insee

Le taux de chômage est quasi stable au deuxième trimestre 2022 à 7,4% de la population active en France (hors Mayotte) contre 7,3% au premier trimestre de l’année, selon les chiffres publiés vendredi par l’Insee. Au deuxième trimestre, le nombre de chômeurs au sens du Bureau international du travail (BIT) atteint 2,3 millions de personnes, soit 29.000 de plus sur le trimestre.

Le taux de chômage retrouve son niveau du quatrième trimestre de l’année 2021. « Il est inférieur de 0,5 point à son niveau du deuxième trimestre 2021 et de 0,8 point à celui d’avant la crise sanitaire (fin 2019) », indique l’Insee. Lors du deuxième trimestre 2022, le taux de chômage des jeunes augmente ("1,3 point à 17,8%), mais reste bien en-deçà de son niveau d’avant crise (de 3,7 points).

Dans les autres catégories d’âge, il reste quasi stable chez les 25-49 ans ("0,1 point, à 6,7%), et diminue de 0,3 point chez les plus de 50 ans (à 5,2%). Concernant l’indicateur du « halo sur le chômage », soit les personnes désirant retourner sur le marché de l’emploi mais qui ne sont pas considérées comme chômeuses par le BIT (chercher effectivement un emploi et être disponible pour en prendre un), il augmente faiblement lors du trimestre à 1,9 million de personnes (+0,1 point à 4,5%).

Le taux de chômage de longue durée (au moins un an) est en très légère baisse, à 2,1% de la population active (- 0,1 point) et demeure inférieur de 0,3 point par rapport à son niveau d’il y a un an. Quant à la part du sous-emploi, les personnes au chômage partiel ou à temps partiel et souhaitant travailler plus, elle diminue de 0,1 point sur le trimestre (soit 4,6 millions de personnes). C’est ainsi le plus bas niveau de sous-emploi depuis 1992.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de DictionnairErroné
12/août/2022 - 13h18
- Hugo Drax - a écrit :

La pauvreté, la misère et le chômage sont provoqués délibérément. Ce sont des INVENTIONS qui servent à faire chanter la classe moyenne pour maintenir les salaires au plus bas et obliger les plus modestes à accepter des métiers avilissants pour un salaire minable.

Des millions de vies acculées et gâchées par ce système corrompu.

Esclavage 2.0

Oui, le seul système égalitaire étant le communisme.

Mais partout où il a été appliqué, ça été un échec bien pire !

Ou alors dans des tribus reculées et isolées de tout. Bon, après, faut avoir envie.