10/08 21:38

Incendies - La première ministre Élisabeth Borne a annoncé qu'elle se rendrait demain sur le front des incendies en Gironde avec le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin

21h37: La première ministre Élisabeth Borne a annoncé qu'elle se rendrait demain sur le front des incendies en Gironde avec le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, soulignant que la mobilisation du gouvernement était «totale». «Sur plusieurs fronts, nos sapeurs-pompiers font face à des incendies particulièrement violents», a-t-elle relevé mercredi sur son compte Twitter. «La mobilisation du Gouvernement et des services de l'État, aux côtés des élus locaux, des bénévoles et des habitants, est totale», a-t-elle ajouté.

17h53: Selon un nouveau point de la préfecture de Gironde, l'évacuation du bourg de Beliet, où vivent environ 2.500 personnes, est en cours. Pour l'heure, le nombre de personnes évacuées monte donc à près de 8.000, précise la même source, et aucun blessé n'est à déplorer. "Des centres d'accueil sont ouverts sur les communes de Salles, Saint-Symphorien et le Barp", précise la préfecture.

17h50: La Suède et l'Italie vont envoyer des renforts pour aider la France à combattre le feu

16h37 : A Mostuéjouls, dans l'Aveyron, l'un des départements toujours en proie aux flammes, Gérald Darmanin affirme :  "Il y a huit grands feux en même temps sur le territoire national", annonce le ministre de l'Intérieur. "Tout nous montre que nous aurons dans les semaines à venir encore de nombreuses difficultés." Concernant les feux en Gironde, "nous avons de fortes suspicions que le feu qui redémarre soit d'origine incendiaire", déclare encore le ministre.

15h11: Le ministre de l'Intérieur, depuis l'Aveyron, il appelle les employeurs de personnes étant également pompiers volontaires à les laisser rejoindre leurs casernes, pour lutter contre la multiplication des feux. "Il y a beaucoup de sapeurs-pompiers volontaires heureusement. Nous travaillons à améliorer ce volontariat. Mais surtout, aujourd'hui, on voit bien que la majeure partie des sapeurs-pompiers aujourd'hui travaillent", affirme Gérald Darmanin ce mercredi. "Tous les employeurs doivent prendre des mesures pour libérer les volontaires pour qu'ils puissent rejoindre leur caserne. C'est un acte de civisme", poursuit-il.

12h42: "Face aux incendies qui reprennent de manière violente en Gironde et dans les Landes avec plus de 6 000 hectares brûlés, j’ai décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 sapeurs-pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés contre les flammes", vient de déclarer le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin sur Twitter.

11h11: Le point sur ce que l'on sait ce matin

Des reprises de feu près de Landiras (Gironde), théâtre d'un gigantesque incendie en juillet, ont ravagé 6.000 hectares de forêts de pins depuis mardi après-midi, entraînant l'évacuation de milliers de personnes. Le "feu est très virulent et s’est étendu au département des Landes. Les communes d’Hostens, de Saint-Magne et des secteurs de Belin-Béliet ont été évacuées", soit environ 3.800 personnes, selon un communiqué de la préfecture de la Gironde.

Ces communes se trouvent au coeur de la forêt des Landes de Gascogne. Le feu a par ailleurs détruit 16 maisons sur plusieurs secteurs de la commune de Belin-Béliet où une opération d'évacuation d'environ 2.000 personnes était en cours. "Aucun blessé n’est à déplorer", selon la préfecture. Quelque 500 sapeurs-pompiers dont des pompiers venus en renfort d’autres départements, sont sur place, appuyés par des bombardiers d’eau de la sécurité civile.

Par ailleurs, la préfecture signale que "le front de l’incendie se dirige vers l’A63 (Autoroute sens Bayonne-Bordeaux). Le "gestionnaire de l’autoroute ne constate pas de gêne à la visibilité mais dans l’immédiat, un abaissement de la vitesse à 90 km/h et une réduction à deux voies de circulation sur trois dans le sens Bayonne-Bordeaux ont été décidés". En fonction de l’évolution du feu, une coupure de l’autoroute est envisagée, selon la même source.

10h04: "6.000 personnes ont déjà été évacuées", annonce la préfecture ce matin. "Pas de victime à déplorer". L'autoroute A63 va fermer "d'ici quelques minutes" entre Bordeaux et Bayonne, annonce la préfecture qui précise que "nous abordons une journée de très grands risques. La météo est extrêmement défavorable".

08h37: La préfecture de Gironde vient de publier un communiqué

Le feu de Landiras a repris au niveau de la commune de Saint-Magne hier à la mi-journée, en sortant de la zone dans laquelle il avait été fixé, nécessitant l’intervention de 500 sapeurs-pompiers dont des pompiers venus en renfort d’autres départements, appuyés par des bombardiers d’eau de la sécurité civile.

La surface brûlée sur le secteur d’Hostens est de 6.000 ha. Le feu est très virulent et s’est étendu au département des Landes. Les communes d’Hostens, de Saint-Magne et des secteurs de Belin-Beliet ont été évacués (environ 3.800 personnes). L’évacuation du bourg de Belin (environ 2000 personnes) est en cours.. Le feu a détruit 16 maisons sur plusieurs secteurs de la commune de Belin-Beliet. Aucun blessé n’est à déplorer.

Le front de l’incendie se dirige vers l’A63 (Autoroute sens Bayonne-Bordeaux). Pour l’instant, le gestionnaire de l’autoroute ne constate pas de gêne à la visibilité mais dans l’immédiat, un abaissement de la vitesse à 90 km/h et une réduction à deux voies de circulation sur trois dans le sens Bayonne-Bordeaux ont été décidés. En fonction de l’évolution du feu, une coupure de l’autoroute est envisagée avec déviation A62, A65 et A64. La Préfecture a activé son Centre Opérationnel Départemental

08h11: La situation est jugée «très défavorable» par les pompiers à Hostens et Saint-Magne, en Sud Gironde, où des reprises de feux du gigantesque incendie de Landiras en juillet, ont ravagé 5.000 ha de pins, nécessitant l'évacuation par précaution de 3500 personnes de ce secteur forestier, selon la préfecture.

Ces évacuations préventives concernent, à ce stade, les bourgs des communes de Saint-Magne et de Hostens et un quartier de Belin-Béliet, a annoncé la préfecture de la Gironde dans un tweet, qui a réévalué à la hausse son bilan à «1000 hectares de (pins) brûlés à 23h30», contre 400 annoncés à 22h00. La municipalité de Hostens a annoncé de son côté sur son compte Facebook un «ordre d'évacuation totale du village», avec une «possibilité de refuge sur les salles des fêtes de Belin-Béliet».

Depuis mardi 13h00, 300 pompiers appuyés de Canadairs, Dash et hélicoptère bombardier d'eau luttent contre une virulente reprise des flammes sur ce secteur forestier proche de la zone déjà sinistrée de Landiras. «La situation est très défavorable. Nous maintenons l'ensemble des moyens disponibles au sol pour toute la nuit, avec de nombreuses défenses de points sensibles à venir», a souligné le lieutenant-colonel Mendousse, officier de communication au Service Départemental d'Incendie et de Secours (Sdis) de la Gironde.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de emsuppl_50
11/août/2022 - 01h12

Pauvre Gironde. C'est reparti pour un tour. On a bien quelques pompiers en réserve qui pourraient donner un coup de main. Cela ne suffira peut être pas mais ils sont là au cas où.

Portrait de mbagnick
10/août/2022 - 22h55

Ils prendront leur jet ensemble ou séparément?

Portrait de mbagnick
10/août/2022 - 19h58
AntinemesisBack a écrit :

On est constamment à demander de l'aide aux autres...putain de pays qui devient un tier monde...plus d'eau, plus rien...au secours! on est a genoux constamment et dans tous les domaines.

une pensée pour tous les connards qui ont revoté Macron ou se sont abstenus. Vous etes des merdes et des traitres à la patrie.

La France est le pays le plus imposé du monde mais pas de budget pour les avions (entretien…). Mais Emmanuelle Wargon qui perd aux élections est recasée à + de 15 000 € par mois en tant que présidente de la Commission de régulation de l'énergie, une administration qui ne sert qu'à recaser les membres de la caste.

Portrait de AntinemesisBack
10/août/2022 - 19h25

On est constamment à demander de l'aide aux autres...putain de pays qui devient un tier monde...plus d'eau, plus rien...au secours! on est a genoux constamment et dans tous les domaines.

une pensée pour tous les connards qui ont revoté Macron ou se sont abstenus. Vous etes des merdes et des traitres à la patrie.

Portrait de COLIN33
10/août/2022 - 18h45 - depuis l'application mobile

Nous vivons l'enfer! quelle honte d'appeler a l'aide des pays voisins, ou est la grandeur de la France ? Mr Darmanin a indiqué lors du grand incendie de Landiras et la Teste, en juillet, que nous avions les moyens de lutter contre le feu, une fois encore on essaie de nous tromper.......

Portrait de Noël Flantier
10/août/2022 - 17h20
Céleste Puceau a écrit :

Non.

Si.

Portrait de lucieat
10/août/2022 - 14h16

On ne parle que d'incendies monstres partout dans le monde, des nuages noirs polluent le ciel en France, en Californie, en Amazonie, les dépôts de carburant flambent à Cuba et je ne parle même pas de bombardements en Ukraine et autres pays en guerre

Et je ne peux m'empêcher de penser qu'on va me taxer parce que ma petite voiture rejettes quelques centaines  de grammes de CO2, qu'on va nous obliger à prendre des voitures électriques à partir de 2035, quand on sait la pollution que ça occasionne pour les fabriquer...

Le monde est devenu fou , si j'étais croyante, je dirais que la Nature (ou Dieu)commence à en avoir marre des hommes et qu'elle se rebelle, mais ils sont bouchés et ne veulent rien entendre des avertissements qu'elle nous lance : volcans, séismes, épidémies, feux, inondations, grêle...les " 12 plaies d'Egypte le retour"... et je ne parle pas de cette violence latente qui ne demande qu'à s'extérioriser au moindre prétexte

Portrait de lucieat
10/août/2022 - 14h08

Je me rappelle des vacances dans les landes dans les années 80, le sous bois était très "sale", le sable plein de résidus noirs, pour cause, les hivers, on faisait brûler la végétation basse et broussailles en prévention, mais aussi, le sol était net, pas ou très peu d'incendies car rien pour démarrer un feu. Par négligence, on n'entretient plus les forêts et on voit le résultat

Portrait de COLIN33
10/août/2022 - 13h50 - depuis l'application mobile

40° , du vent, comment contrôler ces feux ? on voit au loin un immense champignon de fumée comme si c'était une bombe, la catastrophe c'est si le feu s'engage plus dans les Landes, vu la surface boisée un vrai désastre....
triste pour ceux qui perdent leurs biens ....

Portrait de Lillois en vaucluse

2022 l'année de tous les records sécheresse température et incendie on s'en souviendra

Portrait de MS54840
10/août/2022 - 08h45
Capri a écrit :

Question pour les habitants du secteur de Landiras ou qui connaissent le coin : la forêt est-elle suffisamment entretenue ? Y-a-t-il des pare-feux créés par l’homme ?

Sur la forêt de La Teste, c’était manifestement le problème (bien connu…)

pas loin de chez moi une forêt de sapins, entretenu, chemin à l'intérieur, des passages à l'intérieur... en ce moment c'est tous sec, heureusement qu'il n'y a quasiment personne , le désert.

Portrait de MS54840
10/août/2022 - 08h46

Pour le futur, ne plus habité dans la forêt surtout s'il s'agit de sapins, ni au bord de la mer à cause des inondation ou coulée de boue, ou feux de forêts, ni au bord des rivières... mieux maux être dans une plaine loin de l'eau, mais on n'évitera pas les orages ?

Portrait de Capri
10/août/2022 - 08h30

Question pour les habitants du secteur de Landiras ou qui connaissent le coin : la forêt est-elle suffisamment entretenue ? Y-a-t-il des pare-feux créés par l’homme ?

Sur la forêt de La Teste, c’était manifestement le problème (bien connu…)