05/08 10:16

Agressions sexuelles : La BBC reconnaît qu'elle "aurait pu faire plus" pour enquêter sur des plaintes concernant Tim Westwood, ex-voix de la culture rap sur ses antennes

La BBC reconnaît qu'elle "aurait pu faire plus" pour enquêter sur des plaintes concernant Tim Westwood, ex-voix de la culture rap sur ses antennes, accusé d'agressions sexuelles, annonçant une enquête indépendante. Fin avril, plusieurs femmes ont témoigné auprès de la BBC et du journal le Guardian en accusant l'ancien DJ et star britannique du hip-hop d'abus sexuels. Il dément vigoureusement ces allégations. Selon un premier rapport interne sur la question publiée jeudi par la BBC, des plaintes étaient remontées au sein du groupe dès 2012.

Après la diffusion des témoignages en avril, la BBC s'était pourtant dit "choquée" des accusations prononcées. Selon le directeur de l'enquête interne Nicholas Serota, la BBC "aurait pu faire plus pour enquêter sur les plaintes qui lui avaient été remontées". Il souligne que les témoignages continuent d'affluer.

Fin avril, trois femmes ont accusé le DJ de 64 ans, ancien présentateur radio sur la BBC, de comportements sexuels prédateurs et inappropriés, tandis que quatre autres affirment qu'il les a agressées lors d'événements publics. Les faits remontent entre 1992 et 2017, quand les victimes présumées étaient des adolescentes ou des jeunes adultes.

Après le premier rapport interne à la BBC, le groupe a annoncé l'ouverture d'une enquête indépendante de six mois pour "examiner pleinement" les accusations.

L'enquête sera notamment chargée d'établir si les plaintes en interne à l'encontre du DJ ont été l'origine de son départ de la chaîne en 2013. Fils d'archevêque, Tim Westwood a débuté sa carrière dans une radio locale avant de rejoindre Londres, où il a travaillé pour la BBC Radio 1 jusqu'en 2013.

Il y était devenu dans les années 1990 la voix de la culture rap. Après la publication des témoignages en avril, il avait arrêté de présenter des émissions les samedis soirs sur Capital Xtra, une radio spécialisée dans le hip-hop, mais avait "nié fermement les accusations de comportements inappropriés".

L'affaire est délicate pour la BBC, dix ans après le scandale Jimmy Savile, animateur vedette de la BBC auteur de viols et d'agressions sexuelles sur mineurs pendant des décennies.

Accusé d'avoir étouffé l'affaire, la BBC avait présenté ses excuses et lancé des enquêtes indépendantes, dont l'une a conclu en 2016 que la culture de la peur et de la déférence envers les célébrités au sein du groupe avaient favorisé les agissements pédophiles de Savile, décédé en 2011.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de God Save Our France
6/août/2022 - 06h31

La CULTURE rap ? Mort de rire ... Il faut vraiment que notre civilisation soit devenue dégénérée pour coller ces deux mots ...

Portrait de seb2746
5/août/2022 - 12h02

L'article parle de 1 autre animateur mais il y en a eu "17" dans la boite en 40 ans, la BBC couvre encore et encore... et la direction ne bouge pas.