16/07 14:38

Angers : Que sait-on de l'agression au couteau qui a fait trois morts cette nuit, dont un jeune homme de 16 ans, en plein centre ville ? Un individu a été placé en garde-à-vue

14h32: Selon le parquet d’Angers, un suspect âgé de 32 ans a été interpellé puis placé en garde à vue. Il est suspecté d’avoir donné des coups de couteaux et entraîner la mort de trois jeunes hommes, dont un mineur de 16 ans, au cours d’une rixe dans le centre-ville d'Angers. Le procureur de la ville, Éric Bouillard, a indiqué que les victimes sont âgées de 16, 18 et 20 ans. La rixe aurait d’abord éclaté vers 1 heure du matin, dans le centre-ville d'Angers, avant de se déporter et de se terminer sur l’esplanade Cœur de Maine, près du château d’Angers, peu avant 3 heures.

Dans un communiqué diffusé samedi matin, le procureur indique « les services de police d’Angers ont été requis à la suite d’une altercation se déroulant dans le secteur ’cœur de Maine' » à 2h50 du matin. 

Sur place, ils découvraient une foule importante et parfois agressive, avec des jets de projectiles sur les services intervenants. Victime chacune d’un coup de couteau au thorax, trois personnes en arrêt cardiorespiratoire étaient prises en charge par les secours », mais elles sont mortes rapidement. 

La personne désignée comme étant l’auteur des coups de couteau a d’abord été interpellée «par des personnes présentes  sur les lieux. Il a alors subi « des violences avant d’être prise en charge par la police municipale puis les secours ». Néanmoins, l'homme est « actuellement hospitalisé, il est placé en garde à vue mais n’est pas en état de s’exprimer pour le moment ».

11h23: Selon les éléments communiqué une première altercation se serait produite vers 1H00. Évincé par le groupe des victimes, le mis en cause serait revenu plus tard armé pour les agresser ». Sur Twitter, le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires ancien maire d’Angers, Christophe Béchu , fait part de son « effroi » et de sa « tristesse après la rixe survenue à Angers ». « Mes pensées sont tournées vers les familles des victimes », poursuit-il. 

09h20 : Trois jeunes hommes, dont un mineur, ont été tués par arme blanche et trois autres légèrement blessés dans la nuit de vendredi à samedi dans le centre d'Angers, a annoncé le parquet à l'AFP.

Un suspect a été interpellé et placé en garde à vue. Une rixe aurait éclaté avec le suspect qui était importuné par la musique qu'écoutait le groupe de jeunes sur l'esplanade Coeur de Maine à Angers, selon la même source.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gustave68
16/juillet/2022 - 22h53

La France victime de sa politique migratoire généreuse et incontrôlée ? En tout cas, certains réfugiés par leur comportement ne semblent pas redevables de quoi que ce soit ... Il arrive parfois (??!smiley qu'il commettent des viols, des meurtres, des vols et des agressions ... Mais chut, il ne faut rien dire, ce n'est pas raisonnable. Il faut juste se persuader, comme le disent certains politiques: les français font preuve de beaucoup de résilience  ...

Portrait de stbx00
16/juillet/2022 - 21h02
BlancEurope a écrit :

Même si les médias aux ordres, dans un sursaut de transparence et d'honnêteté, annonçaient l'origine du suspect et des victimes, ça ne changerait rien puisque 60% des électeurs - en plein déni névrotique - continuent à voter pour toujours plus de violence et d'insécurité.

Je l'ai entendu tout à l'heure sur France Info... 

Portrait de mbagnick
16/juillet/2022 - 20h42

Un homme d’une cinquantaine d’années a été agressé par arme blanche, samedi 16 juillet, à Toulouse. Il a été touché au niveau du cou…

Portrait de mbagnick
16/juillet/2022 - 19h32

Angers, Metz, Amiens, Loriol-sur-Drôme : 4 attaques au couteau et 5 morts en 48h.

Portrait de NextDay
16/juillet/2022 - 17h55
AntinemesisBack a écrit :

c'est faux. Aux dernieres presidentielles, seulement 38% des inscrits ont voté Macron.

62% des inscrits ne l'ont pas designé comme tel (en votant pour son adversaire,blanc, nul ou en ne votant pas du tout), soit la tres grande majorité des francais.

Chez nous, etre élu avec 38% des voix, on appelle ca une "démocratie".

+10.

Mais pour être tout à fait honnête, il faut ajouter, qu'en votant Macron, blanc ou en s'abstenant, 72.74% des inscrits se sont opposés à l'élection de Madame Marine.

Portrait de AntinemesisBack
16/juillet/2022 - 17h40
BlancEurope a écrit :

Même si les médias aux ordres, dans un sursaut de transparence et d'honnêteté, annonçaient l'origine du suspect et des victimes, ça ne changerait rien puisque 60% des électeurs - en plein déni névrotique - continuent à voter pour toujours plus de violence et d'insécurité.

c'est faux. Aux dernieres presidentielles, seulement 38% des inscrits ont voté Macron.

62% des inscrits ne l'ont pas designé comme tel (en votant pour son adversaire,blanc, nul ou en ne votant pas du tout), soit la tres grande majorité des francais.

Chez nous, etre élu avec 38% des voix, on appelle ca une "démocratie".

Portrait de BlancEurope
16/juillet/2022 - 16h37
Orwell2022 a écrit :

Rectification, les victimes sont des calédoniens d'origines Wallisienne !

Source Philippe Blaise président du RMC 

L'agresseur un Soudanais en situation irrégulière source le procureur de la République d’Angers, Éric Bouillard.  

Je suppose que vous voulez dire MRC (et non pas RMC) : Mouvement républicain calédonien

Portrait de BlancEurope
16/juillet/2022 - 16h31

Même si les médias aux ordres, dans un sursaut de transparence et d'honnêteté, annonçaient l'origine du suspect et des victimes, ça ne changerait rien puisque 60% des électeurs - en plein déni névrotique - continuent à voter pour toujours plus de violence et d'insécurité.

Portrait de mbagnick
16/juillet/2022 - 16h03
KERCLAUDE a écrit :

A la télé on parle du SDF qui a été gazé par un policier lors d'une patrouille, même un député le souligne. Par contre rien sur l'auteur des trois meurtres et il semblerait que ce soit une personne en situation irrégulière. La façon de parler de l'actualité et de mettre des faits à la une  est étonnante

Ce n'est pas étonnant, il s'agit d'une stratégie bien pensée.

Portrait de Orwell2022
16/juillet/2022 - 16h01

Rectification, les victimes sont des calédoniens d'origines Wallisienne !

Source Philippe Blaise président du RMC 

L'agresseur un Soudanais en situation irrégulière source le procureur de la République d’Angers, Éric Bouillard.  

Portrait de KERCLAUDE
16/juillet/2022 - 15h46

A la télé on parle du SDF qui a été gazé par un policier lors d'une patrouille, même un député le souligne. Par contre rien sur l'auteur des trois meurtres et il semblerait que ce soit une personne en situation irrégulière. La façon de parler de l'actualité et de mettre des faits à la une  est étonnante

Portrait de AntinemesisBack
16/juillet/2022 - 15h10

la France! le seul pays où il faut regarder les commentaires pour en apprendre plus que dans l'article (un soudanais sans papier).

Pas d'amalgame bien entenduuuuuu avec les chances pour la France.

On attend aussi le nom du salopard qui a mis le feu à + de 160 hectares de foret à Anglet il y a deux ans et aussi les noms des 5 tueurs de Philippe Monguillot, le chauffeur de bus Bayonnais.

Portrait de Vosegus
16/juillet/2022 - 15h03

Il est à noter deux choses. La première est que les forces de l'ordre ont été accueilli par des jets de projectiles, et la seconde est que les gens ont voulu se faire justice. 

Orwell2022 nous affirme qu'il s'agit de Soudanais et Magrébins, pourquoi cela ne me surprend pas ? That is the question. 

Portrait de bloublichariaba
16/juillet/2022 - 14h24

ah le tueur est un soudanais en situation irrégulière, encore un.

Les Français sont suicidaires.

Portrait de Orwell2022
16/juillet/2022 - 14h24

Bon vu que l'agresseur est un Soudanais en situation irrégulière et que les trois morts sont des Magrébins, les politique et les médias doivent se demandé comment traiter cette affaire ,heureusement à l'Elysée il y a le cabinet McKinsey qui pour quelques millions vont conseiller au locataire des lieux de se taire ! 

Portrait de bloublichariaba
16/juillet/2022 - 10h17

Les Français sont livrés à eux mêmes.

La police est absente et invisible de nos rues.

Si elle se déplaçait pour des tapages nocturnes, mettait en prison les récalcitrants au moins le temps de la soirée + forte amende, les choses changeraient peut-être. Les Français sont livrés à eux-même et ce genre de drame risque de se produire de + en +.

On va nous pondre plein d'articles sur un sdf qui s'est fait gazé (je n'approuve pas je précise) et dans le même temps 2 personnes ont été tuées par arme blanche à Metz et dans la Drôme ces derniers jours. Les médias nationaux n'en parlent même plus, là il y a 3 morts ils risquent d'en parler. C'est l'omerta sur l'insécurité grandissante.