25/06 10:07

La chef de file des députés LREM Aurore Bergé a annoncé ce matin le dépôt d'une proposition de loi pour inscrire «l'IVG dans notre Constitution», après la décision historique de la Cour suprême des États-Unis

La chef de file des députés LREM Aurore Bergé a annoncé ce matin le dépôt d'une proposition de loi pour inscrire «le respect de l'IVG dans notre Constitution», après la décision historique de la Cour suprême des États-Unis de révoquer ce droit. Au-delà des États-Unis, cette décision est «catastrophique pour les femmes dans le monde: vous avez une femme qui meurt toutes les 9 minutes parce qu'un avortement a été mal pratiqué, de manière non sécurisée», a souligné sur France Inter la nouvelle présidente du groupe majoritaire à l'Assemblée.

«Cela appelle aussi à ce que nous prenions en France des dispositions pour qu'on ne puisse pas avoir demain des revirements qui pourraient exister. C'est la raison pour laquelle, dès aujourd'hui, avec mon groupe nous allons déposer une proposition de loi constitutionnelle pour inscrire le respect de l'IVG dans notre Constitution», a ajouté l'élue des Yvelines, une ex-LR à l'engagement féministe.

Elle avait notamment vivement défendu l'allongement en France du délai légal de l'IVG, voté à la fin de la précédente législature. Craint-elle une remise en cause en France? «Malheureusement, rien n'est impossible et les droits des femmes sont toujours des droits qui sont fragiles et qui sont régulièrement remis en cause», a répondu Aurore Bergé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Leon48Leon
27/juin/2022 - 08h53 - depuis l'application mobile

En premier, il faut obliger les hommes à prendre la pilule. Il l’arrêterons quand ils voudront des enfants et la reprendront quand ils seront père et ainsi de suite toute leur vie.

Portrait de Pirate 92
26/juin/2022 - 05h52
i know you a écrit :

C'est ridicule, il y a bien plus urgent que tout cela, par exemple arrêter d'urgence toute maltraitance animale et ce, définitivement. Le reste est secondaire à mes yeux !

Le message est: chacun vois midi à sa porte smiley 

Oui, alors la Constitution va être longue et il faudra rajouter plus de 67 millions d'articles pour que chaque porte aie sont midi.

Portrait de COLIN33
25/juin/2022 - 13h36 - depuis l'application mobile
Paullass a écrit :

Salut. Je m'appelle Paula et j'ai 23 ans) Je suіs un mоdèle sеxuel.Vеuillеz évаluer mеs photоs а -- Ujeb.se/nudxx

@Paullass
allez couché !!!

Portrait de Pirate 92
25/juin/2022 - 12h25

Il y a autre chose à faire avant que de ne s'occuper de cette modification Constitutionnelle, non ?

2.900 milliards de dette laissée aux plus jeunes, à leurs enfants, petits enfants arrières petits-enfants etc....., à quand une disposition constitutionnelle interdisant le déficit budgétaire ? N'auront ils pas la liberté individuelle de vivre sans avoir à rembourser nos conneries et notre petit "pouvoir d'achat" quotidien, sans compter l'état de la planète.

Affligeant de bêtise et de bien pensance. Cordicopolis.

Portrait de Jilou1994
25/juin/2022 - 11h37

Dans une société sans Dieu comment s'étonner de l'ignorance qui s'y propage ?  Nous avons oublié que nous ne sommes pas ce corps, que nous sommes des âmes éternelles purement spirituelles par nature, que nous sommes les serviteurs éternels de Dieu la Personne Suprême. Nous en avons même oublié Ses Noms divins innombrables qui désignent tous une de Ses qualités particulières. Nous avons oublié qu'à cause de notre désir profond d'indépendance, notre jalousie, nous avons dû prendre d'innombrables corps temporaires matériels. Ainsi prisonniers de conceptions illusoires liées à l'identification erronée au corps matériel, nous croyons être propriétaires de ce corps et de biens qui lui sont reliés. Ainsi la frustration grandissante, la jalousie, la colère nous envahissent. Cette colère liée à la convoitise nous rend démoniaques, vindicatifs, indifférents envers les plus faibles comme les animaux et par conséquence envers les humains comme un enfant à naître. Cet égoïsme qui supporte des slogans où les conceptions du "moi" et du "je" sont prépondérantes prépare l'âme rebelle incarnée à vivre dans cette vie comme dans les prochaines un enfer. Tu avortes en dehors de toute circonstance exceptionnelle alors tu devras te réincarner pour y subir la même chose de façon multipliée. Tu tues et consommes inutilement des animaux tu te prépares à souffrir aussi de la même façon. Enfraindre les lois de Dieu c'est se placer immédiatement en mode criminel. Et qu'elles sont les conséquences pour un criminel ? Le châtiment ! Ainsi prisonniers des conséquences de nos actes via l'action du temps et du karma nous en oublions les clefs pour sortir de la prison du monde matériel. Prions pour tous le monde car l'envoûtement de la matière est, sans la miséricorde de Dieu la Personne Suprême, sans conteste impossible à dépasser.