20/06 07:12

Législatives - Symbole de la déroute d'Emmanuel Macron, trois des ministres du gouvernement ont été battus mais aussi ses proches Christophe Castaner et Richard Ferrand - Vidéo

L’ancien ministre de l’Intérieur et chef du groupe La République en marche à l’Assemblée nationale, Christophe Castaner a été battu au second tour des législatives. Candidat dans la 2e circonscription des Alpes-de-Haute-Provence, il était opposé au candidat de la Nupes Léo Walter. Christophe Castaner s’était placé légèrement en tête face à son opposant lors du premier tour du dimanche 12 juin.

Autre fidèle d’Emmanuel Macron, l’actuel président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand, a été battu dans la 6e circonscription du Finistère, où il était candidat. Il a recueilli 49,15 % des voix face à son opposante de la Nupes Mélanie Thomin.

Le candidat de la Nupes dans la 6e circonscription de l’Essonne, Jérôme Guedj, a annoncé sa victoire face à la ministre de la Transition écologique Amélie de Montchalin. Le scrutin s'annonçait très serré. Le socialiste, conseiller régional d'Île-de-France, était arrivé en tête le soir du 12 juin, recueillant 38,31% des voix contre 31,46% pour la députée sortante, qui l'avait emporté avec 61,3% des suffrages en 2017.

La ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, a été battue sur le fil (56 voix) par une candidate du Rassemblement national dans le Pas-de-Calais, où elle était élue depuis 2012. Elle récolte 49,94% des suffrages, contre 50,06% pour la candidate du RN Christine Engrand, selon les résultats publiés par la préfecture du Pas-de-Calais. La ministre, anciennement chargée de l'Autonomie au gouvernement, avait obtenu 32,10% des suffrages exprimés au premier tour du scrutin, devant la candidate du Rassemblement national Christine Engrand (30,33% des voix).

La secrétaire d'État chargée de la Mer, Justine Benin, a été battue par le candidat Christian Baptiste, soutenu par la Nupes. Ce dernier a recueilli 58,65% des voix, contre 41,35% pour la secrétaire d'État récemment nommée. Justine Benin était pourtant arrivée en tête le soir du premier tour, avec 31,31% (contre 26,78% pour son rival). Christian Baptiste, maire de Sainte-Anne et secrétaire général de l'Association des maires de Guadeloupe, avait été nommé vice-président de la région avant de faire son entrée à l'Assemblée nationale.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bergil
20/juin/2022 - 11h11
ago47 a écrit :

Quel bonheur de voir Castaner et Ferrand devoir traverser la rue pour trouver du travailsmiley

Pas la peine ils ont déjà une place toute trouvée , président de çi , administrateur de ça ! Pour Ferrand avec ses casseroles absoutes ce n'est que justice !

Portrait de LISCO
20/juin/2022 - 10h08

Castganer battu, Valls battu, Ferrand battu, tous ces anciens socialistes qui du jour au lendemain on trouvé les idées de LREM compatibles avec celles de gauche, les Français n'apprécient pas beaucoup ces brusques revirements de convictions.

Portrait de LISCO
20/juin/2022 - 10h02

Quel plaisir de voir Castaner la mine déconfite, l'oreille basse, l'air de chien battu, il va aller rejoindre ses camarades Valls et consorts, traites du parti socialiste.

Portrait de ago47
20/juin/2022 - 09h10

Quel bonheur de voir Castaner et Ferrand devoir traverser la rue pour trouver du travailsmiley

Portrait de Electro
20/juin/2022 - 08h30

Justice á propos de l'éborgneur de Gilets Jaune.

Portrait de Vous l'avez élu
20/juin/2022 - 08h00

Bon débarras, mais il en reste encore à virer

Portrait de COLIN33
20/juin/2022 - 07h38 - depuis l'application mobile

Ils se prenaient pour "les rois du monde" quel revers, mais il y a encore, du ménage à faire, Darmanin, Abad, Dupont Moretti etc... il s'agirait que Macron ouvre ses yeux et ses oreilles faces au raz de marée des RN....