20/06/2022 07:12

Législatives - Symbole de la déroute d'Emmanuel Macron, trois des ministres du gouvernement ont été battus mais aussi ses proches Christophe Castaner et Richard Ferrand - Vidéo

L’ancien ministre de l’Intérieur et chef du groupe La République en marche à l’Assemblée nationale, Christophe Castaner a été battu au second tour des législatives. Candidat dans la 2e circonscription des Alpes-de-Haute-Provence, il était opposé au candidat de la Nupes Léo Walter. Christophe Castaner s’était placé légèrement en tête face à son opposant lors du premier tour du dimanche 12 juin.

Autre fidèle d’Emmanuel Macron, l’actuel président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand, a été battu dans la 6e circonscription du Finistère, où il était candidat. Il a recueilli 49,15 % des voix face à son opposante de la Nupes Mélanie Thomin.

Le candidat de la Nupes dans la 6e circonscription de l’Essonne, Jérôme Guedj, a annoncé sa victoire face à la ministre de la Transition écologique Amélie de Montchalin. Le scrutin s'annonçait très serré. Le socialiste, conseiller régional d'Île-de-France, était arrivé en tête le soir du 12 juin, recueillant 38,31% des voix contre 31,46% pour la députée sortante, qui l'avait emporté avec 61,3% des suffrages en 2017.

La ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, a été battue sur le fil (56 voix) par une candidate du Rassemblement national dans le Pas-de-Calais, où elle était élue depuis 2012. Elle récolte 49,94% des suffrages, contre 50,06% pour la candidate du RN Christine Engrand, selon les résultats publiés par la préfecture du Pas-de-Calais. La ministre, anciennement chargée de l'Autonomie au gouvernement, avait obtenu 32,10% des suffrages exprimés au premier tour du scrutin, devant la candidate du Rassemblement national Christine Engrand (30,33% des voix).

La secrétaire d'État chargée de la Mer, Justine Benin, a été battue par le candidat Christian Baptiste, soutenu par la Nupes. Ce dernier a recueilli 58,65% des voix, contre 41,35% pour la secrétaire d'État récemment nommée. Justine Benin était pourtant arrivée en tête le soir du premier tour, avec 31,31% (contre 26,78% pour son rival). Christian Baptiste, maire de Sainte-Anne et secrétaire général de l'Association des maires de Guadeloupe, avait été nommé vice-président de la région avant de faire son entrée à l'Assemblée nationale.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bergil
20/juin/2022 - 11h11
ago47 a écrit :

Quel bonheur de voir Castaner et Ferrand devoir traverser la rue pour trouver du travailsmiley

Pas la peine ils ont déjà une place toute trouvée , président de çi , administrateur de ça ! Pour Ferrand avec ses casseroles absoutes ce n'est que justice !

Portrait de ago47
20/juin/2022 - 09h10

Quel bonheur de voir Castaner et Ferrand devoir traverser la rue pour trouver du travailsmiley

Portrait de COLIN33
20/juin/2022 - 07h38 - depuis l'application mobile

Ils se prenaient pour "les rois du monde" quel revers, mais il y a encore, du ménage à faire, Darmanin, Abad, Dupont Moretti etc... il s'agirait que Macron ouvre ses yeux et ses oreilles faces au raz de marée des RN....