19/06 17:08

En fin d'après-midi, Météo France annonce que 52 départements restent en vigilance orange, en particulier en raison des risques d'orages dans la nuit en particulier

16h00 : En fin d'après-midi, Météo France annonce que 52 départements restent en vigilance orange. Brusque chute des températures dans la moitié ouest de l'Hexagone ce dimanche, avec 16 degrés perdus à Biarritz en 24h, 14 à Rennes ou encore 13 à Lille. À l'Est en revanche, la chaleur se maintient: Strasbourg gagne 3 degrés en l'espace d'une journée et Lyon 1 degré.

Après l'ouest de la France, la canicule s'est abattue dimanche sur une large diagonale, couvrant 52 départements placés en alerte orange, du Lot-et-Garonne au Bas-Rhin en passant par l'Île-de-France. Si la vigilance rouge a été levée dans la matinée sur l'ensemble du territoire national, où des records absolus de chaleur ont été pulvérisés samedi -comme les 42,9° C relevés à Biarritz-, le mercure devait encore atteindre voire dépasser les 38 degrés en ce jour d'élections législatives.

Météo-France prévoyait ainsi des pointes à 39° C, notamment en Alsace. "Les températures relevées vers 15h ce dimanche sont encore très chaudes, dépassant les 35 degrés sur le centre du pays, et avec, plus à l'est, jusqu'à 37 degrés à Strasbourg", a relevé l'institut météorologique dans son bulletin de 16H00.

Sous un soleil de plomb et dans une chaleur suffocante, le parvis de la cathédrale de Strasbourg, habituellement noir de monde un dimanche de printemps, était ainsi déserté par de nombreux touristes, les plus téméraires se ruant sur les marchands de glaces.

.

.

10h51: Désormais 52 départements sont en vigilance orange et regardez la carte des intempéries violentes qui arrivent

 

.

.

06h57 : Météo France a levé ce matin sa vigilance rouge canicule sur onze départements du sud-ouest du pays, tandis que 50 départements du centre et du nord-est étaient placés en vigilance orange canicule et/ou orages. Trente-deux départements sont également en vigilance jaune pour des orages, pluies inondations ou vents violents, a indiqué Météo France dans son bulletin matinal.

Un "épisode caniculaire précoce et intense est en cours sur une grande partie Est du pays", note Météo France, qui attend également une "forte dégradation orageuse en soirée ce dimanche de la Nouvelle-Aquitaine vers l'Ile-de-France". Des températures parfois supérieures à 40 degrés ont été enregistrées samedi et de nombreux records de chaleur battus dans l'ouest du pays.

.

05h28: Le service météorologique a relevé samedi "des pointes voisines de 42°/43°C"dans le sud-ouest, avec des records de températures "tous mois confondus", comme à Biarritz (42,9°C) au Pays basque, au Cap-Ferret (41,9 °C) sur le Bassin d'Arcachon ou à Biscarrosse dans les Landes (41°C, record de 1968 égalé). La barre symbolique des 40°C a aussi été atteinte ailleurs dans l'Ouest, comme dans les Deux-Sèvres (Niort), en Charente-Maritime (Rochefort), en Ile-et-Villaine (à La Noé-Blanche), dans le Maine-et-Loire (Angers) et l'Indre-et-Loire (Reignac).

Le mercure n'a toutefois pas dépassé les 37°C à Paris. Même si elle a entraîné depuis jeudi l'annulation d'évènements festifs, sportifs et culturels, comme comme le pèlerinage des anciens combattants prévu à Lourdes à l'occasion de l'anniversaire de l'appel du 18 juin 1940, la chaleur n'a pas empêché des dizaines de milliers de personnes de continuer de festoyer au Hellfest, la grand-messe du metal et autres musiques extrêmes à Clisson (Loire-Atlantique).

Par 40°C, les quelques espaces ombragés du site ont été pris d'assaut dans l'après-midi, comme les points d'eau et les structures métalliques arrosant des spectateurs essoufflés mais surexcités et qui n'ont pas renoncé à "pogoter" en plein cagnard, a constaté une journaliste de l'AFP.

A Strasbourg, où la chaleur perdurera dimanche, entre 10 et 15.000 personnes selon la police ont participé à la Marche des visibilités. Dans certaines villes, les musées ont accueilli des visiteurs en quête de fraîcheur. Bordeaux, où le mercure est monté à 40,5°C selon Météo-France, un record pour juin, les avait d'ailleurs rendus accessibles gratuitement.

A Paris, où parcs et jardins devaient rester ouverts la nuit, le parc aquatique Aquaboulevard a été pris d’assaut par des centaines de personnes venues se rafraîchir dans ses multiples bassins, selon des vidéos publiées sur les réseaux sociaux.

La chaleur, combinée à la sécheresse qui frappait déjà une partie du pays, a favorisé des départs de feux, notamment de récoltes, comme dans les Deux-Sèvres, en vigilance rouge depuis jeudi, où 21 hectares ont brûlé samedi.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Electro
19/juin/2022 - 08h45

Un orage magistrale, ce soir à 20 heures ! 

Avec des impacts d'éclairs NUPES sur le sol LAREM.