17/06 16:30

Canicule - Météo France place cet après-midi 14 départements en vigilance rouge et 56 départements en orange - Découvrez la carte

16h30: Le point sur ce qu'il faut retenir

Météo-France a placé vendredi 14 départements au total en vigilance rouge canicule et 56 en vigilance orange, face à la vague de chaleur d’une précocité « exceptionnelle » qui touche la France cette semaine. Environ les trois-quarts de la population (45 millions de personnes) sont ainsi concernés par cette alerte canicule orange et rouge. Avec également 19 départements en vigilance jaune, seuls cinq départements de la région PACA et les deux départements de Corse restent en vert, alors que les températures ont atteint ou dépassé les 40°C vendredi notamment en Occitanie.

Parmi les températures supérieures à 40°C, Météo-France a relevé 41,6°C à Villevieille (Gard) 41,4°C à Prades (Hérault), 40,6°C à Lézignan (Aude), 40,5°C à Saint-Jean-du-Gard (Gard). Ces très fortes températures devraient atteindre leur « paroxysme » samedi, avec des valeurs autour de 40°C également en Ile-de-France, mais la carte des vigilances ne devrait pas évoluer, ont indiqué des prévisionnistes de Météo-France lors d’une conférence en ligne pour présenter cette nouvelle carte de vigilance.

Les températures devraient baisser à partir de dimanche, avec de l’air plus frais arrivant par l’ouest, et lundi l’ensemble de l’Hexagone devrait repasser sous les 35°C, ont-ils précisé. Le phénomène est dû à une dépression centrée au large du Portugal qui « contribue à transporter des masses d’air extrêmement chaud depuis l’Espagne » alors qu’une dorsale anticyclonique contribue au temps ensoleillé qui vient renforcer cette chaleur« , a précisé François Jobard, prévisionniste à Météo-France.

Les départements en vigilance rouge se situent principalement le long de la façade Atlantique et dans le sud-ouest. C’est la quatrième fois -et le plus tôt dans la saison- que la vigilance rouge canicule est utilisée depuis la mise en place du dispositif après les leçons tirées de la canicule historique de 2003. La vigilance rouge canicule, le niveau le plus élevé du »plan national canicule« , correspond à la fois à un événement météorologique exceptionnel et à une alerte sanitaire justifiant une »mobilisation maximale".

Les 14 départements classés rouge sont: Charente, Charente-Maritime, Haute-Garonne, Gers, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Deux-Sèvres, Tarn, Tarn-et-Garonne, Vendée et Vienne.

Le 56 classés orange sont : Allier, Ardèche, Ardennes, Ariège, Aube, Aude, Aveyron, Cantal, Cher, Corrèze, Côte-d’Or, Creuse, Dordogne, Doubs, Drôme, Eure-et-Loir, Ille-et-Vilaine, Indre, Indre-et-Loire, Isère, Jura, Loir-et-Cher, Loire, Haute-Loire, Loire-Atlantique, Loiret, Lot, Maine-et-Loire, Marne, Haute-Marne, Mayenne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Morbihan, Moselle, Nièvre, Orne, Puy-de-Dôme, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Rhône, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Sarthe, Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Haute-Vienne, Vosges, Yonne, Territoire de Belfort, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-D’Oise.

 

16h00: Météo France place cet après-midi 14 départements en vigilance rouge et 56 départements en orange. "Un épisode caniculaire précoce et intense concerne les régions allant du Sud-Ouest aux Pays-de-la-Loire, ainsi que la moyenne vallée du Rhône. Il va s'étendre vers le bassin parisien et le nord-est. Des records de chaleur seront battus", précise Météo France.

Qualification du phénomène

Episode caniculaire précoce et intense justifiant une vigilance rouge. Des records de températures minimales et maximales devraient être battus vendredi et samedi.

Situation actuelle

A 15 heures, les températures étaient comprises entre 35 et 38° entre le sud-ouest, les Charentes, le Poitou et la région nantaise. Il faisait jusqu'à 38 à 40° par endroits entre le Vaucluse, le Gard et l'intérieur de l'Aude. Et on relevait 32 à 35° entre la région de Rennes, le Centre Val de Loire, les vallées du Massif-Central, la région lyonnaise et la vallée du Rhône. Ce matin, des records de température minimale ont été battus en basse vallée du Rhône avec par exemple 26° à Avignon. La France subit donc une canicule intense d'une précocité inédite.

Evolution prévue

Ce vendredi après-midi, sur les départements en vigilance orange et rouge, on attend des températures maximales comprises entre 37 et 40° sur l'Aquitaine, Poitou-Charentes, la Vendée et l'ensemble de l'Occitanie. Il fera entre 35 et 37° sur les Pays de Loire, le sud de la Bretagne, le Centre Val de Loire, ainsi que sur le sud de Rhône-Alpes.

La nuit prochaine, qui sera souvent la plus chaude de l'épisode, les températures minimales sur les départements en vigilance orange et rouge seront comprises entre 21°C et 26°C, des valeurs très élevées pour la saison. Samedi après-midi la chaleur s'accentuera encore sur l'axe Sud Aquitaine, Poitou-Charentes-Vendée avec donc des températures maximales en hausse.

Des records absolus pourraient alors tomber. Il fera jusqu'à 38 à 41° sur l'Aquitaine, Poitou-Charentes, Centre Val de Loire, l'ouest de la Bourgogne et l'Ile de France. Des pointes à 42° sont possibles localement vers le sud de l'Aquitaine.

On atteindra les 35 à 39° sur le Grand Est, la région lyonnaise, l'Auvergne, la vallée du Rhône et une bonne partie de l'Occitanie. Une dégradation nuageuse et localement orageuse est attendue dimanche sur l'ouest du pays, elle devrait permettre une baisse des températures. Mais il continuera à faire très chaud sur le flanc est.

 

09h50: Le point sur ce que l'on sait ce matin

Un tiers du pays en vigilance rouge ou orange, avec un thermomètre dépassant souvent les 40°C : la canicule d'une précocité inédite s’amplifie en France, avec des records de température attendus jusqu'à samedi. Au total, 37 départements, soit 18 millions de personnes, sont concernés. Dès vendredi,les 40°C seront fréquemment atteints voire dépassés sur un grand quart sud-ouest, selon Météo-France. Jeudi dans l'Hérault, à Saint-Jean-de-Minervois, le thermomètre a déjà grimpé à 40°C: un record de précocité pour la France métropolitaine hors Corse, selon Météo-France.

Samedi, des records absolus pourraient tomber sur l'axe Landes, Poitou-Charentes, Vendée. Le ministère de la Santé a activé un numéro gratuit Canicule info service (08.00.06.66.66) afin de répondre aux interrogations et donner des conseils et celui de l'Éducation a annoncé que les écoliers et collégiens des 12 départements en rouge pourront rester chez eux vendredi.

La ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, sera dans la Vienne, placée en vigilance rouge, à partir de 9H30 pour "faire un point de situation sur la mobilisation des services de l’Etat » face aux « risque liés à la canicule", d’abord à la préfecture puis dans un Ehpad de Poitiers, avant de se rendre dans la commune voisine de Smarves où elle tiendra un point presse en fin de matinée.

La vigilance rouge, niveau le plus élevé du "plan national canicule", commencera vendredi à partir de 14H00 dans 12 départements situés dans le sud-ouest et la façade Atlantique: Charente, Charente-Maritime, Haute-Garonne, Gers, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Deux-Sèvres, Tarn, Tarn-et-Garonne, Vendée et Vienne. Météo-France a en outre étendu la vigilance orange à 25 départements au total, de l'Aude au sud du pays, jusqu'au centre et au Morbihan dans le nord-ouest.

09h10: En raison des fortes chaleurs et du manque de précipitation, le lac perd un à deux centimètres toutes les quatre heures selon les météorologues. A la fin de l'été, le niveau du lac pourrait être 15 mètres inférieur à son niveau normal.

06h41: La vigilance rouge, niveau le plus élevé du "plan national canicule", commencera  à partir de 14H00 dans 12 départements situés dans le sud-ouest et la façade Atlantique: Charente, Charente-Maritime, Haute-Garonne, Gers, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Deux-Sèvres, Tarn, Tarn-et-Garonne, Vendée et Vienne.

Météo-France a en outre étendu la vigilance orange à 25 départements au total, de l'Aude au sud du pays, jusqu'au centre et au Morbihan dans le nord-ouest.

Un tiers du pays en vigilance rouge ou orange, avec un thermomètre dépassant souvent les 40°C : la canicule d'une précocité inédite s’amplifie en France, avec des records de température attendus jusqu'à samedi. Au total, 37 départements, soit 18 millions de personnes, sont concernés.

.

06h29: Dès aujourd'hui, les 40°C seront fréquemment atteints voire dépassés sur un grand quart sud-ouest, selon Météo-France. Jeudi dans l'Hérault, à Saint-Jean-de-Minervois, le thermomètre a déjà grimpé à 40°C: un record de précocité pour la France métropolitaine hors Corse, selon Météo-France. Samedi, des records absolus pourraient tomber sur l'axe Landes, Poitou-Charentes, Vendée.

05h11: Le ministère de la Santé a activé un numéro gratuit Canicule info service (08.00.06.66.66) afin de répondre aux interrogations et donner des conseils et celui de l'Éducation a annoncé que les écoliers et collégiens des 12 départements en rouge pourront rester chez eux vendredi. La ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, sera dans la Vienne, placée en vigilance rouge, à partir de 9H30 pour "faire un point de situation sur la mobilisation des services de l’Etat » face aux « risque liés à la canicule", d’abord à la préfecture puis dans un Ehpad de Poitiers, avant de se rendre dans la commune voisine de Smarves où elle tiendra un point presse en fin de matinée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LISCO
18/juin/2022 - 11h47

Voila ce qui nous attend si NUPES devient majoritaire en France, réponse demain.

Portrait de Constrictor
18/juin/2022 - 01h31
RED.2510 a écrit :

Personne ne se rappelle de 2003 ?

Sauf qu'en 2003, c'était en aout, en plein cagnard.

Là, on est pas encore en été.

On a récemment revu ressortir des prévisions datant de 2003 de la météo de TF1 pour 2050 en plein été qui étaient, à l'époque totalement alarmantes.

Mais on y est, juste au mois de juin avec des seuils complètement dépassés dans de nombreuses régions.

Portrait de LeBonSens
17/juin/2022 - 16h31

Ce que je ne comprends pas, et que je comprendrai jamais, c'est que j'habite du coté d'Arles, dans les BdR, que ce matin à 7h00, il faisait déjà 26°C dans mon jardin et qu'à 14h30, il faisait 42°C alors qu'on est en vert sur la carte (même pas en jaune, ni orange).

C'est à croire que pour les grosses têtes parisiennes, les habitants du sud sont des chameaux et peuvent supporter n'importe quelle température alors qu'à paris, ce sont des choses fragiles qui crient "au scandale" dès que la température dépasse les 30°C.