09/06 14:47

EN DIRECT - Polémique sur la police: Emmanuel Macron répond à Jean-Luc Mélenchon et dit "ne pas accepter qu’on insulte" les forces de l'ordre - VIDEO

14h48: Le Président Emmanuel Macron s'exprime lors de sa visite dans le Tarn. Le chef de l'Etat est revenu sur les propos de Jean-Luc Mélenchon concernant la police. "Nos gendarmes font preuve d'un professionnalisme, d'une exemplarité, d'une déontologie de chaque instant", a déclaré le chef de l'Etat.

Et d'ajouter : "Il y a des choses que de là ou je suis je ne peux pas accepter, c'est qu'on insulte celles et ceux qui risquent leur vie pour protéger la nôtre. "Pour qu'une nation soit unie et que la République soit debout, nous devons absolument défendre nos gendarmes comme nos policiers", a poursuivi Emmanuel Macron

11h27: Le président Emmanuel Macron vient d'arriver à Gaillac, dans le Tarn, avec la volonté d’aborder le sujet de la sécurité du quotidien dans les zones rurales. Il est accompagné de son ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin.

.

08h20: Le président Emmanuel Macron se rend ce matin à Gaillac, dans le Tarn, avec la volonté d’aborder le sujet de la sécurité du quotidien dans les zones rurales. «Ces nouvelles brigades - qui seront fixes, en s’appuyant sur les maisons France services, ou mobiles, grâce à des véhicules équipés proposeront aux habitants des services publics tels que le dépôt de plainte ou l’accueil des victimes et renforceront la présence des forces de l’ordre en zone péri-urbaine et rurale», a expliqué l’Elysée.

A partir de la présentation de ces brigades de gendarmerie, Emmanuel Macron exposera leur déploiement à l’échelle des départements (trois seront notamment créées dans le Tarn). Il en profitera aussi pour échanger «sur les actions menées en matière de sécurité de proximité, notamment les violences intra-familiales, la lutte contre les stupéfiants, et l’action au profit des viticulteurs en présence des élus, associations et acteurs du monde viticole», a indiqué l’Elysée.

Lors de l’annonce de ces nouvelles brigades, en janvier dernier à Nice, Emmanuel Macron avait aussi abordé la «délinquance du quotidien» subie dans les zones rurales. En pointant notamment les nuisances sonores, les conflits de voisinage, les dégradations multiples ou encore les dépôts d’ordure sauvages. Des incivilités difficiles à sanctionner et qui participent au pourrissement de la vie des habitants.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LISCO
9/juin/2022 - 17h48

Toute la droite est entrain de taper sur Melenchon, ben oui les derniers sondages donnent la Nupes en tête des intentions de vote et certains sont entrain de tacher leur caleçon.

Portrait de Hola2
9/juin/2022 - 17h27

Une posture comme toujours avec lui.

Portrait de bergil
9/juin/2022 - 14h40
Vous l'avez élu a écrit :

Il est "gentil" lui, il découvre la France après 5 ans de mandature... Mr baratin dans toute sa splendeur

+ 5 ans ministre avec Hollande !

Portrait de Calla
9/juin/2022 - 13h15

Depuis 2017 il n'a rien fait pour la sécurité !!!

Pour y remédier ce n'est pas les policiers qui sont en cause c'est la Justice  trop laxiste , pas assez de prisons et de centres de redressements  

Portrait de Louis Dorel
9/juin/2022 - 12h56
Marine70 a écrit :

il n’a honte de rien celui là

C'est pour ça qu'on l'aime ❤️

Portrait de Marine70
9/juin/2022 - 12h44 - depuis l'application mobile

il n’a honte de rien celui là

Portrait de riri08
9/juin/2022 - 11h23

Il a beaucoup à faire avec toute la racaille en France le gouvernement ne fait rien ils en ont peur

Portrait de Vous l'avez élu
9/juin/2022 - 10h32

Il est "gentil" lui, il découvre la France après 5 ans de mandature... Mr baratin dans toute sa splendeur