12/06 15:31

L'édition à Taïwan du quotidien pro-démocratie de Hong Kong Apple Daily, fermé depuis un an, trouve un repreneur - Il conservera la plus grande partie de son personnel

L'édition à Taïwan du quotidien pro-démocratie de Hong Kong Apple Daily, fermé depuis un an, a trouvé un repreneur et conservera la plus grande partie de son personnel, a annoncé la société, s'engageant à continuer à "s'élever contre toute injustice". L'Apple Daily à Hong Kong avait été contraint de fermer en juin 2021, après le vote l'année précédente d'une loi drastique sur la loi de sécurité nationale" imposée par la Chine à Hong Kong pour reprendre la main dans le territoire après les manifestations pro-démocratie de 2019.

Le quotidien de Hong Kong avait auparavant subi une perquisition de sa salle de rédaction, l'arrestation de cinq de ses dirigeants et le gel de ses avoirs. Plus d'un millier de personnes, dont 700 journalistes, se sont retrouvées sans emploi. La liquidation de la société-mère de l'Apple Daily, Next Digital Limited, a été prononcée mi-décembre 2021. Le fondateur du quotidien, le magnat de la presse Jimmy Lai, est poursuivi pour atteinte à la sécurité nationale, de même que six anciens cadres de son journal.

Filiale financièrement indépendante, l'édition taïwanaise avait pour sa part continué de paraître mais a stoppé en mai sa version papier, 18 ans après sa fondation par Jimmy Lai aujourd'hui en prison. Dans un communiqué sur son site web mercredi, l'Apple Daily de Taïwan explique avoir "achevé une cession", ajoutant que l'identité du repreneur sera annoncée ultérieurement.

"La majeure partie de nos collègues seront transférés au nouvel employeur et conserveront leur poste", assure Ip Yut-kin, représentant légal de la filiale taïwanaise cité par le communiqué, précisant qu'il sera "président honoraire". "En examinant ce qui s'est passé l'an dernier, notre siège à Hong Kong a subi une tempête sans précédent dans l'histoire de l'information mondiale", selon le communiqué. Le gel à Hong Kong des avoirs de l'Apple Daily a coupé les vivres de l'édition de Taïwan, poursuit-il, promettant que "la vocation originelle de l'Apple Daily ne saurait être oubliée" et qu'"il s'élèvera toujours contre toute injustice".

Ailleurs sur le web

Vos réactions