04/06 12:31

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a affirmé que son pays sortirait vainqueur de la guerre contre la Russie, au centième jour du conflit

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a affirmé que son pays sortirait vainqueur de la guerre contre la Russie, au centième jour du conflit, alors que l'UE a durci ses sanctions contre la Russie, avec un embargo pétrolier progressif. Moscou, qui concentre ses forces dans la région du Donbass (Est), assure pour sa part avoir déjà atteint "certains" de ses objectifs.

Depuis l'invasion de l'Ukraine lancée le 24 février par Vladimir Poutine, son armée a triplé la portion de territoire ukrainien qu'elle contrôle: avec la péninsule de Crimée et les territoires occupés du Donbass et du sud de l'Ukraine, la Russie contrôle désormais près de 125.000 km2, selon le président Zelensky.

"Cette guerre n'a et n'aura pas de vainqueur (...) Nous avons besoin de paix. La guerre doit cesser", a averti le coordinateur de l'ONU en Ukraine, Amin Awad.

"En un peu plus de trois mois, près de 14 millions d'Ukrainiens ont été contraints de fuir leurs foyers, la majorité étant des femmes et des enfants", un phénomène "sans précédent dans l'histoire", a-t-il ajouté dans un communiqué. Mais les belligérants ne semblent pas près de reprendre des négociations de paix, au point mort depuis des semaines.

"La victoire sera nôtre", a affirmé M. Zelensky vendredi dans une vidéo où il se filme devant le bâtiment de l'administration présidentielle à Kiev, avec plusieurs de ses proches collaborateurs, diffusée sur Instagram.

Le Kremlin a pour sa part affirmé avoir atteint "certains" des objectifs de son invasion censée "dénazifier" l'Ukraine et protéger sa population russophone, jugeant que de "nombreuses localités" avaient été "libérées".

"Ce travail va se poursuivre, jusqu'à ce que tous les objectifs de l'opération militaire spéciale soient remplis", a dit le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov. Le président Zelensky a admis jeudi que la situation dans l'Est était "vraiment difficile (...) Nous perdons de 60 à 100 soldats par jour, tués au combat, et quelque 500 sont blessés".

"Nous avons rencontré quelques succès dans la bataille pour Severodonetsk", capitale administrative de la région de Lougansk qui, avec celle de Donetsk, forment le Donbass. "Mais il est encore trop tôt. C'est la zone la plus difficile actuellement", avait jugé M. Zelensky.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bob28
5/juin/2022 - 09h40

Ça veut dire quoi "gagner la guerre" ?

Il est champion pour faire de belles déclarations, mais ses propos sont creux.

Qu'il fixe des objectifs précis. C'est d'ailleurs à cause du fait qu'il n'ait pas d'objectif précis que toutes les tentatives de négociation ne peuvent qu'échouer.

Portrait de COLIN33
4/juin/2022 - 19h22 - depuis l'application mobile

Souhaitons que Zelinsky ne se trompe pas !
MORT À POUTINE ce qui est proche....

Portrait de LuffyDRAGON
4/juin/2022 - 16h46

Ce n'est pas en faisant de la muscu dans son bunker qu'il y arrivera...