26/05/2022 08:21

Un sondage de l'institut CSA pour Cnews montre que 96% des Français estiment que les rodéos sauvages devraient être combattus avec plus de force - Vidéo

Les rodéos sauvages devraient être combattus avec plus de force, selon 96% des Français. Telle est la conclusion d'une enquête de l'institut CSA réalisée pour CNEWS rendue publique ce mercredi. Sur l’ensemble du panel, 78 % des sondés sont «tout à fait» d’accord pour durcir les mesures contre les rodéos sauvages, lorsque 18 % se disent «plutôt» favorables à un tel durcissement. Ils sont en revanche 2 % à se déclarer «plutôt pas» favorables à cette idée, et 1 % ne le sont «pas du tout».

Dans le détail, les hommes sont davantage favorables à une intensification de la lutte contre les rodéos sauvages que les femmes. Ces derniers sont ainsi à 83 % «tout à fait» favorables à un durcissement des mesures (13 % «plutôt favorables»), contre 74 % pour les femmes (22 % «plutôt favorables»).

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de iceman
26/mai/2022 - 14h38
lucieat a écrit :

Confiscation systématique des motos, déjà, ça fera un peu réfléchir.

A Clermont Ferrand, c'est presque tous les vendredis sur la même rue toute une longue ligne droite entre deux ronds point, malgré des amendes aussi bien pour les participants que les spectateurs pour stationnement interdit sur les abords. Ils cachent le radar et les nouveaux dos d'âne pourtant assez "cassés" n'y font rien

Parfois la police fait un coup dur, ils se planquent dans les rues autour et quand tout le monde est bien installé, ils bouchent toutes les issues et leur tombent dessus, mais ça devrait être plus souvent.

Il y a un hôtel à proximité, les clients râlent car ils ne peuvent pas dormir vu le bruit, mais heureusement c'est une zone commerciale et il n'y a pas d'autres riverains, mais ça bloque la route pour tout le monde et c'est gênant car c'est celle qui mène au CHU

Peut être faudrait il leur laisser une bout de route à l'écart pour que les amateurs puissent se retrouver sans gêner le reste de la population, mais ce ne sera jamais aussi bien disposé que celle ci: en ville et de grands espaces sur les côtés pour se garer

A Clermont, la politique du Parquet depuis des années est de demander systématiquement la confiscation des véhicules des personnes attrapées. Et il y a des véhicules qui valent vraiment de l'argent (j'ai vu des voitures cotées 25-30 000 euros confisquées). C'est presque toujours suivi par les juges.

Portrait de iceman
26/mai/2022 - 14h27
Julien 92 a écrit :

Ah bon. Je n'aurai pas compris la question? Si on est contre les rodéos, on est forcement pour le durcissement des sanctions. Ça ne vous a pas effleuré l'esprit? Est ce que ce crétin d’écume n'est pas entrain de déteindre sur vous?

Non on peut être contre les rodéos et penser qu'il y a d'autres priorités pour les forces de l'ordre.

Portrait de lucieat
26/mai/2022 - 10h03

Confiscation systématique des motos, déjà, ça fera un peu réfléchir.

A Clermont Ferrand, c'est presque tous les vendredis sur la même rue toute une longue ligne droite entre deux ronds point, malgré des amendes aussi bien pour les participants que les spectateurs pour stationnement interdit sur les abords. Ils cachent le radar et les nouveaux dos d'âne pourtant assez "cassés" n'y font rien

Parfois la police fait un coup dur, ils se planquent dans les rues autour et quand tout le monde est bien installé, ils bouchent toutes les issues et leur tombent dessus, mais ça devrait être plus souvent.

Il y a un hôtel à proximité, les clients râlent car ils ne peuvent pas dormir vu le bruit, mais heureusement c'est une zone commerciale et il n'y a pas d'autres riverains, mais ça bloque la route pour tout le monde et c'est gênant car c'est celle qui mène au CHU

Peut être faudrait il leur laisser une bout de route à l'écart pour que les amateurs puissent se retrouver sans gêner le reste de la population, mais ce ne sera jamais aussi bien disposé que celle ci: en ville et de grands espaces sur les côtés pour se garer