22/05 15:02

L’ONG Reporters sans frontières ouvre un deuxième "centre de la liberté de la presse" en Ukraine, à Kiev, deux mois après un premier à Lviv

Reporters sans frontières (RSF) a ouvert un deuxième « centre de la liberté de la presse » en Ukraine, à Kiev, deux mois après un premier à Lviv, a annoncé l’ONG, qui a déjà fourni « 440 gilets pare-balles » aux journalistes couvrant l’invasion russe. Cette nouvelle antenne « permettra de développer encore » les activités de « distribution de casques et de gilets pare-balles, entre autres, et de formation » à destination des reporters sur place, ukrainiens ou non, selon un communiqué de RSF.

Elle est installée « dans les locaux de l’organisation partenaire de RSF, l’Institute of Mass Information (IMI, institut d’information de masse) » au 39, rue Pushkinska, au centre de la capitale, est-il précisé. Concrètement, « tout journaliste accrédité auprès des forces armées, se rendant dans une zone à risque, peut emprunter du matériel à Lviv (dans l’ouest du pays, NDLR), et désormais à Kiev, en contactant [email protected] », explique RSF.

Le premier centre avait été ouvert le 9 mars dans le but notamment de regrouper les équipements de protection qui faisaient alors défaut. Outre la distribution de 440 gilets pare-balles, l’ONG revendique à ce jour l’acheminement « de 199 casques, de 630 kits de premiers secours traumas et de 250 batteries externes à énergie solaire ».

« Au moins 180 journalistes et autres acteurs de l’information ont bénéficié de prêts par le Centre pour la liberté de la presse, dont 40% de nationalité ukrainienne », ajoute l’ONG. Ses partenaires locaux, l’IMI et l’Union nationale des journalistes d’Ukraine (NUJU), ont également reçu « 210 gilets et 125 casques », détaille RSF. Au moins sept journalistes ont été tués en Ukraine depuis le début du conflit le 24 février.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions