06:54

Les images terribles de la mort de la journaliste vedette d'Al Jazeera, Shireen Abu Akleh, tuée par balle hier alors qu'elle couvrait une opération de l'armée israélienne à Jénine, en Cisjordanie - Vidéo

Les Etats-Unis ont "condamné fermement" la mort de la journaliste américano-palestinienne d'Al Jazeera Shireen Abu Akleh, tuée par balle mercredi alors qu'elle couvrait une opération de l'armée israélienne à Jénine, en Cisjordanie occupée, et réclamé une enquête "transparente" et "immédiate".

"Cela doit être étudié de manière transparente. Nous encourageons les deux parties à participer à cette enquête afin que nous puissions comprendre pourquoi cela s'est produit", a dit l'ambassadrice américaine à l'ONU Linda Thomas-Greenfield devant quelques journalistes avant une réunion du Conseil de sécurité.

Le département d'Etat a lui aussi appelé à une enquête "immédiate et minutieuse", demandant à ce que les coupables "rendent des comptes", par la voix de son porte-parole Ned Price.

"Nous avons le coeur brisé et nous condamnons fermement le meurtre de la journaliste américaine Shireen Abu Akleh", a-t-il tweeté. Prié de dire qui devait mener cette enquête, il s'est ensuite borné devant la presse à "saluer" l'annonce de l'ouverture d'une enquête par l'armée israélienne, assurant que l'Etat hébreu avait, aux yeux de Washington, "les moyens et les capacités de mener des investigations minutieuses et exhaustives". Il a refusé de se prononcer sur l'origine des tirs. "

Nous allons attendre de voir dans quelle direction va l'enquête", a-t-il affirmé. Linda Thomas-Greenfield a précisé avoir accordé un entretien à cette journaliste en novembre à l'occasion d'un séjour dans la région et ajouté qu'elle avait "un respect extraordinaire à son égard". "Elle nous manquera à tous" et "nous appelons à une enquête transparente sur son meurtre", a insisté la diplomate américaine, en affirmant l'importance "que les journalistes puissent faire leur travail sans crainte".

La "priorité absolue" des Etats-Unis est "la protection des citoyens américains et des journalistes", a assuré Linda Thomas-Greenfield. Shireen Abu Akleh, une des journalistes les plus connues de la chaîne panarabe Al Jazeera, a été tuée par balle mercredi matin alors qu'elle couvrait une opération de l'armée israélienne dans un secteur tendu de la Cisjordanie occupée.

Al Jazeera a accusé les forces israéliennes d'avoir tué "de façon délibérée" et de "sang-froid" sa journaliste vedette, atteinte d'une balle dans la tête.

Les autorités israéliennes ont dit ignorer qui avait tué la journaliste, après avoir suggéré dans un premier temps qu'elle avait "probablement" été atteinte par des tirs de combattants palestiniens en marge d'affrontements à Jénine.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Hugo Drax
12/mai/2022 - 22h28

les palestiniens ont des arrière-pensées islamistes. Point. La haine et la violence viennent d'eux. Ils doivent comprendre qu'ils ont perdu la partie et rentrer dans le rang.

Portrait de Hendoven
12/mai/2022 - 18h27

La nana est énorme, la photo de ce corps est vraiment dérangeante, Pourquoi relayer ces images dégueulasses et dégradantes pour elle ?

Portrait de La Milf
12/mai/2022 - 17h45

Les risques du métier.

Si tu ne les acceptes pas, tu ne t'engages pas !!

Portrait de Maximo123
12/mai/2022 - 15h02
Tommmy-Rose a écrit :

Ce "6 millions" est récent. Dans les années 70, à l'école, les manuels d'histoire annonçaient 3,5 millions de morts dans les camps. TOUS MORTS CONFONDUS. Cherchez l'erreur ...

76.000 morts en France ou vivait l'une des plus grande communauté juive d'Europe (source Wikipedia) Chacun prendra sa calculette pour se faire son idée.

 

Portrait de Tommmy-Rose
12/mai/2022 - 14h37
seb2746 a écrit :

"6 milliards de morts" selon les sionistes ne l'oublions pas (pour eux, + c'est gros, + c'est crédible), car 6 millions ne suffisent pas pour excuser les centaines de milliers de massacres de civils depuis des décennies.

Ce "6 millions" est récent. Dans les années 70, à l'école, les manuels d'histoire annonçaient 3,5 millions de morts dans les camps. TOUS MORTS CONFONDUS. Cherchez l'erreur ...

Portrait de Maximo123
12/mai/2022 - 13h39
The dream a écrit :

La même photo avec en commentaire "une journaliste tuée en Ukraine par l'armée russe" susciterait, à juste titre, une indignation générale et une sévère condamnation de l'opinion publique, et ce dans le monde entier. Mais comme cela vient d'Israël, on ne dit quasiment rien et cela passe "crème"...Cette impunité et la clémence totalement injustifiée dont bénéficie systématiquement l'état Israël quand ses soldats se livrent à des actes aussi inqualifiables que celui-ci est juste dégueulasse et à vomir.

Le pire c'est que tenir ces propos très censés vous feront passer pour le pire des antisémites par la cellule de riposte d'Israel. Suffit de lire le commentaire un peu plus bas.

 

Portrait de The dream
12/mai/2022 - 13h16

La même photo avec en commentaire "une journaliste tuée en Ukraine par l'armée russe" susciterait, à juste titre, une indignation générale et une sévère condamnation de l'opinion publique, et ce dans le monde entier. Mais comme cela vient d'Israël, on ne dit quasiment rien et cela passe "crème"...Cette impunité et la clémence totalement injustifiée dont bénéficie systématiquement l'état Israël quand ses soldats se livrent à des actes aussi inqualifiables que celui-ci est juste dégueulasse et à vomir.

Portrait de mbagnick
12/mai/2022 - 09h38

Totalement contre productif pour Israël. Il faut combattre la propagande islamique d'Al Jazeera par les idées, pas avec de la violence armée.

Portrait de Orwell2022
12/mai/2022 - 09h36

Les antisémites et pro terroristes du Hamas et du Hezbollah sont de sortie ci-bas !

Portrait de seb2746
12/mai/2022 - 09h25
Maximo123 a écrit :

L'armée d'occupation a droit de vie et de mort sur l'ensemble des habitants dans ce coin du globe. Toute critique de cette situation reviendrait à remettre en cause la grande tragédie du siècle dernier.

"6 milliards de morts" selon les sionistes ne l'oublions pas (pour eux, + c'est gros, + c'est crédible), car 6 millions ne suffisent pas pour excuser les centaines de milliers de massacres de civils depuis des décennies.

Portrait de Maximo123
12/mai/2022 - 08h27

L'armée d'occupation a droit de vie et de mort sur l'ensemble des habitants dans ce coin du globe. Toute critique de cette situation reviendrait à remettre en cause la grande tragédie du siècle dernier.