12:02

PPDA - L'ex-présentatrice de "Faites entrer l'accusé" Frédérique Lantieri raconte sur France 2 avoir été "draguée puis humiliée" par le journaliste car elle a refusé ses avances - VIDEO

Hier soir, le magazine de France 2 "Complément d'enquête" proposait une enquête consacrée à Patrick Poivre d'Arvor, avec de nombreux témoignages de femmes, dont celui de Frédérique Lantieri. L'ex-présentatrice de "Faites entrer l'accusé" est revenue sur le jour où elle a été "humiliée" par le journaliste.

Elle l'a rencontré quand elle faisait un stage à la télévision publique, en 1980. "PPDA me voit tout de suite. Il m'a pris sous son aile pendant ses deux jours. J'avais 20 ans. C'était très flatteur. Il a dû m'emmener partout avec lui. Je crois même qu'on a déjeuné ensemble. Il s'est vraiment occupé de moi. Il doit me draguer un peu, mais il n'a pas de gestes déplacés. Il me fait des compliments", s'est-elle souvenue.

Et d'ajouter : "Quelques jours ou quelques semaines plus tard, j'ai dû recevoir une ou deux lettres, un ou deux coups de fil. Il me faisait des avances un peu plus prononcées. J'ai décliné très simplement. Ca s'est arrêté là". Quelques mois plus tard, alors qu'elle est au "Quotidien de Paris", Frédérique Lantieri revoit Patrick Poivre d'Arvor au cours d'une émission politique d'Antenne 2.

"On attend que PPDA ait terminé le journal, parce que l'émission se déroule exactement sur le même plateau. Il termine. Il sort tel un roi, telle une star. Il connaît un peu tout le monde. Il va pour dire bonjour. D'un seul coup, il me voit. Très fort devant tout le monde, il dit à mon rédacteur en chef : 'Qu'est-ce qu'elle fout là, celle-là ? Vous l'avez prise ? Nous, on n'a pas voulu d'elle !'", a-t-elle déclaré. Et de conclure : "Dans mon souvenir, tout le monde me regarde. Je ne sais pas quoi répondre. Il a voulu m'humilier pour se venger parce que j'ai décliné son offre. Parce que j'ai dit non".

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Foreflechir
29/avril/2022 - 16h11
C'est Mon Avis a écrit :

Elle aurait dû répondre, aussi fort que lui : "il ne m'a pas voulu parce que j'ai refusé ses avances" et là c'est PPDA que tout le monde aurait regardé !

Mesdames, n'ayez pas peur du scandale quand quelqu'un se permet de vous parler de la sorte ou a des gestes déplacés, surtout en public. Prenez les gens autour à témoin, de cette façon les prédateurs se sentiront moins à l'aise et moins "intouchables". Ils n'ont pas LE DROIT de se comporter de la sorte alors faites-le savoir sur l'instant car sinon voilà ce qui arrive : prescription ! Ce qui ne signifie pas que l'auteur présumé des faits est reconnu innocent, non, mais que les faits sont "trop anciens" pour être traités.

Mesdames ne laissez pas votre carrière passer avant votre dignité car si vous n'êtes pas la première, vous ne serez sûrement pas la dernière et ce prédateur se sentira conforté dans ses agissements...

Bonne journée

Excellent ! ! ! 

Portrait de JF_Lacour
29/avril/2022 - 15h58
kioups a écrit :

En 1980, ça faisait 3 ans qu'il présentait le 20h d'Antenne 2 quand même. Chef du service politique en 75 et rédacteur en chef adjoint en 76. Pas trop mal pour un jeunot !

Oui c'est curieux ça qu'un jeunot encarté "jeune giscardien" et très introduit ( sans jeux de mots) dans les milieux giscardiens se retrouve propulsé à la direction de l'information politique d'une chaîne d'état puis juste après à la présentation du journal. 

Le mec singeait d'ailleurs tellement le nouveau président de l'époque qu'il l'avait imité en accolant "d'Arvor" à son vrai nom d'état civil de Poivre qu'il devait juger trop plébéien.

Portrait de C'est Mon Avis
29/avril/2022 - 14h19

Elle aurait dû répondre, aussi fort que lui : "il ne m'a pas voulu parce que j'ai refusé ses avances" et là c'est PPDA que tout le monde aurait regardé !

Mesdames, n'ayez pas peur du scandale quand quelqu'un se permet de vous parler de la sorte ou a des gestes déplacés, surtout en public. Prenez les gens autour à témoin, de cette façon les prédateurs se sentiront moins à l'aise et moins "intouchables". Ils n'ont pas LE DROIT de se comporter de la sorte alors faites-le savoir sur l'instant car sinon voilà ce qui arrive : prescription ! Ce qui ne signifie pas que l'auteur présumé des faits est reconnu innocent, non, mais que les faits sont "trop anciens" pour être traités.

Mesdames ne laissez pas votre carrière passer avant votre dignité car si vous n'êtes pas la première, vous ne serez sûrement pas la dernière et ce prédateur se sentira conforté dans ses agissements...

Bonne journée

Portrait de kioups
29/avril/2022 - 14h16
Foreflechir a écrit :

En 1980, PPDA a 33 ans... jeunot pour la profession... S'il passait pour un cador, c'est qu'on le voulait bien et que les chefs de l'époque s'écrasaient... J'ai beaucoup de doute.

Non pas sur les propos, toujours possibles dans la bouche d'un mec ou d'une nana... mais sur la situation de cador en chef qu'on veut lui donner à l'époque aujourd'hui.

Maintenant ce sentiment de vénération est typique des gens de télé, de musique, de cinoche ou de people... ou de politicards ! Faut regarder le comportement des politiques dans leurs partis... homme ou femme ! 

En 1980, ça faisait 3 ans qu'il présentait le 20h d'Antenne 2 quand même. Chef du service politique en 75 et rédacteur en chef adjoint en 76. Pas trop mal pour un jeunot !

Portrait de Quinqua
29/avril/2022 - 13h34

Il y en a une qui a eu le courage de refuser, elle s'est sentie humiliée mais au moins elle a gardé sa dignité.

Portrait de Foreflechir
29/avril/2022 - 12h52

En 1980, PPDA a 33 ans... jeunot pour la profession... S'il passait pour un cador, c'est qu'on le voulait bien et que les chefs de l'époque s'écrasaient... J'ai beaucoup de doute.

Non pas sur les propos, toujours possibles dans la bouche d'un mec ou d'une nana... mais sur la situation de cador en chef qu'on veut lui donner à l'époque aujourd'hui.

Maintenant ce sentiment de vénération est typique des gens de télé, de musique, de cinoche ou de people... ou de politicards ! Faut regarder le comportement des politiques dans leurs partis... homme ou femme !