25/04 11:46

Une Japonaise qui était officiellement reconnue comme la doyenne actuelle de l'humanité est décédée le 19 avril à l'âge de 119 ans, annoncent les autorités locales

Une Japonaise qui était officiellement reconnue comme la doyenne actuelle de l'humanité est décédée le 19 avril à l'âge de 119 ans, ont annoncé lundi les autorités locales. Kane Tanaka était née le 2 janvier 1903 dans le département de Fukuoka (sud-ouest du Japon): cette année-là, les frères Wright effectuaient le premier vol motorisé et Marie Curie devenait la première femme à remporter un prix Nobel.

Elle était relativement en bonne santé jusqu'à récemment et vivait dans une maison de retraite dans son département natal, où elle aimait les jeux de société, la résolution de problèmes de mathématiques, le soda et le chocolat.

Plus jeune, Mme Tanaka avait géré plusieurs commerces, dont une boutique de nouilles et un magasin de gâteaux de riz. Elle s'était mariée en 1922, donnant naissance à quatre enfants et adoptant un cinquième. Elle avait prévu de participer en fauteuil roulant au relais de la flamme des Jeux olympiques de Tokyo en 2021, mais y avait renoncé à cause de la pandémie.

Lorsque le Livre Guinness des records lui avait décerné en 2019 le titre de la personne vivante la plus âgée au monde, on lui avait demandé quel était le moment le plus heureux dans sa vie. Sa réponse: "Maintenant". Sa routine quotidienne était décrite à l'époque comme comprenant un réveil à 06H00 du matin, et des après-midi consacrés à l'étude des mathématiques et à la pratique de la calligraphie.

"Un de ses passe-temps favori est le jeu Othello, elle est devenue experte dans ce classique des jeux de sociétés et parvient souvent à battre le personnel de la maison", écrivait en 2019 le Guinness. Le Japon a la population la plus âgée au monde et environ 86.500 de ses habitants sont des centenaires, selon la dernière estimation du ministère de la Santé en septembre 2021. La personne la plus âgée ayant jamais vécu et dont la date de naissance était attestée était la Française Jeanne Calment, morte en 1997 à l'âge de 122 ans.



 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lilou.St.Bo
26/avril/2022 - 13h38

La doyenne de l'humanité est, désormais, Française. Il s'agit de Sœur André. Elle n'est pas en super forme mais on l'a comprend lorsqu'elle s'exprime. 

Portrait de Morlock3
25/avril/2022 - 13h42

R.I.P

Portrait de Hola2
25/avril/2022 - 13h10

Ça fait pas rêver...j'évite de trop m'identifier à mon corps, cela evitera bien des souffrances lors de sa dégradation.

Portrait de ailbibracte
25/avril/2022 - 12h36

Ce doit être notre nonne né à Alès et qui a eu la covid et qui va très bien.

Longue vie et prospérité.

Portrait de Talya
25/avril/2022 - 12h24

Faut-il vraiment se réjouir de cette si grande longévité de l'humain ? Oui si les personnes gardent leurs capacités mentales et leur mobilité (même inférieures à la normale). Ce n'est guère le cas. Malheureusement, les troubles mentaux L’anxiété, les troubles de la mémoire, de l’humeur ou du comportement accompagnent la dégradation des fonctions intellectuelles du très grand âge (au-delà de 85 ans). Cet allongement de vie avec ses fragilités fait peur, mieux vaut parfois partir avant qu'il ne soit trop tard. C'est terrible d'assister à la lente dégradation mentale et physique d'une personne très âgée, même si on chérit cette personne.