05/04 14:31

Les quatre principales plateformes de livraison de repas ont signé avec l'Etat une charte pour "la lutte contre la fraude et la sous-traitance irrégulière" des comptes des coursiers

Les quatre principales plateformes de livraison de repas ont signé avec l'État une charte pour «la lutte contre la fraude et la sous-traitance irrégulière» des comptes des coursiers. «Les professionnels du secteur de la livraison de repas à domicile s'engagent à renforcer les procédures de contrôle des documents mises en place et à harmoniser les standards de sécurité applicables au secteur», est-il écrit dans le document signé par Uber Eats, Deliveroo, Stuart et Frichti.

Alors que la sous-location irrégulière de comptes de livreurs est «répandue» selon le gouvernement, l'initiative entend ainsi lutter notamment contre la fourniture de documents d'identité falsifiés ou la sous-traitance irrégulière à des tiers de comptes ouverts de façon réglementaire. Les signataires, qui se réuniront à l'occasion de comités de suivi réguliers, s'engagent notamment à «développer de nouveaux outils technologiques permettant de faciliter la détection de documents frauduleux utilisés par les titulaires de compte» et «vérifier que la photographie associée au compte d'un livreur lui correspond bien».

Depuis quelques semaines, Deliveroo assure avoir mis en place «un système d'identification à distance par selfie» qui a été «bien reçu» par les livreurs. Les plateformes ont également décidé de «rendre impossible l'utilisation simultanée de plusieurs téléphones sur un même compte» et de «bloquer» les comptes en cas de sous-traitance irrégulière avérée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions