26/03 19:02

Guerre en Ukraine - La ville de Lviv a été attaqué en fin d'après-midi avec plusieurs explosions et des blessés - Le président américain, Joe Biden qualifie Vladimir Poutine de "boucher"

19h02: Le président américain Joe Biden a déclaré samedi à Varsovie que la bataille «entre la démocratie et l'autocratie» allait être longue et que les Etats-Unis était «aux côtés» de l'Ukraine. «Cette bataille ne sera pas gagnée en quelques jours ou mois. Nous devons nous armer pour un long combat devant nous», a dit Joe Biden lors d'un discours au château royal de Varsovie, avant d'assurer aux Ukrainiens: «Nous sommes à vos côtés».

«Ne pensez même pas à avancer d'un centimètre en territoire de l'Otan», a poursuivi le président américain lors d’un discours au château royal de Varsovie. Lors de son entretien avec le président polonais Andrzej Duda, plus tôt dans la journée, le président américain Joe Biden avait réaffirmé que l'article 5 du traité de l'Otan, stipulant que l'attaque contre un pays membre est une attaque contre tous, constitue un «devoir sacré» pour les États-Unis.

.

18h05: Le maire de Kiev a finalement renoncé samedi à imposer un nouveau couvre-feu de 35 heures, qu'il avait annoncé à partir de samedi soir, pour revenir à un couvre-feu ne s'appliquant que de 20 heures à 7 heures, comme tous les soirs. Pendant le couvre-feu, les habitants de la capitale "ne peuvent sortir que pour se rendre dans un abri en cas de sirène d'alerte. Les transports en commun, les magasins, les pharmacies et les stations service seront fermés" et seules les personnes munies de laisser-passer peuvent se déplacer dans la ville.

17h17: Les frappes ont visé un quartier est de la ville, Lytchakivsky, sans qu'on sache exactement quel type de bâtiment ou infrastructure avait été touché.

17h12: Les frappes qui ont visé Lviv ont fait au moins cinq blessés, annonce un gouverneur régional, qui a répertorié deux frappes.

 

16h47: La ville de Lviv subit en ce moment une attaque avec plusieurs explosions entendues

 

 

 

15h23: Joe Biden s’est entretenu ce samedi avec deux ministres ukrainiens. Il a également échangé avec le président polonais , Andrzej Duda. Il lui a réaffirmé que l’article 5 du traité de l’Otan, stipulant que l’attaque contre un pays membre est une attaque contre tous, constitue un « devoir sacré » pour les États-Unis. Il a qualifié Vladimir Poutine de « boucher ».

Le président américain Joe Biden a réaffirmé samedi à Varsovie que l'article 5 du traité de l'Otan, stipulant que l'attaque contre un pays membre est une attaque contre tous, constitue un "devoir sacré" pour les Etats-Unis.

Joe Biden a donné cette assurance lors de son entretien avec le président polonais Andrzej Duda, dont le pays craint l'agressivité de Moscou après le déclenchement de l'invasion russe en Ukraine.

Répétant que pour les Américains l'article 5 est "une obligation sacrée", il a ajouté : "vous pouvez compter là-dessus", avant de citer une ancienne maxime polonaise "pour notre liberté et la vôtre". Ce mot d'ordre remonte à une insurrection polonaise contre l'occupation par la Russie tsariste, lorsqu'il avait pour but de montrer aux Russes que le soulèvement devait aussi les libérer du despotisme des tsars.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
27/mars/2022 - 11h22

Explications russes : Lviv est la porte d'entrée des armes et autres matériels de l'OTAN. C'est cela qui a été visé, ainsi que les dépôts pétroliers.

Les bombardements aveugles des villes , c'est la spécialité US, pas des Russes.

Portrait de Eniox
27/mars/2022 - 01h52
Micron2077 a écrit :

Biden le pedophile veut faire oublier que son pays qui a financé le coup d'etat de 2014 en Ukraine et la révolution orange de 2004 fait 1000x plus de morts que Poutine

 

Encore de grosses conneries provenant d'un déficient mental abreuvé de fake news via les zéros sociaux.

Portrait de chaparals
26/mars/2022 - 21h31

plus c'est gros ,plus ça passe ,sacré Biden va !

Portrait de seb2746
26/mars/2022 - 19h27
AAGUN a écrit :

venant d'un président donc le pays a été le seul à larguer des bombes atomiques sur des populations civiles ca rend dubitatif !

Ce servir de l'excuse que l'urss => russie pour ne pas dire qu'ils l'ont fait aussi pour tester leur bombes... sur le peuple d'ex-urss. Après la Sibérie, entre le froid extreme, les goulags avec des centaines de millions de morts et les expériences, c'est aussi un "coin à champignon".

Portrait de COLIN33
26/mars/2022 - 19h07 - depuis l'application mobile

Hier Poutine faisait savoir qu'ils allaient concentrer leurs interventions sur l'est, il n'en est rien ! ce chien de Poutine mérite la corde .
Bravo à Biden pour son discours à Varsovie, il a utilisé les mots justes pour qualifier Poutine......

Portrait de Hugo Drax
26/mars/2022 - 17h36

Une guerre artificielle, une famine artificielle. Tout ça pour mettre la pression sur les peuples et les nations. Vous allez voir qu'on va être obligé de passer outre les considérations écologiques au profit des grandes entreprises pharmaco-agro-alimentaires

Portrait de mbagnick
26/mars/2022 - 16h55

Ah non Monsieur Biden, le vrai boucher c'est votre ami Mohammed bin Salman Al Saud qui fait découpé Jamal Khashoggi en petit morceau… 

Portrait de Hugo Drax
26/mars/2022 - 16h19

Cette guerre aurait pu être évité. Elle a été provoquée artificiellement. Si Biden, Macron, Poutine et les autres sont incapables de faire un monde sans tension ni crises à répétition, alors ils doivent TOUS dégager. TOUS !