23/03 14:31

Dix millions de volailles ont été abattues en France depuis novembre pour endiguer la grippe aviaire - Un bilan nettement plus lourd que les années précédentes

Dix millions de volailles ont été abattues en France depuis novembre pour endiguer la grippe aviaire, un bilan nettement plus lourd que les années précédentes en raison d’une flambée inédite dans la région des Pays de la Loire, a-t-on appris mercredi auprès du ministère de l’Agriculture. Cet épisode est le plus sévère qu’ait connu le pays habitué à voir les cas se concentrer dans les élevages du Sud-Ouest.

Depuis le premier cas recensé dans le nord de la France, fin novembre, près de 1.000 élevages ont été contaminés par le virus, dont au moins 450 en Vendée, où les autorités sont en train de vider les élevages de volailles via des abattages massifs d’animaux malades mais aussi sains - préventivement. En quelques semaines, le bilan dans ce département jusqu’alors indemne est devenu beaucoup plus lourd que celui des Landes (231), bassin de production régulièrement touché depuis 2015. Le nombre de cas augmente aussi dans les départements limitrophes de la Vendée: 70 en Loire-Atlantique, 58 en Maine-et-Loire.

Près de la moitié des dix millions d’animaux abattus en France en raison de cette crise viennent de la région Pays de la Loire, deuxième territoire de production des volailles françaises après la Bretagne, où deux cas ont par ailleurs été récemment recensés.

D’ordinaire, les crises liées à la grippe aviaire restent globalement circonscrites au Sud-Ouest, en particulier aux élevages de canards destinés à la production de foie gras. L’an dernier, près de 500 foyers avaient été recensés dans des élevages et 3,5 millions d’animaux, essentiellement des canards, abattus.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Unknown-1
23/mars/2022 - 16h26
Hugo Drax a écrit :
Pour faire monter les prix surtout !

T'es bien un électeur de Z, pas de doute smiley

Portrait de Unknown-1
23/mars/2022 - 16h25

Animaux élevés dans des conditions déplorables, et il y a des gens qui consomment ça !