18/03 10:46

Essonne: Une policière de 43 ans, mère de deux enfants, retrouvée morte dans sa voiture - La piste du suicide est privilégiée

Il s’agirait du 21eme suicide dans les rangs de la police nationale depuis le début de l'année.

Jennifer, une policière de 43 ans affectée au Service d’ordre d’Évry, a été retrouvée morte dans sa voiture dans la nuit de mercredi à jeudi dans l’Essonne. Pour l’heure, la piste du suicide reste privilégiée.

Selon les informations d’Actu17, la mère de famille de deux enfants, âgés de 12 et 16 ans, a récupéré son arme de service au commissariat mercredi. Celle-ci a été retrouvée dans sa voiture lors de la découverte du corps. La policière l’aurait utilisé pour se donner la mort.

D’après une source proche du dossier, le drame se serait déroulé «sur fond de séparation».

Sur son compte Twitter, la Police Nationale du 91 indique que «l’ensemble des agents s’associent à la peine de la famille, des amis, des collègues» de Jennifer.

Il s'agirait du 3eme suicide en une semaine et le 21eme dans les rangs de la police nationale depuis le 1er janvier.

Mercredi 16 mars, Didier, un policier de la direction centrale de la police judiciaire âgé de 60 ans, s’était donné la mort. Il travaillait à la sous-direction de la lutte contre la criminalité organisée à Nanterre. Le policier avait «avisé lui-même les sapeurs-pompiers avant son geste ultime». «Ses souffrances étaient trop grandes», a écrit sur Twitter le compte des policiers en détresse.

En Isère, dans la nuit du mardi à mercredi, Marc, un policier affecté à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry et âgé de 45 ans, a incendié sa maison et s’est suicidé. Son corps sans vie a été retrouvée à proximité de son logement.

L'ensemble des agents de la @policenat91
s'associent à la peine de la famille, des amis, des collègues, de Jennifer, policière affectée à la DDSP de l'Essonne. pic.twitter.com/tVmYBTKWDl

— Police Nationale 91 (@PoliceNat91) March 17, 2022

Ailleurs sur le web

Vos réactions