22/02 16:01

Présidentielle - Le Premier ministre Jean Castex appelle les élus à "apporter leurs parrainages" aux candidats: "C'est un acte démocratique" - VIDEO

Jean Castex a appelé aujourd'hui les élus à "apporter leurs parrainages" aux candidats à la présidentielle, en soulignant qu'une telle démarche "n'est pas automatiquement synonyme de soutien politique", alors que certains comme Marine Le Pen peinent à rassembler les 500 signatures.

Le Premier ministre a par ailleurs indiqué qu'il allait recevoir jeudi matin l'ensemble des associations d'élus locaux, ainsi que les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat afin "d'évoquer ensemble cette situation dans le respect de la liberté de chacun", "parce qu'il y a un sujet profondément démocratique".

À ce jour, "seuls 10 000 des 42 000 élus en possibilité d'apporter leur parrainage l'ont fait", a noté le Premier ministre, précisant que "c'est en diminution par rapport au scrutin précédent".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MICMAH458
22/février/2022 - 19h05

Très bonne idée ce petit cours de démocratie destiné aux nombreux élus qui ne font pas leur boulot correctement.  Mais il ne fallait peut être pas attendre la dernière semaine, c'est juste pour se donner une bonne conscience tout en chassant que c'est probablement trop tard pour certains candidats.

Portrait de Ayato-Ji
22/février/2022 - 18h33

10 000 sur 42 000, une honte ! Démission pour ceux qui ne font pas leur boulot !

Portrait de Angelussauron
22/février/2022 - 16h54

Il a invité le président du Sénat et de l'Assemblée à discuter de la question. Quand on voit la tête de Ferrand je doute qu'il soit au courant smiley

Portrait de CALMOS
22/février/2022 - 16h43

mieux vaut tard que jamais

Portrait de emsuppl_50
22/février/2022 - 16h32

Après des taux d'abstention toujours plus élevés dans les scrutins nationaux,

F Beyrou qui disposerait de réserves pour aider les candidats en panne de soutiens politiques,

J Castex demandant à nos élus de soutenir des candidats même avec des opinions politiques différentes, il y a des choses qui méchappent.

Sans vouloir dramatiser, ces faits m'interpellent sur la santé de notre démocratie.

 

Portrait de Hugo Drax
22/février/2022 - 16h09

Il ne faut faire aucune différence entre une démocratie "verrouillée" et pas de démocratie du tout.