18/02 16:29

EN DIRECT - Tempête Eunice - Le mauvais temps arrive en France en particulier sur la Normandie et les Hauts-de-France: Cinq départements toujours en vigilance orange

16h29: En raison de la tempête Eunice, 15 000 foyers sont privés d’électricité dans l’ensemble du département de la Somme, rapporte cet après-midi la préfecture dans un communiqué. Depuis 14h30, les interventions des services de secours se multiplient pour faire face à des chutes d’arbres ou de poteaux électriques sur les routes, des envols de toitures, des chutes de cheminée.

13h35: La circulation des TER reliant Paris à Amiens, Saint-Quentin, Beauvais et Laon, a elle été maintenue, ainsi que celle des TGV entre Paris et Lille ou Calais. Ceux circulant sur des lignes classiques (Paris- Valenciennes ou Dunkerque) sont par contre suspendus. En Normandie, le trafic est également perturbé, et le réseau ferré régional a fermé à la circulation dès 12H00. La reprise estimée du trafic sur toute la zone impactée est prévue samedi, selon la SNCF.

13h22: L'accès à la plage était interdit dans la station balnéaire du Touquet ainsi que dans plusieurs communes côtières, comme à Wimereux (Pas-de-Calais), où la police municipale bloquait l'accès aux digues aux badauds. L'accès aux parcs et jardins a été fermé dans de nombreuses localités, et les préfectures ont appelé à éviter les bords de mer et forêts, limiter les activités à risque et se renseigner avant tout déplacement.

13h15: Les trains régionaux ont cessé de circuler vendredi à la mi-journée dans plusieurs départements des Hauts-de-France et de Normandie, placés en vigilance orange pour l'arrivée de la tempête Eunice, tandis que le trafic des ferrys avec le Royaume-Uni était interrompu. "Aucun dégât majeur" n'avait toutefois été enregistré sur le réseau des Hauts-de-France à la mi-journée, a précisé le service régional de la SNCF à l'AFP.

En fin de matinée, des rafales ont atteint 110km/h au Cap Gris-Nez dans le Pas-de -Calais, et pourraient dépasser les 140 km/h localement sur le littoral dans l'après-midi, selon Météo-France. Le risque de submersion maximal est en baie de Somme, a précisé l'organisme.

12h18: Le point sur ce que l'on sait ce midi

Vols et trains annulés, écoles fermées, coupures d'électricité... La tempête Eunice, accompagnée de vents extrêmes, s'est abattue vendredi sur le Royaume-Uni et l'Irlande, avant de se diriger vers le nord-ouest du continent européen, en état d'alerte. Moins de 48 heures après le passage de la tempête Dudley qui a fait au moins cinq morts en Europe, des rafales se sont abattues dans la matinée sur les côtes anglaises, avec un maximum de 148 km/h enregistré sur l'île de Wight, provoquant des annulations de vols, ferries et trains.

Des millions de Britanniques ont été appelés à rester chez eux par le Met Office, le service météorologique britannique, qui a émis des niveaux d'alerte rouge --le plus haut niveau-- sur le Sud-Ouest de l'Angleterre, le Sud du pays de Galles mais aussi pour le Sud-Est dont Londres. A Porthcawl au pays de Galles, d'immenses vagues s'abattaient dans la matinée sur la corniche bordant la mer, désertée par les passants à l'exception de quelques intrépides prenant des photos, a constaté un photographe de l'AFP.

Les rues étaient inhabituellement calmes dans la capitale, concernée pour la première fois par une alerte rouge depuis la mise en vigueur de ce système d'alerte en 2011. Le secrétaire d'Etat à la Sécurité Damian Hinds a appelé les Britanniques à "prendre leurs précautions et à rester en sécurité" alors que les rafales de vent pourraient atteindre 145 km/h sur les côtes et jusqu'à 130 km/h dans les terres.

"Il y a un danger de mort lors de ce genre de gros événement météorologique", a-t-il affirmé sur la chaîne Sky News, soulignant que l'armée était prête à être déployée pour faire face à la tempête qui pourrait être l'une des plus importantes des trois dernières décennies. Les fortes rafales de vent couplées aux marées hautes en cours faisaient craindre le pire à l'agence britannique de l'Environnement, qui prévient d'un important risque d'inondations. De nombreuses école du Sud-Ouest du pays sont fermées et une réunion interministérielle de crise est prévue dans l'après-midi.

Des dizaines de vols ont été annulés dans les aéroports de Londres, comme la plupart des ferries trans-Manche. Des compagnies ferroviaires ont appelé leurs usagers à "ne pas voyager", prévenant que des perturbations pourraient être annoncées à la dernière minute. Au Pays de Galles, tous les bus et trains sont à l'arrêt. En Irlande, frappée pendant la nuit, plus de 55.000 foyers étaient aussi privés d'électricité vendredi matin, selon le réseau électrique local ESB.

10h40: Dans son bulletin de 10h, Météo France maintient toujours cinq départements en vigilance orange. "Ce vendredi matin à 10h, la tempête EUNICE aborde les côtes ouest de l'Angleterre. A l'avant, le vent de Sud-Ouest se renforce de la Bretagne au Cotentin avec des rafales de 80 à 100 km/h, et de 70 à 80 km/h dans l'intérieur de la Normandie.De fortes vagues, de l'ordre de 5m50 en moyenne sont observées à la bouée des Pierres noires au large du Finistère, avec jusqu'à 9m20 de hauteur maximale", explique Météo France.

 

07h15 : Le bureau météorologique britannique a lancé ce matin une alerte rouge pour la capitale britannique Londres et une partie de l'Angleterre à l'approche de la tempête Eunice. Cette alerte maximale, déclenchée vers 05H00 HB, concerne la région londonienne de même que le sud-est et l'est de l'Angleterre. Le bureau météorologique met en garde de la sorte contre les effets de la tempête qui peuvent générer des débris volant mettant en danger la vie, occasionner des dégâts aux bâtiments ou encore arracher des toits ou lignes électriques. 

Des coupures d'électricité ne sont donc pas exclues outre-Manche. Le service estime en outre vu son ampleur la tempête pourrait provoquer la fermeture de routes, ponts et lignes ferroviaires, et perturber la circulation des transports en commun, ferry et liaisons aériennes.

Enfin l'alerte rouge met en garde contre de larges vagues qui pourraient se fracasser sur les routes côtières et maisons en bord de mer. En Belgique, l'IRM a émis une alerte jaune au vent pour la Wallonie et Bruxelles.

Les provinces de Flandre occidentale, de Flandre orientale et d'Anvers ont quant à elles été placées en alerte orange. Les rafales pourraient atteindre 150 km/h sur le littoral.

Un passage en code rouge pour cette région n'est d'ailleurs pas exclu par l'Institut royal météorologique. Dans les autres pays voisins, en France et aux Pays-Bas, des codes orange ont aussi été décrétés en prévision de cette tempête.

06h23: A partir de 15h ce vendredi les vents tempétueux gagneront toutes les côtes de la Manche avec des rafales de 100 à 120 km/h et localement 130-140 km/h sur les côtes les plus exposées de la Normandie et des Hauts-de-France. Dans les terres, les vents souffleront en général entre 80 et 90 km/h en rafales mais atteindront 100 à 120 km/h dans l'intérieur de la Somme, du Nord et du Pas-de-Calais. Les vents violents conjugués aux forts coefficients de marée (90) pourront entraîner quelques phénomènes de submersion côtières au moment de la pleine mer en début d'après-midi.

Ailleurs sur le web

Vos réactions