16/02/2022 12:36

Le patron du groupe M6 Nicolas de Tavernost annonce que, lors de la fusion TF1/M6, il pourra y avoir des échanges d'animateurs entre les 2 chaînes!

Ce mercredi, Nicolas de Tavernost, le président du directoire de M6, a accordé une interview au quotidien "Les Echos" alors que l'Autorité de la concurrence procède à une étude de marché sur le projet de fusion entre M6 et TF1, annoncé l'année dernière. A nos confrères, le patron a notamment indiqué que, lors de la fusion, il pourra y avoir des échanges d'animateurs entre les deux chaînes.

"Les premières années, on va rassembler les activités et il y aura des coûts de restructuration. Comme nous l’avons fait, à une autre échelle entre M6 et RTL quand nous avons racheté la radio. On a mis en place un programme de synergies que ce soit en matière d’exploitation technique, de services communs, d’échange d’animateurs etc. C’est ce que nous voulons faire entre M6 et TF1 demain", a déclaré Nicolas de Tavernost.

"Il y a une chose qui est très claire : c’est une fusion qu’on ne fera pas à n’importe quel prix. La fusion est faite pour se renforcer. Elle n’est pas faite pour s’affaiblir. Nous avons déjà des contraintes fortes avec la cession de chaînes de télévision qui nous est imposée par la loi en cas de rapprochement entre TF1 et M6", a poursuivi le dirigeant. Pour pouvoir mener à bien leur projet de fusion, TF1 et M6 devront vendre plusieurs de leurs chaînes ou céder une fréquence de TNT pour rentrer dans les clous de la réglementation selon laquelle un groupe peut détenir 7 chaînes au maximum.
"Si nous ne pouvons pas mettre en œuvre un programme complet de synergies dans le cadre de cette fusion, pour investir davantage dans de nouvelles activités, nous ne ferons pas la fusion entre TF1 et M6", a prévenu Nicolas de Tavernost dans les colonnes des Echos. 

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions