16/02 07:16

Rachat du groupe de presse La Provence : La CMA-CGM a offert 81 millions d'euros, et NJJ "autour de" 20 millions, selon son propriétaire Xavier Niel, pour racheter les 89% de parts de Bernard Tapie

La CMA-CGM a offert 81 millions d'euros, selon une source proche du dossier, et NJJ "autour de" 20 millions, selon son propriétaire Xavier Niel, pour racheter les 89% de parts de Bernard Tapie dans le groupe de presse La Provence, a-t-on appris. Notre offre "est au prix des deux expertises, qui en effet sont autour de ce prix" de 20 millions d'euros, a confirmé à l'AFP Xavier Niel, le fondateur de Free Telecom, déjà actionnaire de La Provence à hauteur de 11%, après l'ouverture des enveloppes au tribunal de commerce de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Outre ces deux candidats, qui s'étaient déjà fait connaître avant la clôture officielle de ce second appel d'offres, deux autres offres ont été déposées, pour le montant symbolique d'un euro, l'une émanant de certains salariés du groupe de presse et l'autre d'une personne privée. L'offre des salariés "était symbolique", a déclaré à l'AFP Me Catherine Swarcz, avocate de trois des six CSE (comité social et économique) du groupe La Provence: "On souhaitait être présent à l'ouverture des offres. C'est un sujet de grande angoisse pour les 850 salariés", a-t-elle souligné. La CMA-CGM et NJJ, la holding de Xavier Niel, étaient les deux seuls candidats en lice lors du premier appel d'offres, clôturé fin novembre. Mais ces enveloppes n'ont jamais été ouvertes. Pour ce second appel d'offres, les candidats avaient jusqu'à midi lundi pour déposer leurs candidatures sous pli cacheté, au greffe du tribunal de commerce de Bobigny, chargé de la liquidation de Groupe Bernard Tapie (GBT), la holding de l'ancien homme d'affaires et ex-président de l'Olympique de Marseille, décédé en octobre.

La CMA-CGM, géant mondial du transport maritime basé à Marseille, avait confirmé dès vendredi sa candidature à la reprise du principal groupe de presse du sud-est de la France, via une déclaration de son patron, Rodolphe Saadé, à l'AFP. L'entrée en lice de NJJ avait elle été confirmée lundi à l'AFP, par M. Niel lui-même. Le fondateur de Free Telecom, qui est aussi actionnaire du Monde à titre individuel, détient également le quotidien régional Nice-Matin, via NJJ.

Ailleurs sur le web

Vos réactions