14/02 19:47

Jérôme Rodrigues, figure emblématique des gilets jaunes interpellée samedi aux abords de l'Élysée sera jugé le 8 juillet pour organisation d'une manifestation interdite - Vidéo

Jérôme Rodrigues, figure emblématique des «gilets jaunes» interpellée samedi 12 février aux abords de l'Élysée à Paris, sera jugé le 8 juillet pour «organisation d'une manifestation interdite», a appris l'AFP de sources concordantes. Jérôme Rodrigues, placé en garde à vue pour «organisation de manifestation interdite» et «participation à un groupement formé en vue de commettre des violences», a été présenté lundi 14 février à la justice, et s'est vu remettre une convocation par procès-verbal pour un procès ultérieur devant le tribunal correctionnel, selon le parquet de Paris.

L'audience aura lieu le 8 juillet. «Vous vous rendez compte ? J'ai fait un appel à la solidarité (...) pour que les gens puissent se nourrir pendant le convoi et ça, c'est interdit en France ? Aujourd'hui tu te fais arrêter pour ça», a critiqué Jérôme Rodrigues devant ses partisans au Tribunal.

«Le juge des libertés et de la détention n'a pas fait droit à la demande du parquet d'imposer un contrôle judiciaire» avec une interdiction de manifester, a indiqué de son côté à l'AFP son avocat, Me Arié Alimi.

Jérôme Rodrigues a été interpellé près de l'Élysée, tandis que les forces de l'ordre rétablissaient la circulation sur l'avenue des Champs-Élysées où des manifestants participant aux convois anti-passe avaient fait irruption à bord de leurs véhicules.

Figure parmi les plus connues du mouvement des «gilets jaunes», Jérôme Rodrigues a perdu un œil lors d'une manifestation le 26 janvier 2019, alors qu'il était en train de filmer l'arrivée du cortège place de la Bastille à Paris.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de CALMOS
16/février/2022 - 17h45

on ne dira plus fascisme , on dira macronisme 

Portrait de LISCO
15/février/2022 - 10h37

il lui suffisait de dire qu'il était invité a un mariage communautaire ....

Portrait de LISCO
15/février/2022 - 08h24

L'état policier ne va pas le lacher , dès qu'il va mettre son nez dehors il va être accusé de tout et n'importe quoi, sa seule solution rejoindre un parti politique et se faire élire.

Portrait de Julien92
15/février/2022 - 08h01
COLIN33 a écrit :

quand on écoute les reportages, il semble que la police s'en soit pris aux gens qui se trouvaient sur les lieux, et pas toujours des manifestants !!!

Rodriguez se serait trouvé par hasard a cet endroit? Meme toi tu n'y crois pas.

Portrait de seb2746
14/février/2022 - 22h07
COLIN33 a écrit :

@seb2746
vous n'avez pas compris mon commentaire, il va dans le sens du votre !

Je n'ai justement PAS dit le contraire smiley

Portrait de COLIN33
14/février/2022 - 20h42 - depuis l'application mobile
seb2746 a écrit :

Dites pas ça, c'était TOUS des "dangereux terroristes racailles sans dents et voilés" voyons.

 

38 euros pour afficher un drapeau Français, interdiction de montrer qu'on est fier de son propre pays... des tirs de lacrymo sur des civils dans un bar/resto qui n'avaient rien demandés et qqes matraquages sans motif. "tout va bien".

@seb2746
vous n'avez pas compris mon commentaire, il va dans le sens du votre !

Portrait de seb2746
14/février/2022 - 20h05
COLIN33 a écrit :

quand on écoute les reportages, il semble que la police s'en soit pris aux gens qui se trouvaient sur les lieux, et pas toujours des manifestants !!!

Dites pas ça, c'était TOUS des "dangereux terroristes racailles sans dents et voilés" voyons.

 

38 euros pour afficher un drapeau Français, interdiction de montrer qu'on est fier de son propre pays... des tirs de lacrymo sur des civils dans un bar/resto qui n'avaient rien demandés et qqes matraquages sans motif. "tout va bien".

Portrait de COLIN33
14/février/2022 - 19h54 - depuis l'application mobile

quand on écoute les reportages, il semble que la police s'en soit pris aux gens qui se trouvaient sur les lieux, et pas toujours des manifestants !!!