14/01 10:16

Bruno Le Maire annonce que le gouvernement souhaite qu’EDF vende davantage d'électricité à bas prix à ses concurrents - Découvrez pour quelle raison

Bruno Le Maire a annoncé que le gouvernement souhaitait qu’EDF vende davantage d'électricité à bas prix à ses concurrents, afin de tenir sa promesse de limiter la hausse de la facture d'électricité des Français à 4% en 2022, malgré la flambée des cours.

Le gouvernement, qui avait déjà réduit au maximum la principale taxe sur l'électricité, mesure insuffisante pour contenir cette flambée, va «mettre en œuvre une mesure complémentaire en augmentant  de 20 térawattheures (TWh) le volume d’électricité nucléaire vendu à prix réduit par EDF à ses concurrents, pour le faire passer à titre exceptionnel de 100 à 120 TWh», a expliqué le ministre de l’Économie et des Finances dans un entretien publié sur le site du Parisien.

Cette mesure coûtera entre 7,7 milliards et 8,4 milliards d'euros à EDF, a estimé Bruno Le Maire. Fin septembre, le Premier ministre Jean Castex avait annoncé «un bouclier tarifaire» sur l'énergie avec notamment une limitation à 4% de l'augmentation des tarifs réglementés de l'électricité en 2022.

Le gouvernement envisageait depuis décembre de relever ce plafond de l'Arenh (accès régulé à l'électricité nucléaire historique) pour que les fournisseurs disposent de plus d'électricité bon marché à prix fixe, quitte à augmenter légèrement le prix réglé à EDF.

Alors que l’électricité est actuellement vendue à 42 euros du MWh par EDF à ses concurrents, contre quelque 250 euros sur le marché actuellement, le gouvernement a «proposé de relever ce prix de vente de 42 à 46,2 euros/MWh, ce qui permet de réduire la facture pour EDF», a indiqué Bruno Le Maire.Le gouvernement avait déjà réduit au maximum la principale taxe sur l'électricité, en la faisant passer de 22,50 euros le mégawattheure (euro/MWh) à 50 centimes, «une décision qui représente une perte fiscale pour l'État de 8 milliards d’euros», a précisé Bruno Le Maire.

Cette mesure «permettait de couvrir environ 15 points de hausse du prix de l’électricité», selon le ministre, très «loin des 35% à venir dans deux semaines».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nono75
15/janvier/2022 - 10h08
Bob28 a écrit :

Je n'ai jamais compris le concept de "on oblige EDF à vendre à prix cassé de l'électricité à des coquilles vides qui se contentent de la refacturer, au nom de la libre concurrence".

Merci l'UE, encore une fois !

Autant je suis pro UE, autant sur ce coup là...

Le pire c'est qu'on l'a vu avec la Grande Bretagne qui a libéralisé dès 1990. Cela a fait exploser les tarifs en à peine dix ans.

Portrait de Bob28
15/janvier/2022 - 09h50

Je n'ai jamais compris le concept de "on oblige EDF à vendre à prix cassé de l'électricité à des coquilles vides qui se contentent de la refacturer, au nom de la libre concurrence".

Merci l'UE, encore une fois !

Portrait de abalone
15/janvier/2022 - 07h25

il n'aurait jamais fallu ouvrir l'électricité a la concurrence   ,

pour une raison bien simple 

la concurence  ne peux fonctionner que lorsque les entreprises  produisent et distribuent elles meme  CECI est valable pour n'importe quel produit, (ferroviaire, telecom, eau  ect..)

ce qui n'est pas le cas  puisque EDF  produit a bas cout imposé , pour ses concurrents lesquels utilisent son réseau pour la distribution !

voila ou en est le pays avec de tel décision d'énarques !!

 

Portrait de DUSCO
14/janvier/2022 - 16h35

je croyais que libéraliser l'énergie, entre autre l'électricité allait faire baisser les couts en raison d'une saine concurrence..... actuellement on conseille a ceux qui sont partis dans des sociétés a prix cassés de vite revenir aux tarifs réglementés..... on nous aurait menti ?

Portrait de bergil
14/janvier/2022 - 14h41

Les "autorités" nous parle du coût de l'énergie qui augmente , je ne vois pas en quoi l'exploitation d'un réacteur peut couter 12 % ( voire 30 % comme certains l'annonce ) en plus !

Portrait de nebuleuse75
14/janvier/2022 - 13h31 - depuis l'application mobile

Fallait pas privatiser E D F ... Et encore moins ouvrir le marché à la concurrence !!!

Portrait de Z Plagiste
14/janvier/2022 - 11h19

Ce système n'a ni queue ni tête.

Merci la dérégulation.

Portrait de PhilRAI
14/janvier/2022 - 10h58

Ce système est inadmissible. Ce ne sont pas des concurrents mais des intermédiaires qui ne font rien d'autre que de gérer des factures dans des bureaux au détriment d'EDF qui se voit pénalisée dans ses entretiens et investissements. La vraie mesure pour faire baisser les tarifs c'est de supprimer ces parasites.

Portrait de YVESM
14/janvier/2022 - 10h49

Bientôt, avec un Macron 2, aura-t’on un Le Maire 2 ?

Les deux feront la paire...

Pauvres de nous...

Portrait de Blackrock
14/janvier/2022 - 10h24
vraimentcompliqué2 a écrit :

Résultat immédiat : L' action EDF dévisse de 22% et 8 milliards d'impôts supplémentaires pour tous les con-tribuables ! Le coût de la campagne de Macron s'élève désormais à plus de 30 milliards d'euros !

oui !! on a des champions là !!! 

Portrait de vraimentcompliqué2
14/janvier/2022 - 10h20

Résultat immédiat : L' action EDF dévisse de 22% et 8 milliards d'impôts supplémentaires pour tous les con-tribuables ! Le coût de la campagne de Macron s'élève désormais à plus de 30 milliards d'euros !