12:04

EXCLU - Le maire de Lavaurette décroche le portrait d’Emmanuel Macron après ses propos où il emmerde les "non vaccinés": Il s’explique en direct dans "Morandini Live" - VIDEO

Ce matin, Nils Passedat, maire de Lavaurette (Tarn-et-Garonne), était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews. Après les propos d'Emmanuel Macron sur les non vaccinés, le maire a décidé de décrocher le portrait du Président et de le renvoyer à la préfecture.

"Dire que ça m'a énervé, c'est un peu léger. On n'a pas réagi sur un coup de tête. Depuis plusieurs années, des affronts sont faits à des catégories sociales, des catégories professionnelles dans ce pays. Insulter une partie des Français, les outrager, outrage en même temps la fonction présidentielle", a-t-il débuté en exclusivité

Et d'ajouter : "Le portrait a toujours été affiché dans notre salle du conseil municipal depuis l'élection du Président. Il a été restitué à madame la préfète parce qu'on estime que nos délibérations n'ont plus à recevoir l'aval de quelqu'un qui discrimine et confond politique sanitaire et politique discriminatoire". "On a toujours respecté cette personne qui a été élue. Nous respectons toujours la présidence de la République", a affirmé l'élu.

Sur le plateau de "Morandini Live", Jean Terlier, député LREM, a déclaré être "choqué et même blessé" par le geste de Nils Passedat car "c'est une tradition républicaine". "Je reconnais Emmanuel Macron comme chef de l'Etat puisqu'il est élu mais je ne le respecte pas en tant que personne. La fonction présidentielle est quelque chose que j'honore tout à fait (...) De très nombreux maires, sans faire de bruit, n'affichent jamais ce portrait, d'autres l'ont brûlé. Nous, on n'a jamais fait ça et on le fera jamais", a précisé le maire de Lavaurette.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de miya.wallace
12/janvier/2022 - 21h05

S'il pouvait emmerder la racaille, les dealers pourquoi pas, mais en 2017, c'étais -5 € pour l'APL, 80 Km/H (E.F) et j'en passe, il y avait aussi ça... smiley   ...\.. Des éborgner ? smiley

Portrait de RED2510
12/janvier/2022 - 20h22
DocteurNO a écrit :

"Emmerder" les non-vaccinés est ANTICONSTITUTIONNEL. La discrimination à l'encontre d'une minorité, quelle qu'elle soit, est ANTICONSTITUTIONNELLE. Il est incompréhensible que la demande de sa destitution ne soit pas sur la table.

C'est un commentaire d'une nullité sans nom.

Les gendarmes emmerdent les voleurs, les radars emmerdent les conducteurs,  les impôts emmerdent les 48% de contribuables qui les paient (dont moi), etc., etc.

Il y a des tonnes d'exemples comme cela, toutes nouvelles lois emmerdent une partie de la population par définition 

Portrait de monjuiC
12/janvier/2022 - 16h14
DocteurNO a écrit :

"Emmerder" les non-vaccinés est ANTICONSTITUTIONNEL. La discrimination à l'encontre d'une minorité, quelle qu'elle soit, est ANTICONSTITUTIONNELLE. Il est incompréhensible que la demande de sa destitution ne soit pas sur la table.

Il est excellent d'emmerder les non vaccinés. Pas pour les punir mais pour se préserver de leur présence mortiferes dans les restos, bars cinémas trains etc. Si la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres, ce serait contradictoire de ne pas emmerder au maximum ceux qui menacent et agressent médecins, centres de vaccination, politiques et qui appellent '' liberté '' le droit de contaminer autrui, de répandre le virus, de saturer les hôpitaux et de faire mourir les plus faibles. 

Portrait de kioups
12/janvier/2022 - 15h39
DocteurNO a écrit :

"Emmerder" les non-vaccinés est ANTICONSTITUTIONNEL. La discrimination à l'encontre d'une minorité, quelle qu'elle soit, est ANTICONSTITUTIONNELLE. Il est incompréhensible que la demande de sa destitution ne soit pas sur la table.

Être vacciné ou pas est un critère qui n'entre a priori pas dans la loi sur la discrimination. C'est un choix pour certains, mais pas pour tous.

Portrait de COLIN33
12/janvier/2022 - 13h45 - depuis l'application mobile

Quel exemple pour la population de son village ! c'est lui qui risque être emmerdé.
on critique les élus mais quand on voit ces agissements débiles il y a de quoi se poser des questions......

Portrait de DocteurNO
12/janvier/2022 - 13h17

"Emmerder" les non-vaccinés est ANTICONSTITUTIONNEL. La discrimination à l'encontre d'une minorité, quelle qu'elle soit, est ANTICONSTITUTIONNELLE. Il est incompréhensible que la demande de sa destitution ne soit pas sur la table.

Portrait de mestoutou
12/janvier/2022 - 13h01

Jean Terlier, député LREM, a déclaré être "choqué et même blessé"

Mais par contre ce monsieur n'a pas été choqué concernant les propos de son mentor!!

LaREM dans toute sa splendeur contradictoire  

Portrait de FrenchDreamer
12/janvier/2022 - 12h57
seb2746 a écrit :

Vous inquiétez pas, il arme la police qui va doubler d'ici qqes années, il viendra s'oqp certainement de vous avec. Tirer sur les civils ne lui fait pas peur alors un petit maire...

Quel malaise de dire des conneries comme celle-ci

Tellement gênant qu'on se dit que vous avez le droit de vote derrière. 

Portrait de monjuiC
12/janvier/2022 - 12h55

EXCLU:LAVAURETTE, commune (?) de 213 habitants. Disséminés sur 13km2. Très représentatif..... 

Portrait de seb2746
12/janvier/2022 - 12h19

Vous inquiétez pas, il arme la police qui va doubler d'ici qqes années, il viendra s'oqp certainement de vous avec. Tirer sur les civils ne lui fait pas peur alors un petit maire...