01/01 15:31

En dépit de la pandémie, les salles de ciné ont enregistré 96 millions d'entrées sur l'année 2021, selon les chiffres dévoilés par le Centre national de la cinématographie (CNC)

Des montagnes russes et un happy end: les cinémas français ont renoué avec le public en cette fin d'année 2021, au terme de laquelle ils ont limité la casse et attiré près de 100 millions de spectateurs. En dépit de la pandémie, les salles obscures ont enregistré 96 millions d'entrées sur l'année, selon les chiffres dévoilés par le Centre national de la cinématographie (CNC).

Une hausse de 47% par rapport à 2020, mais très loin des 213 millions d'entrées de 2019, dernière année avant le Covid, qui marquait un record en plus d'un demi-siècle. Mais les chiffres sont difficilement comparables d'une année sur l'autre: en 2021, les salles de cinéma sont restées fermées jusqu'au 19 mai, puis soumises à des jauges et couvre-feu, et enfin à la présentation du pass sanitaire.

Sur les seuls mois d'ouverture, le repli de la fréquentation n'est que d'un quart (-23%) par rapport à la même période de 2019, note le CNC. Et surtout, "la dynamique de reprise s'est accentuée en fin d'année". L'année s'est même terminée en feu d'artifice, portée par la performance de Spiderman, dont les dernières aventures, "No Way Home", sorties le 15 décembre, ont pris la tête du classement annuel. Sur le seul mois de décembre, la fréquentation des cinémas est "proche de la normale", relève le CNC.

Au niveau international, la France semble tirer son épingle du jeu, avec la baisse de fréquentation "la moins importante parmi les cinq grands pays européens", selon des données de la société spécialisée Comscore, cités par le CNC. La baisse "est également moins importante que celle observée aux Etats-Unis".

Ailleurs sur le web

Vos réactions