28/12 10:31

La préfecture de l’Oise ordonne la fermeture de la grande mosquée de Beauvais pour une durée de six mois, notamment en raison de prêches "incitant à la haine" et "à la violence"

La préfecture de l’Oise a ordonné la fermeture de la grande mosquée de Beauvais pour une durée de six mois, notamment en raison de prêches « incitant à la haine », « à la violence » et « faisant l’apologie du jihad », a-t-elle indiqué mardi à l’AFP. « La préfète de l’Oise a pris un arrêté lundi portant sur la fermeture de la grande mosquée de Beauvais pour une durée de six mois. Cet arrêté est exécutoire au bout de 48 heures », a précisé la préfecture de l’Oise.

L’avocat de l’association « Espoir et Fraternité », qui gère cette mosquée, Me Samim Bolaky, a annoncé à l’AFP avoir saisi le tribunal administratif d’Amiens contre cette décision. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin avait annoncé le 14 décembre avoir « enclenché » la procédure de fermeture administrative de cette mosquée en raison selon lui de la radicalité des prêches qui y sont donnés.

« Nous avons enclenché la fermeture de la mosquée de Beauvais, (qui est) tout à fait inacceptable, qui combat les chrétiens, les homosexuels, les juifs », avait déclaré le ministre de l’Intérieur sur Cnews. Me Samim Bolaky avait alors estimé pour l’AFP que les autorités visaient « certains propos tenus dans le cadre des prêches par l’un des imams de la mosquée - depuis suspendu - qui intervenait à titre bénévole ». L’association « Espoir et Fraternité » a « toujours combattu le terrorisme, a toujours favorisé le vivre ensemble. C’est une mosquée qui est respectable », avait-il affirmé.

Selon le ministère de l’Intérieur, cet homme, « présenté comme intervenant occasionnel mais qui, en réalité, fait office d’imam attitré » aurait tenu des propos faisant « l’apologie du jihad et des combattants, qu’il qualifie de héros ». Il aurait également défendu « une pratique rigoriste de l’islam » et « sa supériorité par rapport aux lois de la République ».

En outre, ses propos « fustigent » les « mécréants et présentent les sociétés occidentales comme islamophobes », avait détaillé le ministère. Ils poussent « les fidèles à rompre avec la République » et « incitent à la haine des homosexuels, des juifs et des chrétiens ».



Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Parapluie
30/décembre/2021 - 12h47
breizh56002 a écrit :

c'est pire qu'une religion de pédophiles et de violeurs, tu as raison

Vous pouvez nous rappeler l'âge de Aïcha lors de son mariage avec le prophète Mohammed ? Et vers quel âge ils ont "consommé" leur mariage ? Quel exemple pour un leader religieux !

Portrait de Rocca
29/décembre/2021 - 06h42

Encore un coup d'épée dans l'eau !!!

Portrait de FF95
28/décembre/2021 - 14h49
•SCHOENAUER•••• a écrit :

Bien sûr que les propositions de Zemmour sont applicables. Outre les pressions diplomatiques il y a aussi le chantage financier et celui là marche. 

Quelle naïveté...

Tu crois donc encore que la majeure partie de ces pays sont encore dépendants financièrement de la France ??? Tu as 40 ou 50 ans de retard. Le monde a changé depuis l'époque des colonies !  Ils ne dépendent absolument plus de l'argent envoyé par l'etat français. Si la France ( disons plutôt les entreprises françaises) décident de ne plus investir 1 euro dans ces pays, ne t'inquiète pas que d'autres viendront très vite les remplacer. C'est déjà le cas avec beaucoup d'entreprises chinoises qui sont implantées un peu partout en Afrique. 

Il faut pas rêver. La France n'a plus la même envergure internationale qu'il y a quelques décennies qui lui permettait d'avoir une très forte influence sur ces pays.

Les propositions de zemmour c'est beau sur le papier mais quasi impossible à mettre en place pour une bonne partie. 

Portrait de Hola2
28/décembre/2021 - 12h14

6 mois ? ou comment faire semblant d'agir...

Portrait de FF95
28/décembre/2021 - 12h04
GIGI a écrit :

Et le precheur il va continuer sa sale besogne ailleurs? est-il francais dans ce cas prison. s'il est étranger renvoi au pays. cette fermeture de six moi ne sert a rien.

D'accord sur le principe d'un renvoi au pays si il est étranger.  Mais il y a un problème : où l'expulser ??? Si son pays d'origine n'est pas d'accord pour le reprendre on ne peut pas forcer les choses. C'est déjà le cas de tout un tas d'individus expulsables pour lesquels on n'a pas de solutions.  Il faut pas rêver. Dans la majorité des cas, les pays d'origine ne veulent pas se récupérer ces personnes et tous les problèmes qui vont avec. 

Ca montre toutes les limites des propositions Zemmour.  Jolies sur le papier mais impossibles à appliquer.  Droit international oblige.

Portrait de Karim el_Karim
28/décembre/2021 - 11h18

le bien immobilier devrait être saisie et revendu, tout comme la voiture d'un "go fast", quand on diffuse de la merde, on sait a quoi s'attendre.

 

Portrait de GIGI
28/décembre/2021 - 11h15

Et le precheur il va continuer sa sale besogne ailleurs? est-il francais dans ce cas prison. s'il est étranger renvoi au pays. cette fermeture de six moi ne sert a rien.

Portrait de COLIN33
28/décembre/2021 - 11h06 - depuis l'application mobile

pourquoi 6 mois? le prêche restera le même sous une autre forme.....

Portrait de IHS
28/décembre/2021 - 10h56

On a qu’à suivre l’exemple de la Sainte Slovaquie.

Portrait de vraimentcompliqué2
28/décembre/2021 - 10h34

Pourquoi 6 mois ? Le temps de recruter d'autres prêcheurs salafistes ? On ferme définitivement et c'est tout !