10/12 16:02

EXCLU - Le photographe Yann Arthus-Bertrand dans "Morandini Live" sur CNews: "Le résultat des verts dans les sondages pour la présidentielle, ça me désespère !" - VIDEO

Ce matin, Yann Arthus-Bertrand était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews à l'occasion de la sortie de son livre "Legacy, l'héritage d'une vie" (éditions de la Martinière). Au début de l'interview, le photographe a été interrogé sur la politique et notamment sur Europe Ecologie Les Verts. "Les verts, aujourd'hui, on a l'impression qu'ils sont en perdition en France. Ils sont à 7% dans les sondages. Ca vous désespère ?", lui a demandé le journaliste.

"Oui. Depuis les années 1970, je vote vert. J'ai l'impression de voter beaucoup plus par romantisme que par efficacité. L'écologie doit être au coeur de tous les partis politiques. Je ne me retrouve pas dans la politique. Aujourd'hui, les politiques sont dirigés par leurs électeurs", a-t-il débuté. Et d'ajouter : "Les alertes écologiques ne servent à rien. J'ai l'impression qu'on est dans un déni complet. Ca me désespère un petit peu, je dois le reconnaitre".

A la question de savoir s'il votera pour les Verts à la prochaine élection présidentielle, Yann Arthus-Bertrand répond : "Oui, je voterai vert. Je ne vois pas pour qui d'autre je voterai. Je pense que Yannick Jadot est très sincère. C'est quelqu'un de bien, il sait d'où il vient". "Je suis pour le nucléaire et je suis pour les énergies renouvelables à 100%. Mais on ne pourra pas faire cette conversion sans le nucléaire (...) Si Yannick Jadot était président - ce que j'aimerais -, il devrait faire un référendum", a-t-il expliqué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Julien92
11/décembre/2021 - 08h22
stbx00 a écrit :

Houla vous adaptez vos volontés à vos opinions politiques là ! Pour moi l'écologie n'est ni de droite ni de gauche. Franchement venir opposer la "gauche productiviste" à l'écologie en pensant qu'à droite le conservatisme serait lui bien écologiste est un poil gonflé. Les grands patrons (peu réputés pour leur engagement à gauche) ne font de l'écologie que sous la contrainte, sinon ils sont les premiers à essayer d'optimiser leurs coûts de productions (peu importe l'impact écolo) et produire toujours plus. 

La droite a longtemps été très immigrationniste (et l'est encore dans les faits) toujours dans une logique d'optimisation des coûts avec la main d'oeuvre la moins chère possible. 

L'image de la gauche usine à charbon et de la droite dans la praire verdoyante est au mieux naïve...

L’écologie ne serait ni de gauche ni de droite? Dans l'absolu, c'est vrai. Elle devrait être dans tous les programmes, quelle que soit la formation politique. Mais dans les faits, une bande d'illuminés d'ultragauches se sont emparés de ce thème, seul créneau politique disponible et ont transformé cette idéologie en interdictions,  taxes, outrances, mélangeant allégrement des thèmes qui n'ont aucun rapport avec l' écologie, migrants, droit des femmes, horaires des piscines, interdictions de fêtes religieuses ( surtout chrétiennes), voulant mettre des moulins a vent partout,  supprimant les véhicules, détruisant l'industrie automobile sans se soucier des conséquences sociales et économiques..

Les animaux? dernier de leurs soucis. On massacre des baleines au nom de la tradition? Pas un mot. Les chasses "traditionnelles"? Les rouge gorges attrapés avec le glue pour les manger? Ils s'en tapent. Je pourrai citer des pages prouvant leur manque d’intérêt pour la nature. Par contre, il était plus important d’aménager des horaires de piscine. Çà rapporte des électeurs. Et les futurs dirigeants feraient bien de remettre ces gens a leur place. Et surtout pas a la première.

Portrait de johnpeter221
10/décembre/2021 - 21h40

Il y a des gens qui un jour se sont dit comment gagner de l'argent?  Et si on parlait d'ecologie, c'est une idée juteuse, on va dire que la planète va mal, il faut nous responsabiliser et dire que nos enfants vont souffrir, c'est assez porteur. Il faudrait relancer le trou dans la couche d'Ozone, on n'en parle plus. Une fois qu'on a bien attiré l'attention, il faut passer à la télé et l'argent rentre tout seul. 

Portrait de johnpeter221
10/décembre/2021 - 18h31

Je pense que nous sommes dans un pays qui pollue peu, arrêtons de nous donner des leçons.

Portrait de Bigpower
10/décembre/2021 - 18h04

L'écologie est bien trop complexe pour que se soit des écologistes qui s'en occupent !Et s'entendre donner des leçons par des Yann Arthus Bertrand ou des Nicolas Hulot qui ont passé les 3/4 de leur vie en hélicoptère et qui ont dû polluer 100 fois plus que vous et moi dans leur vie...

Portrait de stbx00
10/décembre/2021 - 18h00
Tongareva a écrit :

Vous parlez de la droite affairiste qui, main dans la main avec la gauche libertaire, a favorisé la consommation à outrance pour satisfaire une demande artificielle créée par l'idéologie de gauche: l'égalité par l'accès à la consommation. D'où des besoins de production toujours plus élevés. L'immigration par exemple, soutenue par la gauche, vient satisfaire les besoins d'un patronat avide de main d'œuvre bon marché. Je suis d'accord, la gauche et la droite telles qu'elles existent aujourd'hui sont les faces d'une même pièce. Et l'écologie n'appartient ni à l'une, ni à l'autre.

Alors que moi je vous parle des valeurs traditionnelles de protection des équilibres naturels tant pour l'espère humaine que pour l'environnement dont elle fait partie intégrante. La gauche a toujours voulu bouleverser les équilibres dans le but d'hisser l'Homme au dessus de la nature. Le conservatisme est par essence plus écologique puisqu'il ne souhaite pas le changement dans la nature des choses. Les choses sont parce que la nature les a façonnées ainsi. C'est vrai pour l'homme, pour la femme, et pour les cycles de la vie. C'est le respect de l'être humain et de sa destiné dans son cadre de vie naturel. La gauche libertaire actuelle prône l'inverse.

Je vous rejoins, j'ai très certainement une vision philosophique trop romantique de la vie en ces temps troubles...

Droite affairiste et gauche libertaire ne vont tout de même pas très bien ensemble. J'ai quand même l'impression que ce que vous décrivez comme la gauche ressemble en réalité à l'extrême gauche alors que la droite que vous présentez comme conservatrice serait plutôt l'extrême droite...

Aujourd'hui les théories de décroissance ou de croissance 0 ne se retrouvent pas du tout à droite...

Portrait de YVESM
10/décembre/2021 - 17h24
Ÿ a écrit :

Sans omettre que lui comme Hulot ont fait leur carrière avec des engins motorisés très gourmands comme les hélicoptères et les bateaux.  

Et oui....

Portrait de YVESM
10/décembre/2021 - 17h22

Et rien pour Hidalgo ?

C’est pas gentil.

Portrait de abalone
10/décembre/2021 - 17h19

c'est bizarres d'etre toujours considéré de gauche quant on a une ame écolo

moi  je ne suis pas écolo radical ni militant, mais j'ai une ame écolo  pour certain truc ,  mais je ne suis d'aucun parti  mais d'une tendance plutot extreme  D

suis je une bete curieuse ? 

Portrait de Bigareau
10/décembre/2021 - 17h07 - depuis l'application mobile

ce qui devrait le désespérer c'est la mauvaise qualité des candidats verts

Portrait de stbx00
10/décembre/2021 - 16h57
Tongareva a écrit :

Arrivé à 75 ans et se rendre compte que la mainmise sur l'écologie par la gauche depuis 50 ans ne mène a rien, ça doit effectivement être désespérant!

L'écologie est par essence une valeur conservatrice, dès lors plutôt une valeur de la droite traditionnelle. La gauche productiviste, égalitariste et immigrationniste n'a engendré que chaos et désespoir tant pour les peuples que pour les équilibres naturels. 

Les valeurs conservatrices prônent les équilibres de la vie et de la nature; les valeurs de gauche mettent l'Homme au centre de tout (voire au-dessus de tout), alors que l'Homme fait partie d'un tout.

Là aussi, dans le cadre de l'écologie, l'idéologie de gauche est une mascarade.

Houla vous adaptez vos volontés à vos opinions politiques là ! Pour moi l'écologie n'est ni de droite ni de gauche. Franchement venir opposer la "gauche productiviste" à l'écologie en pensant qu'à droite le conservatisme serait lui bien écologiste est un poil gonflé. Les grands patrons (peu réputés pour leur engagement à gauche) ne font de l'écologie que sous la contrainte, sinon ils sont les premiers à essayer d'optimiser leurs coûts de productions (peu importe l'impact écolo) et produire toujours plus. 

La droite a longtemps été très immigrationniste (et l'est encore dans les faits) toujours dans une logique d'optimisation des coûts avec la main d'oeuvre la moins chère possible. 

L'image de la gauche usine à charbon et de la droite dans la praire verdoyante est au mieux naïve...

Portrait de bozo75
10/décembre/2021 - 16h15

A voir où il y a des élus les électeurs intelligents doivent commencer à comprendre qu'avec EUX qui ne voient que l'hexagone , un efois élus c'est la punition pour beaucoup de Français