09/12/2021 15:36

Affaire Jubillar - Révélations dans "Crimes et faits divers" sur NRJ12 sur la fausse piste de la femme de l'amant de Delphine: "Elle n'a jamais passé 145 appels!" - VIDEO

Un an après la disparition de Delphine Jubillar, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, c'est un nouvel élément qui est évoqué dans la presse. Selon France 3, la veille de sa disparition, la femme de l'amant de l'infirmière a découvert la relation entretenu par son époux et Delphine. Les deux femmes se seraient ensuite envoyées une vingtaine de SMS. D'après nos confrères, la femme aurait également passé 145 coups de fil à un numéro inconnu la veille de la disparition de Delphine.

Ce midi, Ronan Folgoas, reporter au "Parisien" qui suit le dossier Jubillar, était l’invité de Jean-Marc Morandini dans "Crimes et faits divers, la quotidienne" sur NRJ12. "C'est un élément qui n'a rien de nouveau et qui n'a rien de véridique. Au Parisien, quand nous avons vu passer cette information, nous avons essayé de la vérifier", a déclaré le journaliste.

Et d'ajouter : "On a compris de quoi il s'agissait. Cette hypothèse selon laquelle la femme de l'amant de Delphine aurait appelé 145 fois le même interlocuteur inconnu ne repose sur rien de sérieux. Cet élément provient, en réalité, des fadettes - les factures détaillées du téléphone - de cette femme qui a appelé des personnes bien identifiées et qui a aussi communiqué via des messageries cryptées comme WhatsApp. Au total, sur une période allant du 14 décembre au 16 décembre 2020, elle a eu 145 échanges émis et reçus avec des interlocuteurs qui n'ont pas été identifiés parce qu'elle passe par des messageries qui ne permettent pas de les identifier".

"D'après les sources concordantes que nous avons pu joindre ces derniers jours, il n'y a aucun élément qui permet de dire qu'elle est en échange avec un seul et unique interlocuteur à 145 reprises. Ca ne repose sur rien de sérieux ! Ce sont des échanges avec des interlocuteurs multiples", a-t-il ajouté en précisant que "les deux femmes - Delphine et la femme de son amant - ont bien communiqué par SMS dans la journée du 15 décembre".

Ronan Folgoas précise qu'il n'y a "aucun élément troublant dans le dossier" concernant l'amant de Delphine Jubillar. "Ces derniers mois, il n'y a aucun élément nouveau qui est apparu laissant à penser que la femme de l'amant pourrait avoir une quelconque implication dans la disparition de Delphine Jubillar".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jeanseb54
9/décembre/2021 - 20h40 - depuis l'application mobile

En même temps pas besoin de 150 appels pour commanditer un assassinat