09/12 22:05

Pierre Ménès sera jugé pour agression sexuelle devant le tribunal correctionnel de Paris le 8 juin prochain - Il a été remis en liberté après 11 heures de garde à vue

22h04: L'ex-chroniqueur vedette de Canal+ Pierre Ménès, placé jeudi en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour agression sexuelle, sera jugé le 8 juin pour ces faits, a appris l'AFP auprès de son avocat Me Arash Derambarsh. "La garde à vue de l'intéressée a été levée ce soir et ce dernier est convoqué devant le tribunal correctionnel pour être jugé pour des faits d'agressions sexuelles", a confirmé le parquet de Paris à l'AFP, au sujet de ces accusations sur des faits qui dateraient du 20 novembre et que M. Ménès conteste.

12h21: Le point sur ce que l'on sait ce midi

L'ex-chroniqueur vedette Pierre Ménès, qui a quitté Canal+ après la diffusion au printemps d'un documentaire sur le sexisme dans les rédactions, a été placé jeudi en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour une agression sexuelle, qu'il dément. Pierre Ménès, 58 ans, est entendu depuis jeudi matin au 1er district de police judiciaire (1er DPJ), "à la demande du parquet", a précisé une source proche du dossier. Il a été placé en garde à vue jeudi matin du chef d'agression sexuelle, a confirmé le parquet de Paris, après une information du Parisien.

A l'issue du match PSG-Nantes du 20 novembre à Paris, une femme a signalé à la police des faits d'agression sexuelle dont Pierre Ménès serait responsable, sans porter plainte. Selon le Parisien, il aurait touché la poitrine d'une hôtesse. Des accusations qu'il dément. Le jour même, le parquet de Paris a ouvert une enquête. "Nous avons à ce jour six témoignages qui dédouanent Pierre Ménès et nous avons porté plainte pour dénonciation calomnieuse", a indiqué jeudi son avocat Me Arash Derambarsh, qui a confirmé la garde à vue. M. Ménès a produit trois attestations de personnes "confirmant unanimement qu'(il) a passé l'intégralité de son temps à leur côté dès son arrivée pour le cocktail en loge, durant le match et le cocktail d'après match", selon la plainte consultée par l'AFP. 

"Ils confirment qu'il ne s'est strictement rien passé et que M. Ménès a eu un comportement irréprochable", selon ce document. "Mon client a demandé a être auditionné pour montrer sa parfaite innocence lors de cette soirée du 20 novembre au Parc des Princes. Cinq personnes ont témoigné concernant son comportement irréprochable dont un fonctionnaire de police", avait indiqué le 2 décembre Me Derambarsh.

Mis sur la touche fin mars après des accusations d'agressions sexuelles, l'ex-chroniqueur vedette du "Canal Football Club" a quitté le 1er juillet dernier la chaîne cryptée, mettant fin à près de 12 ans de collaboration. Ce départ est la conséquence de la diffusion le 21 mars sur Canal+ d'un documentaire sur le sexisme dans les rédactions sportives et la révélation de séquences l'incriminant, coupées au montage à la demande de la chaîne, soupçonnée de l'avoir protégé. Pierre Ménès est notamment accusé d'avoir soulevé hors antenne en 2016 la jupe de la journaliste Marie Portolano, co-réalisatrice du documentaire. Il assure ne pas s'en souvenir en raison de graves problèmes de santé à l'époque: une cirrhose non alcoolique qui l'a éloigné des plateaux pendant sept mois et a nécessité une double greffe du foie et d'un rein.

Il est aussi critiqué pour avoir embrassé de force à la télévision la journaliste Isabelle Moreau en 2011, ainsi que la chroniqueuse Francesca Antoniotti en 2016. Des faits qui se sont déroulés avant la vague #MeToo, depuis laquelle "on ne peut plus rien dire, on ne peut plus rien faire", avait-il déploré dans l'émission de Cyril Hanouna sur C8. Malgré les "profonds regrets" alors exprimés, ces accusations lui ont coûté sa collaboration avec le jeu Fifa, auquel il prêtait sa voix.

Du côté de Canal+, une enquête interne a été lancée, dont les résultats ne sont pas encore connus. L'onde de choc suscitée par le documentaire de Marie Portolano s'est ressentie dans d'autres rédactions. En onze ans de collaboration, il dit avoir été convoqué une seule fois en 2018 pour y aller "mollo" sur ses "réflexions", et avoir écopé d'un avertissement l'an dernier pour une interview donnée, sans autorisation, sur YouTube.

En 2020, le chroniqueur a fait l'objet à Nanterre d'une information judiciaire pour "harcèlement moral" à la suite d'une plainte -après une précédente classée sans suite- de son ancien assistant Emmanuel Trumer, qui l'accuse d'"homophobie" et de "racisme". En retour, il l'a poursuivi en diffamation. En octobre, il a lancé une plateforme numérique dédiée au foot avec Reworld Media, le "Pierrot Football Club".

11h03: Mis sur la touche fin mars après des accusations d'agressions sexuelles, l'ex-chroniqueur vedette du "Canal Football Club", âgé de 58 ans, a quitté le 1er juillet dernier la chaîne cryptée, mettant fin à près de 12 ans de collaboration. Ce départ est la conséquence de la diffusion le 21 mars sur Canal+ d'un documentaire sur le sexisme dans les rédactions sportives et la révélation de séquences l'incriminant, coupées au montage à la demande de la chaîne, soupçonnée de l'avoir protégé.

Pierre Ménès, 58 ans, est notamment accusé d'avoir soulevé hors antenne en 2016 la jupe de la journaliste Marie Portolano, co-réalisatrice du documentaire. Il assure ne pas s'en souvenir en raison de graves problèmes de santé à l'époque: une cirrhose non alcoolique qui l'a éloigné des plateaux pendant sept mois et a nécessité une double greffe du foie et d'un rein. Il est aussi critiqué pour avoir embrassé de force à la télévision la journaliste Isabelle Moreau en 2011, ainsi que la chroniqueuse Francesca Antoniotti en 2016.

11h00: L'ex-chroniqueur vedette de Canal+ Pierre Ménès, visé par une enquête pour agression sexuelle, a été placé jeudi en garde à vue, ont indiqué le parquet de Paris et des sources proches du dossier, confirmant une information du Parisien. Il est entendu depuis jeudi matin au 1er district de police judiciaire (1er DPJ), "à la demande du parquet", a précisé une source proche du dossier. Son avocat, Me Arash Derambarsh, a déclaré que Pierre Ménès, qui avait demandé dans les médias à être auditionné, était bien entendu "sous le statut de la garde à vue".

A l'issue du match PSG-Nantes du 20 novembre à Paris, une femme a signalé à la police des faits d'agression sexuelle dont Pierre Ménès serait responsable, sans porter plainte. Le jour même, le parquet de Paris a ouvert une enquête. "Nous avons à ce jour six témoignages qui dédouanent Pierre Ménès et nous avons porté plainte pour dénonciation calomnieuse", a indiqué jeudi son avocat. M. Ménès a produit trois attestations de personnes "confirmant unanimement qu'(il) a passé l'intégralité de son temps à leur côté dès son arrivée pour le cocktail en loge, durant le match et le cocktail d'après match", selon la plainte consultée par l'AFP.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Venise
10/décembre/2021 - 07h37

 

Et bien il n'est pas malin si vraiment il a fait une chose pareille, après les casseroles qu'il avait au cul ...   

Portrait de vraimentcompliqué2
10/décembre/2021 - 07h35
yannific a écrit :

pareil pour moi, c'est incompréhensible. Il est en pleine tourmente pour des actes du même ordre et voila qu'il remet le couvert, au Parc des Princes où il devait y avoir quand même du monde autour. Soit c'est effectivement un grand malade, soit il est très con.

Le coup monté, je n'y crois pas... Dans quel but????? Vu qu'il était déjà bien bas et que sa carrière médiatique est foutue....

Bah voyez-vous il a été vraiment très, très con car si procès c'est que présence d'élements et témoignages concordants...

Portrait de Angelussauron
10/décembre/2021 - 04h40
nantes55 a écrit :

Faut appliquer la castration chimique pour ce genre de mec

 

 

Non mais sérieux à l'heure actuelle ce n'est pas un prédateur sexuel. Ce sont des mains baladeuses ou un jeu d’embrassade (pas très drôle certes)  donc la castration n'y fera rien...

Et pour en revenir à l’hôtesse il y a quand même plus de témoins du coté de Pierre Menes et qui disent qu'il n'a rien fait...

Sans parler qu'avec ce monde il y en aura d'autre. Encore une qui veut avoir de l'argent et forcément vu la réputation qu'il a depuis le reportage c'est facile, la preuve il va être présenté devant un juge alors que l'histoire aurait dû s’arrêter à la garde à vue. Encore un tribunal médiatique.

Portrait de RED2510
9/décembre/2021 - 20h22

Je rappelle à tous que mis en examen ne veut pas forcément dire coupable. Alors avant de le condamner, attendez la décision des juges qui eux auront les informations les plus précises. 

Rappel:Luc Besson a été blanchi après sa mise en examen 

Portrait de Julien92
9/décembre/2021 - 18h52
yannific a écrit :

pareil pour moi, c'est incompréhensible. Il est en pleine tourmente pour des actes du même ordre et voila qu'il remet le couvert, au Parc des Princes où il devait y avoir quand même du monde autour. Soit c'est effectivement un grand malade, soit il est très con.

Le coup monté, je n'y crois pas... Dans quel but????? Vu qu'il était déjà bien bas et que sa carrière médiatique est foutue....

En fait, c'est con et malade.

Portrait de Julien92
9/décembre/2021 - 18h49
Ÿ a écrit :

Ca ne l'empêche pas d'avoir son rond de serviette dans le groupe Canal et de donner des leçons "réééépublicaiiiiine" * sur tous les plateaux. 

 

*A lire avec l'accent de Marseille. 

On avait saisi smileysmiley

Portrait de COLIN33
9/décembre/2021 - 18h30 - depuis l'application mobile

il ne va plus y avoir de place dans les commissariats, sans parler des prisons, toutes les couches de la société sont concernées.......

Portrait de blagounette
9/décembre/2021 - 15h01

Je n'aime pas du tout le personnage, il est désagréable, imbus de sa personne et il n'y a pas de quoi mais attendons l'enquête, il n'y a aucune preuve ni d'un côté ni de l'autre. les bruits de couloirs, les colportages ne sont que des suppositions, des ragots. Ne condamnons pas sans savoir!

Portrait de yannific
9/décembre/2021 - 14h38
vraimentcompliqué2 a écrit :

J'ai de la peine à croire qu'il aurait été assez con pour faire cela. Mais comme dans tout être humain (moi le premier) il y a un con qui sommeille et qui parfois se réveille à mauvais escient tout est possible...

pareil pour moi, c'est incompréhensible. Il est en pleine tourmente pour des actes du même ordre et voila qu'il remet le couvert, au Parc des Princes où il devait y avoir quand même du monde autour. Soit c'est effectivement un grand malade, soit il est très con.

Le coup monté, je n'y crois pas... Dans quel but????? Vu qu'il était déjà bien bas et que sa carrière médiatique est foutue....

Portrait de kylun2004
9/décembre/2021 - 14h13

va faloir faire une prisons rien que pour les personnalités public

Portrait de nantes55
9/décembre/2021 - 12h49

Faut appliquer la castration chimique pour ce genre de mec

 

Portrait de seb2746
9/décembre/2021 - 12h44
Jse a écrit :

Mais pourquoi les jeunes femmes ne portent pas plainte !!!!! 

Pour garder ton TAFF... porter plainte = licenciement et BL direct donc plus de taff possible. Je comprend pas que qqun pose encore ce genre de question pourtant logique, c'est la victime qui prend le + cher en France malheureusement smiley

Portrait de Jse
9/décembre/2021 - 11h28

Je m'en souviens lorsqu'il avait embrassé de force Francesca dans TPMP !! 

 

Portrait de Jse
9/décembre/2021 - 11h27

Mais pourquoi les jeunes femmes ne portent pas plainte !!!!! 

Portrait de vraimentcompliqué2
9/décembre/2021 - 11h24
Lexpertdelamaisonmere a écrit :

Ce soir il sera chez Hanouna pour plaider sa cause, nous expliquer que la justice se trompe avec son pote Zeribi le voleur.

Oh que oui Zéribi a un dossier judiciaire assez chargé...Abus de confiance, abus de biens sociaux, détournement de subventions de la région PACA. Mais, attention, pas pour mettre l'argent dans ses poches mais pour financer sa carrière politique au travers de 2 associations.

Portrait de vraimentcompliqué2
9/décembre/2021 - 11h21

J'ai de la peine à croire qu'il aurait été assez con pour faire cela. Mais comme dans tout être humain (moi le premier) il y a un con qui sommeille et qui parfois se réveille à mauvais escient tout est possible...