29/11 18:57

Coronavirus : Pfizer a déjà commencé à travailler sur une nouvelle version de son vaccin ciblant Omicron, au cas où le vaccin actuel ne serait pas suffisamment efficace - Vidéo

Pfizer a déjà commencé à travailler sur une nouvelle version de son vaccin anti-Covid ciblant plus spécifiquement Omicron, au cas où le vaccin actuel ne serait pas suffisamment efficace contre le nouveau variant, a assuré lundi le patron de Pfizer, Albert Bourla. Pfizer a déjà commencé à travailler sur une version du vaccin anti-Covid contre Omicron

"Il y a encore beaucoup d'inconnues" autour du nouveau variant détecté en Afrique du Sud et jugé "préoccupant" par l'OMS, a-t-il souligné dans une interview sur la chaîne américaine CNBC.

"Nous saurons l'essentiel de ce qu'il y a à savoir d'ici quelques semaines." Il faut notamment d'abord mener des tests pour évaluer l'efficacité des vaccins actuels, développés avec BioNTech, contre Omicron. Mais "si le vaccin (actuel) protège moins et que nous avons besoin de créer un nouveau vaccin, nous avons commencé à travailler dessus vendredi, nous avons fait notre premier modèle d'ADN, qui est la première étape du développement d'un nouveau vaccin", a-t-il expliqué.

Pfizer a déjà créé par le passé deux nouvelles versions de son vaccin en moins de cent jours, contre les variants Delta et Beta, qui n'ont finalement pas été utilisées. Au besoin, "en 95 jours, nous aurons le nouveau vaccin" contre Omicron, a assuré M. Bourla. Le groupe a les capacités de produire au besoin quatre milliards de doses l'an prochain, a-t-il aussi affirmé.

Le laboratoire Moderna, qui produit aussi un vaccin contre le Covid, a annoncé vendredi son intention de développer une dose de rappel spécifique pour Omicron.

Le PDG de Pfizer assure toutefois être "assez confiant" dans le vaccin distribué actuellement, "car nous sommes parvenus au bon dosage dès le début".

La pilule anti-Covid développée par Pfizer pour traiter la maladie, qui a démontré une efficacité de 89% contre les hospitalisations et décès lors d'essais cliniques, a par ailleurs "été développée avec l'idée" que des mutations du virus allaient apparaître, a aussi relevé Albert Bourla.

"Je suis très très confiant en la capacité (de la pilule) à fonctionner avec toutes les mutations, y compris Omicron", a-t-il affirmé. "Il faut garder à l'esprit (...) que la situation est différente quand vous avez un traitement" qui permet de réduire de dix à un le nombre de personnes allant à l'hôpital, a-t-il ajouté.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
1/décembre/2021 - 10h01
RED2510 a écrit :

Encore heureux qu'une fois de plus ta mauvaise foi ne t'étouffe pas. J'ai juste démontré l'exacte contraire de ce que tu as compris (plus bête tu meurs).

1. Chaque année le vaccin contre la grippe est nouveau et pourtant il n'est pas chaque année remis en cause à ce que je sache.

2. Le vaccin à ARN messager était prêt pour remplacer le vaccin pour la grippe en 2023 avec toutes les certifications qui allaient avec. Il ne t'as pas échappé que les moyens financiers et humains pour adapter le vaccin à ARN messager contre la grippe au virus du COVID on été collossaux et cela à permis de sortir le vaccin anti-COVID très rapidement (des milliers de chercheurs ont travaillés ensemble dessus alors qu'ils n'étaient qu'une centaine avant). D'autant plus rapidement que fabriquer un vaccin à ARN messager est beaucoup plus simple que fabriquer un vaccin dit traditionnel (d'où l'avantage de cette solution en cas de mutation non prévue sur le virus de la grippe).

3. Ce que tu traites de "mensonge" a été calculé avec les données de ton copain Avalonze22 qui est clairement antivax, alors peut-être remets-tu aussi en cause vos propres données d'antivax. Petit rappel, ce n'est qu'une simple règle de 3 très facile à faire quand on a un niveau d'étude supérieur au CM1.

4. Tu compares l'Europe et l'Afrique ce qui est une énormité et une ânerie scientifique pour plusieurs raisons:

   - L'Afrique est composé de beaucoup de pays chaud ou les gens vivent essentiellement dehors ce qui limite la propagation du virus. L'Europe est un pays relativement froid ou les gens vivent en milieu clos non aéré ce qui favorise la propagation du virus.

   - Les chiffres européens sont plus juste que les chiffres africains car ils comptabilisent l'intégralité des morts (qui le sont casiment à 100% à l'hôpital) alors que, malheureusement on ne peut pas dire que c'est le cas en Afrique (d'ailleurs qui sait combien d'habitants il y a exactement en Afrique). Tu as la même chose avec l'Inde qui déclare officiellement 400 000 morts du COVID alors que les données des ONG locales comptabilisent plus de 4 millions de morts. Et puis tu peux aussi me sortir les chiffres de la Corée du Nord où il y a "officiellement" zéro mort !!!, mais ce n'est pas pour cela que tu auras raison.

   - Enfin en restant à comparaison égale, c'est à dire pour tous les pays européens, le risque de finir en réanimation à cause du Covid est entre 8 et 10 fois plus important pour les non-vaccinés. 

Donc en conclusion, pour te donner un image que même toi tu comprendras, tu compares des chous avec des carottes et tu en conclus que tu manges de la soupe de poisson.

 

 

 

 

1. Le vaccin contre la grippe est construit à partir des cas observés dans l'hémisphère sud. Des fois ça marche, des fois pas. Cette année il n'y a pas eu de cas dans l'hémisphère sud, on se demande bien à partir de quoi est fait ce vaccin ! Concernant la covid, pas de référence, on doit adapter le vaccin à chaque nouveau variant c'est à dire toujours trop tard. De plus c'est un vaccin traditionnel, rien à voir avec la vaccination covid. Votre comparaison est sans objet.

2. Pure spéculation et invention de votre part.

3. je ne vois pas de quoi vous parlez.

4 Oui, on peut comparer Afrique et Europe. Le faits prouvent partout dans le monde que le virus se fiche du climat. L'Afrique a aussi ses fortes concentrations de personnes (oui, ils ne vivent pas tout nus dehors, vos propos frisent le racisme), souvent dans de mauvaises conditions sanitaires, et pourtant ... rien ! Et franchement, vous croyez vraiment que si le virus faisait des ravages là bas, ça ne se verrait pas, ça ne se saurait pas ? Allez, arrêtez vos arguments bidons, ce qui se passe en Afrique prouve que les vaccins ne servent à rien contrairement aux traitements précoces.

En Inde le culte des morts est très important, il sont soigneusement répertoriés,  l'écart que vous citez est totalement bidon. Et puis comme pour l'Afrique, vous croyez vraiment que ça passerait inaperçu ? le pic du mois de mai, dû aux pression de l'OMS et des labos pour bloquer les traitement a été largement perçu et commenté partout dans le monde. 

Et puis vos chiffre bidons de 8 à 10 fois, vous pouvez vous les garder. 

Allez un autre exemple, comparons des pays voisins : Israël qui vaccine et ne traite pas, Egypte qui traite et ne vaccine pas : ourworldindata.org/explorers/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&minPopulationFilter=1000000&uniformYAxis=0&hideControls=true&Metric=Cases+and+deaths&Interval=7-day+rolling+average&Relative+to+Population=true&Align+outbreaks=false&country=ISR~EGY

Portrait de RED2510
30/novembre/2021 - 16h53
PhilRAI a écrit :

Et bien vous venez juste d'expliquer que ces vaccins sont nouveaux et expérimentaux. Leur utilisation pour la grippe était prévue après plusieurs années de tests. On a utilisé le prétexte de l'urgence covid pour lancer ces vaccins sans les longues phases de test, en faisant une expérimentation grandeur nature. Cela aurait pu être acceptable s'il c'était agit de volontaires, pas de cobayes obligatoires.

Quant à vos 8 fois plus de malchances, c'est juste un gros mensonge qui ne repose sur rien. 

En fait il suffit de comparer les cas en Afrique non vaccinée et qui traite avec des médicaments , avec l'Europe qui vaccine en masse et sans traitement. Il saute au yeux que les vaccins sont totalement inefficaces. 

/ourworldindata.org/explorers/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&minPopulationFilter=1000000&uniformYAxis=0&hideControls=true&Metric=Cases+and+deaths&Interval=7-day+rolling+average&Relative+to+Population=true&Align+outbreaks=false&country=Europe Africa

Encore heureux qu'une fois de plus ta mauvaise foi ne t'étouffe pas. J'ai juste démontré l'exacte contraire de ce que tu as compris (plus bête tu meurs).

1. Chaque année le vaccin contre la grippe est nouveau et pourtant il n'est pas chaque année remis en cause à ce que je sache.

2. Le vaccin à ARN messager était prêt pour remplacer le vaccin pour la grippe en 2023 avec toutes les certifications qui allaient avec. Il ne t'as pas échappé que les moyens financiers et humains pour adapter le vaccin à ARN messager contre la grippe au virus du COVID on été collossaux et cela à permis de sortir le vaccin anti-COVID très rapidement (des milliers de chercheurs ont travaillés ensemble dessus alors qu'ils n'étaient qu'une centaine avant). D'autant plus rapidement que fabriquer un vaccin à ARN messager est beaucoup plus simple que fabriquer un vaccin dit traditionnel (d'où l'avantage de cette solution en cas de mutation non prévue sur le virus de la grippe).

3. Ce que tu traites de "mensonge" a été calculé avec les données de ton copain Avalonze22 qui est clairement antivax, alors peut-être remets-tu aussi en cause vos propres données d'antivax. Petit rappel, ce n'est qu'une simple règle de 3 très facile à faire quand on a un niveau d'étude supérieur au CM1.

4. Tu compares l'Europe et l'Afrique ce qui est une énormité et une ânerie scientifique pour plusieurs raisons:

   - L'Afrique est composé de beaucoup de pays chaud ou les gens vivent essentiellement dehors ce qui limite la propagation du virus. L'Europe est un pays relativement froid ou les gens vivent en milieu clos non aéré ce qui favorise la propagation du virus.

   - Les chiffres européens sont plus juste que les chiffres africains car ils comptabilisent l'intégralité des morts (qui le sont casiment à 100% à l'hôpital) alors que, malheureusement on ne peut pas dire que c'est le cas en Afrique (d'ailleurs qui sait combien d'habitants il y a exactement en Afrique). Tu as la même chose avec l'Inde qui déclare officiellement 400 000 morts du COVID alors que les données des ONG locales comptabilisent plus de 4 millions de morts. Et puis tu peux aussi me sortir les chiffres de la Corée du Nord où il y a "officiellement" zéro mort !!!, mais ce n'est pas pour cela que tu auras raison.

   - Enfin en restant à comparaison égale, c'est à dire pour tous les pays européens, le risque de finir en réanimation à cause du Covid est entre 8 et 10 fois plus important pour les non-vaccinés. 

Donc en conclusion, pour te donner un image que même toi tu comprendras, tu compares des chous avec des carottes et tu en conclus que tu manges de la soupe de poisson.

 

 

 

 

Portrait de PhilRAI
30/novembre/2021 - 15h48
RED2510 a écrit :

Encore et toujours des bêtises anônées à longueur de journée. Sincèrement, si ta femme est vraiment infirmière (ce que je doute vu les énormités que tu nous as sorties sur elle), demande lui des cours, t'en as vraiment besoin.

Le vaccin "traditionnel" contre la grippe est réalisé chaque années à partir de souches du virus le plus présent en Asie en début d'année (soit plus de 9 mois avant) car il faut beaucoup de temps pour fabriquer un vaccin "traditionnel" et que le virus mute chaque année. La plupart du temps cela fonctionne mais de temps en temps, un mutant apparait et prends le relais ce qui réduit l'éfficacité du vaccin contre la grippe prévu. C'est pourquoi, tous les laboratoires ont travaillé sur les vaccins à ARN Messager depuis des années car c'est assez facile à produire rapidement, ce qui permet de mettre au point un vaccin rapidement et qui correspond à la souche du virus arrivant en Europe et donc d'augmenter son efficacité. Avant cette crise sanitaire, les premiers vaccins contre la grippe à ARN messager étaient prévus pour 2023. Quand le virus COVID est arrivé, l'idée de plusieurs laboratoires a été d'utiliser cette technique de l'ARN messager pour l'appliquer au COVID. Et force est de constaté que cela fonctionne puisqu'un non vacciné à 8 fois plus de malchance de faire une forme grave qu'un vacciné. 

Voilà pourquoi dire que les vaccins à ARN Messager sont expérimentaux est faux et dire que les vaccins traditionnels contre la grippe sont inéfficace est presque aussi à relativiser.

Toi comprendre moi pour une fois ?

Et bien vous venez juste d'expliquer que ces vaccins sont nouveaux et expérimentaux. Leur utilisation pour la grippe était prévue après plusieurs années de tests. On a utilisé le prétexte de l'urgence covid pour lancer ces vaccins sans les longues phases de test, en faisant une expérimentation grandeur nature. Cela aurait pu être acceptable s'il c'était agit de volontaires, pas de cobayes obligatoires.

Quant à vos 8 fois plus de malchances, c'est juste un gros mensonge qui ne repose sur rien. 

En fait il suffit de comparer les cas en Afrique non vaccinée et qui traite avec des médicaments , avec l'Europe qui vaccine en masse et sans traitement. Il saute au yeux que les vaccins sont totalement inefficaces. 

/ourworldindata.org/explorers/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&minPopulationFilter=1000000&uniformYAxis=0&hideControls=true&Metric=Cases+and+deaths&Interval=7-day+rolling+average&Relative+to+Population=true&Align+outbreaks=false&country=Europe Africa

Portrait de lolo57
30/novembre/2021 - 15h05

Les laboratoires sont des cibles trop facile. Je veux pas les humilier les fous du labo. En dessous des dossiers y a quelque chose plein de poussière qui s'appelle SIDA, tu pourras t'en charger Maurice après ton café?

Portrait de RED2510
30/novembre/2021 - 12h15
avalonze22 a écrit :

oui et pour la grippe rappel moi l'efficacité  , entre 20% et 40% . et même parfois 0%

heureusement y a pfizer avec son efficacité farfelu à 95% 

 

je pense qu'il faut réclamer d'urgence à pfizer un vaccin contre la grippe en 15 doses

 

ps: ne me dit pas que le vaccin contre la grippe à une efficacité de 65% , sinon  je te donne ma source de 47 pages 

Encore et toujours des bêtises anônées à longueur de journée. Sincèrement, si ta femme est vraiment infirmière (ce que je doute vu les énormités que tu nous as sorties sur elle), demande lui des cours, t'en as vraiment besoin.

Le vaccin "traditionnel" contre la grippe est réalisé chaque années à partir de souches du virus le plus présent en Asie en début d'année (soit plus de 9 mois avant) car il faut beaucoup de temps pour fabriquer un vaccin "traditionnel" et que le virus mute chaque année. La plupart du temps cela fonctionne mais de temps en temps, un mutant apparait et prends le relais ce qui réduit l'éfficacité du vaccin contre la grippe prévu. C'est pourquoi, tous les laboratoires ont travaillé sur les vaccins à ARN Messager depuis des années car c'est assez facile à produire rapidement, ce qui permet de mettre au point un vaccin rapidement et qui correspond à la souche du virus arrivant en Europe et donc d'augmenter son efficacité. Avant cette crise sanitaire, les premiers vaccins contre la grippe à ARN messager étaient prévus pour 2023. Quand le virus COVID est arrivé, l'idée de plusieurs laboratoires a été d'utiliser cette technique de l'ARN messager pour l'appliquer au COVID. Et force est de constaté que cela fonctionne puisqu'un non vacciné à 8 fois plus de malchance de faire une forme grave qu'un vacciné. 

Voilà pourquoi dire que les vaccins à ARN Messager sont expérimentaux est faux et dire que les vaccins traditionnels contre la grippe sont inéfficace est presque aussi à relativiser.

Toi comprendre moi pour une fois ?

Portrait de PhilRAI
30/novembre/2021 - 10h27

L'expérimentation continue, les vaccins sont inefficaces en plus d'être dangereux, c'était prévu, ça ne marche pas avec des virus qui mutent sans cesse, mais pendant ce temps les labos se font des fortunes sur notre dos et sur notre santé.

Portrait de Zopito°
30/novembre/2021 - 07h39

Accumulation d'aluminium et toutes sortes de saletés, bonjour les effets secondairessmiley smiley

Portrait de avalonze22
29/novembre/2021 - 22h53
Noël Flantier a écrit :

Ta source est facilement trouvable. Je viens de la parcourir. Tu l'as vraiment lu ? Je te le concède, ce n'est pas toujours évidemment de lire un document scientifique...

efficacité 2016 -  38%  ( source  sante.lefigaro.fr/article/grippe-l-efficacite-tres-variable-du-vaccin/  )

grippe 2019  34-38 % Ainsi, les données préliminaires sur la saison 2018-2019 montrent une efficacité de 34 à 38% contre les grippes de sous-types A hospitalisés chez les sujets de plus de 65 ans. »

effectivement tu ne sais pas lire 

bonne nuit

Portrait de Noël Flantier
29/novembre/2021 - 21h05
avalonze22 a écrit :

oui et pour la grippe rappel moi l'efficacité  , entre 20% et 40% . et même parfois 0%

heureusement y a pfizer avec son efficacité farfelu à 95% 

 

je pense qu'il faut réclamer d'urgence à pfizer un vaccin contre la grippe en 15 doses

 

ps: ne me dit pas que le vaccin contre la grippe à une efficacité de 65% , sinon  je te donne ma source de 47 pages 

Ta source est facilement trouvable. Je viens de la parcourir. Tu l'as vraiment lu ? Je te le concède, ce n'est pas toujours évidemment de lire un document scientifique...

Portrait de avalonze22
29/novembre/2021 - 20h55
croco666 a écrit :

@president Je dirais plutôt qu'on dirait le vaccin contre la grippe, dont on reçoit une nouvelle dose chaque année, puisque chaque année le variant est différent. Ça me paraît être une meilleure comparaison que votre comparaison avec une glace.

oui et pour la grippe rappel moi l'efficacité  , entre 20% et 40% . et même parfois 0%

heureusement y a pfizer avec son efficacité farfelu à 95% 

 

je pense qu'il faut réclamer d'urgence à pfizer un vaccin contre la grippe en 15 doses

 

ps: ne me dit pas que le vaccin contre la grippe à une efficacité de 65% , sinon  je te donne ma source de 47 pages 

Portrait de Ataliiiii
29/novembre/2021 - 20h02

Pfizer a deja été condamné à une amende de 2.3 milliards de dollars pour avoir gonflés des prix de 5000% entre autre 

Condamné pour corruption d'hommes politiques à grande échelle aussi,  c'est une entreprise d'arnaque massive, ce virus est fait pour nous vendre ce vaccin 

Portrait de kennynos
29/novembre/2021 - 19h50

Vacciner massivement avec une 3 ème dose...avant de savoir si elle sera efficace sur le nouveau variant.

On est vraiment dirigé par des apprentis sorciers, c'est effrayant

Portrait de Spock
29/novembre/2021 - 19h22

L'important est que tout le monde se vaccine pour éviter les formes graves ce qui le plus important. 

Portrait de president
29/novembre/2021 - 19h05

Youpi! On a l'impression d'être chez le glacier! Déclinaison du vaccin à tous les parfums! On a de la chance quand même smiley