26/11 17:02

Une étude de l’Institut Pasteur montre que la présence d’enfants dans un foyer augmente très significativement le risque d’être malade du Covid-19

Une étude de l’Institut Pasteur, publiée dans The Lancet Regional Health Europe, montre que la présence d’enfants dans un foyer augmente très significativement le risque d’être malade du Covid-19. Dans le détail, la présence de collégiens est associée à un sur-risque d’infection chez les plus de 40 ans de l’ordre de 30%. Un pourcentage qui grimpe lorsque l’enfant est scolarisé en primaire et qui atteint 90% pour les jeunes enfants de moins de 3 ans.

Des résultats d’autant plus inquiétants que l’épidémie progresse rapidement chez les enfants dans cette 5e vague. Le taux d’incidence chez les 6-10 ans atteint 346 cas pour 100.000 habitants.

A titre de comparaison, à l’échelle de la population entière, le taux d’incidence est de 193 cas pour 100.000 habitants.

Dans cette dynamique de contaminations en hausse, les fermetures de classe se sont également accélérées. Ce vendredi, le ministère de l’Éducation nationale relevait 8.890 classes fermées dans l’ensemble du pays, contre 4.048 il y a une semaine.

Face à l’explosion des fermetures de classe, le ministre Jean-Michel Blanquer a annoncé un nouveau dispositif de fermetures de classe. Désormais, il n’y aura plus de fermetures dans les écoles primaires dès le premier cas de Covid. Tous les élèves devront se tester et seuls ceux qui seront positifs seront isolés. En outre, les élèves de 6e devront réaliser à partir de lundi deux autotests par semaine. Interrogé par l’AFP sur les résultats de l’Institut Pasteur, l’épidémiologiste Arnaud Fontanet souligne l’importance «de garder toutes les mesures à l’école, aération et masques».

L’étude ComCor se base sur les données de 12.634 personnes testées positives entre le 23 mai et le 13 août, et 5.560 personnes-témoins non infectées.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ailbibracte
26/novembre/2021 - 18h30
croco666 a écrit :

@seb2746 Il semblerait que dans votre liste vous ayiez oublié les fœtus, ainsi que les ovules et les spermatozoïdes. On n'est pas à une fakenews près, après tout.

Désolé, et ce n'est pas une fake news, mais pour les foetus c'est déjà fait, on vaccine quasi systématiquement les femmes enceintes en leur disant que sinon elle ne pourront pas accoucher à l'hopital.

Portrait de soly
26/novembre/2021 - 18h19
Penni a écrit :

Vous reprendrez bien un peu de propagande, elle est gratuite.

Oui, il faut bien préparer la populace à la vaccination inutile sur les enfants de 5 à 12 ans.

Portrait de Penni
26/novembre/2021 - 17h36

Vous reprendrez bien un peu de propagande, elle est gratuite.

Portrait de seb2746
26/novembre/2021 - 17h21

C'est pas "nouveau" non plus, le seul souci c'est qu'on est bon pour 1 dose /5 mois sur des enfants certes mais aussi sur les nouveaux-nés smiley