13/11 11:31

A cinq mois de l'élection présidentielle, les prétendants à l'Elysée se succèdent au salon du "Made in France" à Paris pour partager leur "vision de la souveraineté" - VIDEO

Ouvert depuis ce jeudi et jusqu'à demain, à Paris, le salon du «Made in France» vise à promouvoir la production française. Plus de 800 exposants proposent des produits 100% tricolore, et mettent le savoir-faire et le savoir vivre à la Française à l'honneur avec des innovations surprenantes.

Du gadget recyclable artisanal à «Bob le lave-vaisselle», le plus petit lave-vaisselle existant sur le marché, en passant par les chaussettes Archiduchesse ou la «lessive addictive» Pikoc, cette 9e édition attend un nombre record d'exposants, et une foule de prétendants à l'Elysée.

Appelé également MIF Expo, le salon a été inauguré par la ministre de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher et son collègue chargé des PME, Alain Griset.

Politiquement, le sujet des relocalisations est aussi un des thèmes principaux de la pré-campagne présidentielle et de nombreux candidats déclarés ou non sont attendus.Yannick Jadot, Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan, Valérie Pécresse, Jean-Luc Mélenchon et le polémiste Eric Zemmour se sont déjà annoncés aux organisateurs.

Fait unique, Arnaud Montebourg, grand défenseur du «Made in France» lorsqu'il était ministre de l'Industrie, sera présent en tant que responsable politique, mais aussi en tant qu'exposant, avec son miel «Bleu Blanc Coeur».

Le salon devrait accueillir 830 exposants cette année au parc des expositions de la Porte de Versailles, contre 570 en 2019 lors de la dernière édition qui s'était tenue avant la crise sanitaire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions