12/11 08:30

La colère des parents de Léon, bébé prématuré, refusé d'un vol Air France: "Notre fils était en pronostic vital engagé, comment une compagnie peut refuser cela?" - VIDEO

Hier soir, les parents de Léon, grand prématuré de 3 mois et 530g , étaient sur le plateau de "C à vous" sur France 5. Rappelons que leur histoire a ému des milliers de personnes, leur enfant n'ayant pas pu prendre l'avion qui devait le conduire de Nice à Paris pour une opération urgente en raison de l'absence de papiers d'identité. En effet, pour une opération urgente des yeux, la famille originaire de la région parisienne doit remonter à la capitale. L'hôpital organise le rapatriement sanitaire directement avec Air France. Problème, Léon n'a pas de carte d'identité. La compagnie aérienne déclare alors qu'il ne peut embarquer dans l'appareil, comme le raconte La Dépêche.

Sur France 5 hier soir, le couple est revenu sur cette mésaventure. La compagnie aérienne s'est d'ailleurs expliquée comme l'indique Matthieu Belliard: "Air France a cherché une solution, que l'on aurait pu remplacer la pièce d'identité par le livret de famille, que vous n'aviez pas non plus avec vous, il était à Paris", avant que la maman du petit Léon explique: "J'avais accouché à Nice et ce n'était pas prévu. Le livret de famille a été envoyé à notre domicile à Paris, on a pas pu le récupérer puisque Léon était en réanimation à Nice, et nous restions auprès de lui.".
Et Matthieu Belliard de poursuivre: "Air France ne savait pas que l'hôpital avait décidé d'avancer le transfert, et qu'en gros une dérogation aurait été possible selon eux.", avant de demander aux parents: "Comprenez-vous que d'un point de vue strictement règlementaire, c'est compliqué pour la compagnie d'embarquer un mineur sans preuve de son identité?".
Une question à laquelle la mère de Léon répond: "On comprend tout à fait, mais pour nous, l'acte de naissance (seul document qu'ils avaient, ndlr) est une preuve de l'Etat. La sécurité sociale est au courant, la mutuelle est au courant, la CAF est au courant,  pour nous ce n'était pas un petit de nulle part! Pour nous, face à l'urgence, l'acte aurait du suffire. Surtout un hôpital d'Etat demande un transport sanitaire, comment une compagnie privée peut refuser cela?"

Face à l'urgence, l'hôpital a donc proposé aux parents de transporter le nourrisson en ambulance. Un trajet d'environ 10 heures (au lieu d'1h25 par avion) effectué lundi 8 novembre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de RED2510
13/novembre/2021 - 09h08

Air France ne fait qu'appliquer la réglementation internationale. Rien de plus 

Portrait de crolette
12/novembre/2021 - 12h16

ce que je ne comprends pas, c'est qu'il n'y a pas qu'air france qui fasse des transports sanitaires...ne serait ce que l'hélico de l'hôpital !!!

Portrait de toucan
12/novembre/2021 - 11h26
A Belge a écrit :

Qu'est-ce qu'ils veulent ?

Faire le buzz

 

Portrait de toucan
12/novembre/2021 - 11h25

Je ne comprend pas a Nice il y a un trés bon hopital !!!!

Portrait de muzo 28
12/novembre/2021 - 10h18
Kreisker29 a écrit :

C'est un bébé né 3 mois avant terme, donc à 6 mois de grossesse !!!

Et on ne grossit pas en 3 mois???  Bref, il devrait avoir un poids d'un bébé à terme.

Portrait de Kreisker29
12/novembre/2021 - 10h09
muzo 28 a écrit :

A 3 mois il ne pèse plus 530g, c'est son poids de naissance.

C'est un bébé né 3 mois avant terme, donc à 6 mois de grossesse !!!

Portrait de muzo 28
12/novembre/2021 - 09h06

A 3 mois il ne pèse plus 530g, c'est son poids de naissance.