08/11/2021 18:29

Drogue Porte de la Villette - Accrochage en direct entre Jean-Marc Morandini et une membre d'En Marche: "C’est du blabla ce que vous me dites depuis tout à l'heure!" - VIDEO

Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait un nouveau numéro de "Morandini Live" sur CNews en direct depuis la porte de la Villette à Paris. Au cours de l'émission, le journaliste a reçu Béatrice Faillès, députée Territoire et Progrès (majorité présidentielle). "Depuis tout à l'heure, on entend que c'est la faute de l'Etat, de la mairie (...) Est-ce que vous avez aujourd'hui en France des soins psychiatriques suffisants ? Non. Le secteur du soin, la prise en charge : c'est ça dont il est question", a-t-elle débuté.

"On a parqué ces gens-là ici ? On en fait quoi ?", a alors demandé Jean-Marc Morandini. "Agnès Buzyn a pris des décisions en signant un décret qui permet l'inhalation dans les salles à moindre risque. Vous avez Monsieur Véran qui est en train de trouver des budgets pour des parcours personnalisés en province...", a répondu la députée.

"Excusez-moi madame, mais c'est du blabla ! Regardez derrière vous : c'est la réalité. On est en France, on est à Paris, on est en 2021. Est-ce que ce que vous voyez en vous tournant c'est acceptable ?", a interrogé Jean-Marc Morandini. "Bien sûr que non, ce n'est pas acceptable ni pour vous, ni pour les riverains... On les soigne quand ils le souhaitent. Il faut renouer des liens par l'intermédiaire des maires, des associations", a expliqué Béatrice Faillès dans cet extrait que Jeanmarcmorandini.com vous propose de (re)découvrir (voir vidéo ci-dessus).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jilou1994
9/novembre/2021 - 11h26

Il faut se rappeler que pour une addiction, le mental d'un drogué est prêt à toutes les entourloupes pour la protéger. Il ne faut pas être sentimental, les drogués qui deviennent agressifs doivent être neutralisés au plus vite pour le bien de tous ! Et si le gouvernement n'en est pas capable, il faut le remplacer aux prochaines élections ! Pour ceux qui souhaitent sincèrement s'en sortir il faut leurs apporter tout le soutien possible. Compassion et fermeté, pas de sentimentalisme !

Portrait de Jilou1994
9/novembre/2021 - 10h17

Il est tout à fait possible légalement de faire interner une personne contre sa volonté si elle est un danger pour elle même mais surtout pour autrui. Les salles de shoot ne peuvent être la solution, de plus que cela coûte une fortune pour très peu de résultats.

Portrait de Phil5757
9/novembre/2021 - 06h45
avalonze22 a écrit :

l'électorat de Marcon ce sont les bourgeois qui écrasent les gueux  , d'ailleurs les économistes viennent de confirmer que Macron à bien été le président des riches

donc des drogués  ... je suis étonné que LREM ne propose l'euthanasie ....

 

 

 

(6,5 % des gains liés aux mesures budgétaires du gouvernement iront aux plus modestes, tandis que les plus aisés en tireront 22,1 %. Le quinquennat d’Emmanuel Macron a donc profité 3,4 fois plus aux plus aisés qu’aux plus précaires)

Toi tu es vraiment grave... Mets tes idées en pratique et va les aider sur le terrain avec TON fric !

Portrait de Phil5757
9/novembre/2021 - 06h44

Pourquoi la France devrait être l'asile psychiatrique de toute l'Afrique ? Pas encore assez d'endettement ?

Facile de raser gratuit avec l'argent des autres, hein les gauchos ?