04/11 08:21

Le témoignage choc d'un policier sur CNews qui raconte comment, face à la haine "anti-flics", il a peur pour lui et sa famille : "Je me demande ce qu'ils pourraient faire à ma fille" - Regardez

Hier, un policier en civil reconnu a été roué de coups par quatre hommes dans un train alors qu’il regagnait son domicile dans le Val d’Oise. Aujourd’hui, c’est l’ensemble de la profession qui se dit choquée par cette agression. Sacha Robin et Marine Mulcey ont pu recueillir le témoignage d’un policier qui craint pour sa sécurité et celle de sa famille.

Un policier qui témoigne sous couvert d'anonymat et qui pense que le problème vient surtout des vidéos filmées et diffusées par des anonymes sur les réseaux sociaux et qui les désigne comme cible : "

La justice ne fait rien contre eux. moi j'ai surtout peur quand je suis avec ma fille, car je me dis qu'est-ce que ces gens pourraient lui faire ?"

Face à cette situation, ce policier explique qu'il a décidé de déménager mais pas de renoncer à son métier.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de seb2746
4/novembre/2021 - 11h38
ToFIsBorn a écrit :

Pourriez vous expliquer ce fait étrange ?

Donc il n'y a plus de justice depuis 30 ans mais toujours des prisonniers ?

Vous insinueriez donc que ces prisonniers ont été "oubliés" là depuis plus de trente ans ? smiley

 

Sinon, effectivement pour le problème des identités des FDO ou des gardiens, c'est l'inconvénients des réseaux sociaux et d'y poster sa vie...

 

Les prisons sont pleines, ces réseaux ont + d'infos et surtout + rapidement que notre police et notre justice libère où laisse en liberté des multi-récidivistes même lors d'homicides...

 

Depuis + 30 ans, on trouve une arme dans n'importe quelle ville en -15 minutes, ne parlons pas de la drogue où de la prostitution voir d'un contrat fait en -72h.

 

Dans notre police, il faut 3 à 6 mois pour simplement 1 seule arrestation, qui se terminera en libération, au "pire" en sursis.

 

Pour les gardiens, certains n'ont AUCUN réseau social et pourtant tout est dispo AVANT leur arrivée dans les services.

Portrait de vraimentcompliqué2
4/novembre/2021 - 09h53
ΙΧΘΥΣ a écrit :

Gabriel Attal interviewé sur CNews : « On est intraitables avec la délinquance »

Il a fait ma journée, lui.

M.Attal est à la vérité ce que le pansement est à l'hémorragie...

Portrait de vraimentcompliqué2
4/novembre/2021 - 09h52
ToFIsBorn a écrit :

Comme tous les métiers où l'on est en prise direct avec le public.

Infirmière, médecins, agent bancaire, prof, etc... Les agressions sont de plus en plus fréquentes par ces nouvelles générations "d'enfants rois" qui sont devenus adultes et n'ont pas les repères du respect de l'autre.

Ce ne sont pas les prochaines années où ça va s'arranger... smiley

 

Bah.. pas un mot à ajouter ! smiley Grande première smiley

Portrait de vraimentcompliqué2
4/novembre/2021 - 08h46

Aujourd'hui choisir de rester ou devenir Policier ou Gendarme est devenu un vrai sacerdoce.

Portrait de seb2746
4/novembre/2021 - 08h42

Quelle idée d'être policier alors que depuis +30 ans il n'y a plus aucune justice et qu'ils ne sont plus protégés...

 

Comme les surveillants pénitentiaires, avant même un nouvel arrivant, les prisonniers connaissent déjà son CV, adresse, prénoms des enfants...