29/10 13:18

Menacé d’égorgement et de décapitation, le député Christophe Blanchet témoigne dans "Morandini Live": "Ca ne me fait pas peur. Au contraire, ça m'encourage à être plus déterminé" - VIDEO

Ce matin, Christophe Blanchet, député Modem du Calvados, était l’invité en direct de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews pour évoquer les menaces de décapitation qu'il a reçues. "Je pense qu'il ne faut rien laisser passer et informer ce que l'on peut subir lorsque l'on est élu de la République", a-t-il débuté en précisant avoir été "très surpris" en découvrant le message hier à son bureau.

"J'ai aussitôt décidé de porter plainte et de communiquer. On ne doit pas laisser passer ça. On doit manifester notre désaccord envers ceux qui veulent s'attaquer aux élus tels qu'ils soient. Nous sommes des élus. Si on aime la France, on aime ses élus, sa démocratie. Si on ne respecte pas ses élus, ça veut dire qu'on aime pas la France", a continué le député.

Et d'ajouter : "Un message anonyme, ça ne me fait pas peur. Au contraire, ça m'encourage à être plus déterminé. Si ça peut rassurer des élus qui subiraient les mêmes attaques, nous montrons au grand jour qu'on est plus forts ensemble. Ce qui m'intéresse, c'est de voir la tête de celui qui veut ma tête. Qu'on identifie cette personne. On va la retrouver parce que c'est un ennemi à la France".

A la question de savoir qui est cet "ennemi", Christophe Blanchet répond : "Je n'ai aucune idée de qui peut être derrière ce type de message. Est-ce que c'est un fou, est-ce que c'est un convaincu ou est-ce que c'est une manipulation ? On va vous retrouver et ça nous fait pas peur". Jeanmarcmorandini.com vous propose de (re)découvrir cette séquence (voir vidéo ci-dessus).

Ailleurs sur le web

Vos réactions