25/10 15:28

Accrochage ce matin entre David Guiraud de La France insoumise et Eric Zemmour en direct dans "Face à la rue" sur CNews: "Ne faites pas de misérabilisme !" - VIDEO

Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait le premier numéro de "Face à la rue" sur CNews. En direct de Drancy, Eric Zemmour était "face à la rue" à la rencontre "de la vraie vie". A la fin de l'émission, l'écrivain a été confronté à David Guiraud, orateur national de La France insoumise.

"Vous êtes le sultan des médias. Vous pouvez vous balader dans les médias partout. Vous êtes candidat sans être candidat. Pour savoir ce que vous proposez pour la France et les Français, il faut se plonger soit dans vos interviews, soit dans vos livres. Dans vos livres, vous passez votre temps à parler de vos dîners en ville, vos diners mondains. Vous ne parlez pas des Français qui ont faim", a-t-il déclaré.

Et d'ajouter : "Il y a des millions de Français qui sont en train de s'enfoncer dans la misère et la précarité. Qu'ils soient noirs, blancs ou arabes. Vous, qu'est-ce que vous proposez ? C'est d'augmenter l'âge de départ à la retraite et de voler un peu de temps de vie aux gens. Vous refusez l'augmentation du SMIC. Vous êtes contre l'augmentation des salaires (...) Vous avez besoin des riches pour écrire vos livres. Vous avez besoin de balancer. Vous passez votre temps à balancer des conversations privées. Ca en dit long sur le degré de confiance qu'on peut vous accorder".

"Quand je raconte mes dîners, ça correspondait à mon métier de journaliste. En plus, je trouvais ça intéressant de voir le décalage entre ce que les gens - les politiques en particulier - me disaient en privé et ce qu'ils disaient en public", a répondu Eric Zemmour. Très vite, les échanges entre les deux hommes ont été tendus.

"Le travail, c'est la santé. Même pour les personnes qui travaillent dans les usines, c'est bien de travailler (...) Il y a des gens qui rentrent plus tôt. Ceux-là ils auront les annuités pour partir plus tôt. Pour le reste, c'est bien de travailler jusqu'à 65 ans. Ce n'est pas des vieillards à 65 ans", a déclaré Eric Zemmour.

"Les diners mondains, c'est pas très fatiguant monsieur Zemmour....", a rétorqué son interlocuteur. "Qu'est-ce que vous faites vous ? Vous allez à l'usine ? Ne faites pas de misérabilisme ! Moi, je défends les pauvres", a déclaré Eric Zemmour. "Moi, je ne me plains pas de ma vie. Moi, je défends les pauvres. Vous, vous défendez les pauvres mais vous ne voulez pas vivre pareil", a conclu David Guiraud. Jeanmarcmorandini.com vous proposent de (re)découvrir cette séquence (voir vidéo ci-dessus).

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de JCDusse
26/octobre/2021 - 17h56 - depuis l'application mobile

C’est vrai quoi, pourquoi personne n’y avait encore pensé ? Il suffirait d’augmenter les salaires à tout le monde et de réduire les impôts et les charges… Et dire que ces guignols arrivent à trouver des gens pour voter pour eux

Portrait de buggybunny
26/octobre/2021 - 07h40
Tommy-Roose a écrit :

La France se meurt de la présence et de l'influence de tous ces collabos de la sous-culture immigrationniste, de leur ignoble électoralisme. Mais on commence à s'apercevoir de plus en plus clairement que leur électorat dit "populaire" n'a pour ainsi dire plus d'ouvriers ou de "France d'en bas" et qu'il se compose en fait majoritairement des sangsues de l'immigration qui s'inquiètent de voir le gruyère leur échapper.

En fait, ça commence à être jouissif.

Je ne suis même pas convaincu que ce parti ait tant de voix de personnes issues de l'immigration que ça. Quand vous regardez le public de leurs meetings politique c'est presque exclusivement blanc: étudiants en lettre, socio / profs / fonction publique à la retraite / syndicalistes

Portrait de Marine70
25/octobre/2021 - 21h33 - depuis l'application mobile

David Guiraud dit le collabo. Ce type est une honte.

Portrait de YVESM
25/octobre/2021 - 17h59

J’en connais un qui va fêter cela, il a parlé au « grand Z ».

Le « grand Z » qui reprend des idées de gauche au « petit M », d’il y’a 40 ans...

La lutte finale, c’est...avec Z.

Portrait de ΙΧΘΥΣ
25/octobre/2021 - 16h20

Guiraud, quand viendra l’heure de sa disgrâce, finira accusé d’impérialisme blanc par ses petits protégés.