25/10 08:01

Coronavirus - Le passage en payant des PCR entraîne une très forte baisse du nombre de personnes se faisant tester - Certains épidémiologistes expriment leur inquiétude - Vidéo

À l'annonce du gouvernement d'un passage aux tests payants, certains épidémiologistes avaient exprimé leur inquiétude sur l'impact que cela pouvait entraîner sur le suivi de l'épidémie. Quelques jours après la mise en place de cette annonce, sa répercussion sur le nombre de tests est confirmé.

Vendredi 15 octobre, premier jour où le test de dépistage Covid n'était plus remboursé pour les personnes non-vaccinés, 371.174 tests ont été réalisés selon la base de données Géodes de Santé publique France, qui rend public ces chiffres dans un délai de trois jours. Il y en avait 675.075 le vendredi précédent.

Depuis le 16 août, il était déjà possible d'observer une baisse du nombre de tests réalisés. Cependant, l'évolution était régulière et plutôt légère. Ainsi, entre le 24 septembre et le 1er octobre, le nombre de tests réduisait de 3%, la semaine suivante, la baisse était de 3%. Mais entre le 8 octobre et le 15 octobre, jour où les tests deviennent payants, la chute est de 45%.

Les données de Santé Publique France montrent également un pic du nombre de tests le jeudi 14 octobre, la veille de l'entrée en vigueur du non-remboursement des tests.

Les personnes non-vaccinées semblent profiter une dernière fois d'un test gratuit, d'une durée de 72 heures, avant le week-end. Cependant, cela ne sera plus possible dorénavant ; ce qui inquiète pour le suivi de l'épidémiologie.

D'autant que les données montraient également cette dernière semaine un léger rebond de l'épidémie.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stbx00
25/octobre/2021 - 10h29
Tommy-Roose a écrit :

Entre les tests qui deviennent payants (comme c'est malin) et les vaccinés qui contaminent à tour de bras puisqu'ils ne respectent plus aucun geste-barrière et se sentent invincibles, tout va bien !

En même temps, quel autre résultat attendre de cette politique sanitaire d'imbéciles gérée par des médiocres ...

Des débiles on en trouve partout. Je suis vacciné et je continue à être vigilant et c'est le cas avec tous ceux que je connais. Par contre des non vaccinés qui se foutent de tout et ne font attention à rien j'en connais aussi...

Remettre la faute de la poursuite de l'épidémie sur les personnes vaccinées est quand même assez fort... Et quand bien même ce serait le cas, une épidémie qui se poursuivrait mais n'aurait que peu de conséquences (grâce aux vaccins) ça me semble tout de même mieux qu'une épidémie non contrôlée avec des gens non vaccinés qui meurent...

Portrait de RED2510
25/octobre/2021 - 10h12
Tommy-Roose a écrit :

Entre les tests qui deviennent payants (comme c'est malin) et les vaccinés qui contaminent à tour de bras puisqu'ils ne respectent plus aucun geste-barrière et se sentent invincibles, tout va bien !

En même temps, quel autre résultat attendre de cette politique sanitaire d'imbéciles gérée par des médiocres ...

Encore un post stupide, les vaccinés continuent de respecter les gestes sanitaires et contaminent 10 fois moins que les non vaccinés. 

Mais bon, t'es pas à une approximation près 

Portrait de DUSCO
25/octobre/2021 - 08h31

j'ose espérer que ceux qui ont pris cette décision ont aussi évalué les conséquences, quoi que avec le gouvernement actuel j'ai des doutes, on va aussi prochainement voir les pharmaciens protester contre la baisse de leur chiffre d'affaire et demander une compensation sous forme d'honoraires de dispensation comme cela se pratique pour les médicaments.

Portrait de shermancrow
25/octobre/2021 - 08h28

La plupart des tests avaient pour but d'avoir un pass sanitaire provisoire... faites le calcul, un faux pass sanitaire se revend entre 150 et 200€, l'équivalent de 4 ou 5 tests ? le choix est vite fait pour ces gens... 

Portrait de COLIN33
25/octobre/2021 - 08h25 - depuis l'application mobile

ce non remboursement des tests aurait dû être mis en place depuis longtemps, que d'économies pour la sécurité sociale !!! le vaccin devrait être obligatoire et non toujours contourner cette mesure ..,...

Portrait de nina83
25/octobre/2021 - 08h06

Vu les presque 90 % de la population vaccinée, ça fait "aussi" moins de gens qui se testent.... les infirmiers doivent un peu respirer d'ailleurs !