22/10 14:58

Mort sur le tournage d'Alec Baldwin: Un armurier spécialiste du cinéma explique ce qui a pu se passer cette nuit avec l'arme à feu - VIDEO

Comme vous l'a rapporté jeanmarcmorandini.com ce matin, un drame à peine croyable qui s'est déroulé la nuit dernière aux Etats-Unis. La directrice de la photographie d'un film d'Alec Baldwin a été tuée et le réalisateur grièvement blessé lors de tirs effectués par l'acteur.

Le drame s'est produit sur le tournage de Rust, un western avec Alec Baldwin en cours de réalisation dans l’État du Nouveau-Mexique, aux États-Unis, a-t-on appris auprès de la police locale.

Tous deux ont été touchés « par balle lorsqu’Alec Baldwin a déchargé une arme à feu utilisée pour le tournage » du film, a déclaré le shérif de Santa Fe dans un communiqué, Hutchins a succombé à ses blessures.

Dans "Crimes et faits divers: La quotidienne", en direct sur NRJ 12, Jean-Marc Morandini est revenu sur ce drame. En plateau, Frédéric Cauvy, armurier pour le cinéma, a expliqué comment sont utilisées les armes sur les tournages.

"Sur les tournages, on utilise de vraies armes mais qui ont été préalablement transformées pour les tirs exclusifs de balles à blanc, on ne peut plus tirer de vraies cartouches.", a-t-il expliqué. Et d'ajouter: "Une vraie munition dans une arme transformée pour le tir à blanc, le projectile resterai bloqué l'intérieur du canon. On utilise les mêmes procédés qu'aux Etats-Unis. Un insert dans le canon permet le tir à blanc et empêcherait une balle éventuelle de sortir. On a fait des tests à notre atelier, ça bloque complètement."

Et de poursuivre: "Une balle à blanc, c'est une cartouche qui contient de la poudre, donc il n'y a pas le projectile. Mais il y a des distances de sécurité à respecter pour faire ce genre de tir. On ne tire jamais en direction de quelqu'un et on fait respecter des distances en fonction de la dose de cartouche utilisée. Par exemple, si le metteur en scène nous demande que le comédien se suicide en collant l'arme à la tête, on utilise des armes et des cartouches spéciales qui ne font aucune projection pour éviter tout problème."

Concernant le drame de la nuit dernière, Frédéric Cauvy confie: "Je pense, ce qui peut arriver, quand on joue avec l'arme avant, et par exemple que l'arme est à terre, de la terre et un caillou s'insèrent dans le canon, et là enchaîner un coup de feu derrière sans vérifier que l'arme est fonctionnelle pourrait propulser le caillou en direction de quelqu'un."

Rappelons que d’après les enquêteurs, qui se sont rendus sur place, le drame semble lié à une arme à feu servant d’accessoire sur le tournage qui a été actionnée lors d’une scène du film.

« Les enquêteurs cherchent à savoir quel type de projectile a été tiré et comment », explique le communiqué, qui ne précise le nombre de tirs.

La femme, âgée de 42 ans, a été évacuée par hélicoptère vers un hôpital voisin, mais « a succombé à ses blessures », tandis que la seconde victime, un homme du même âge, a été admise en soins intensifs, indiquent les services du shérif du comté de Santa Fe dans un communiqué transmis à l’Agence France-Presse.

Les victimes sont Halyna Hutchins, directrice de la photographie et Joel Souza, réalisateur du film. 

Selon la police, l'arme devait contenir des balles à blanc, mais comment des balles réelles ont-elles été chargées ? Est-ce un acte volontaire de la part d'une personne sur le tournage ou une erreur ? Mais pourquoi Alec Baldwin a-t-il tiré en direction de ces deux personnes alors qu'il déchargeait son arme ? Pourquoi a-t-il tiré à deux reprises ? Autant de questions qui jettent un voile très mystérieux sur cette affaire

Rust est un western écrit et réalisé par Joel Souza, avec Alec Baldwin comme coproducteur et dans le rôle d’un hors-la-loi, Harland Rust, qui vient en aide à son petit-fils de 13 ans condamné à la pendaison pour un meurtre.

Âgé de 63 ans, Alec Baldwin s’est rendu particulièrement populaire aux États-Unis ces dernières années par ses imitations de Donald Trump dans la célèbre émission satirique Saturday Night Live.

Une photo publiée jeudi matin sur le compte Instagram de l’artiste semble le montrer sur les lieux du tournage de Rust.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lily6228
22/octobre/2021 - 19h34
tobian a écrit :

   L'hypothèse du caillou dans le canon est invraisemblabe, surtout qu'il eut fallu qu'un deuxième caillou s'introduise entre les deux coups de feu...

Des médias ont pensé à 2 coups de feu car 2 personnes ont été touchées mais le fait est qu'on n'en sait rien. Dans le cas d'un seul coup de feu, l'hypothèse de cailloux dans le canon est tout à fait crédible.

Portrait de jptida
22/octobre/2021 - 18h46

Hou la la !!! un super épisode pour les Experts ….Miami , New York , c'est quand même fou.

Music smiley Pauvre Alec , il doit être traumatisé, 

Portrait de mehdi.nelson
22/octobre/2021 - 17h41

Colombo viiiite !!!

Portrait de tobian
22/octobre/2021 - 16h43

   L'hypothèse du caillou dans le canon est invraisemblabe, surtout qu'il eut fallu qu'un deuxième caillou s'introduise entre les deux coups de feu...

Portrait de LeBonSens
22/octobre/2021 - 16h25

Rien ne vous gêne dans cet article. Vous expliquez dans le début de l'article qu'un cailloux a pu malencontreusement s'être glissé dans le canon de l'arme à blanc; pour finir par demander comment une arme à blanc a pu être chargée avec une vrai balle !

Evidement, comme personne de relit (ni même ne lit) les articles chez Morandini, vu qu'ils ne sont créés qu'à partir de copier/coller sur d'autres sites, vous ne pouvez pas vous rendre compte du non-sens ce ce post.