21/10/2021 08:32

Drôme : L'homme soupçonné d'avoir décapité et éviscéré son grand-père a été arrêté cette nuit 23h30 dans la commune de Saint-Paul-Trois-Châteaux (CNews)

16h18: L'état mental du suspect jugé "incompatible" avec la garde à vue, selon procureur de Carpentras. Et d'ajouter que le suspect présent des troubles psychotiques.

08h32: Le point sur ce que l'on sait ce matin

L'homme suspecté d'avoir décapité son grand-père a été arrêté mercredi peu avant minuit à Saint-Paul-Trois-Châteaux, commune limitrophe de Bollène dans le Vaucluse, où s'était produit l'homicide, annoncent les gendarmes jeudi. Il a été interpellé vers 23h30: "il a frappé avec insistance à la porte d'un habitant, trouvant son comportement étrange ce dernier a contacté la gendarmerie qui est venue l'interpeller", écrit la gendarmerie dans un message à la presse.

Une centaine de gendarmes étaient mobilisés depuis mercredi après-midi pour le retrouver après un homicide d'une "violence inouïe", avait expliqué mercredi soir à l'AFP le procureur de la République de Carpentras, Pierre Gagnoud. "La piste terroriste est totalement exclue, les enquêteurs privilégiant le cercle familial sur fond de troubles de nature psychiatrique chez l'auteur présumé des faits", avait ajouté le procureur, indiquant que le suspect recherché était le petit-fils de la victime, un homme de 37 ans.

L'enquête pour "homicide volontaire" a été confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie d'Orange, aidée de techniciens en investigations criminelles d'Avignon et de la section de recherches de Marseille. Il y a une semaine, le 13 octobre, une septuagénaire avait été retrouvée décapitée dans sa maison de la station balnéaire d'Agde, dans l'Hérault. Un suspect a été mis en examen pour assassinat quelques jours plus tard: l'homme de 51 ans était l'ancien mari de la femme de ménage de la victime.

06h43: Selon les informations de CNews (Voir vidéo ci-dessus), l'homme soupçonné d'avoir décapité et éviscéré son grand-père a été arrêté cette nuit 23h30 dans la commune de Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme). Le suspect a frappé avec insistance à la porte d’un habitant. Ce dernier trouvant son comportement étrange a contacté la gendarmerie qui est venue l’interpeller.

.

Mercredi 20 octobre

.

19h46: Selon le Dauphiné, l’auteur présumé des faits serait le petit-fils de la victime. L’individu est toujours en fuite, malgré l’important dispositif déployé pour le retrouver.

18h28: Un important dispositif de recherche était déployé mercredi soir sur Bollène, dans le secteur dit de "Barry", à la recherche d'un "homme potentiellement "dangereux et armé", indique la gendarmerie. Une centaine de gendarmes et policiers sont engagées sur ces recherches. L'hélicoptère gendarmerie de l'Hérault ainsi qu'une équipe cynophile et des motos tout terrain ont été déployés pour quadriller la zone.

La section de recherche de Marseille et l'antenne GIGN d'Orange se sont également rendues sur place. Un peu plus tôt dans l'après-midi, un homme a été retrouvé décapité et éviscéré chez lui à Bollène.

Les faits se sont produits dans cette commune de quelque 13.000 habitants située dans la vallée du Rhône, entre Montélimar et Orange. "Aucun élément objectif à ce stade ne permet de penser que son crime est lié à un acte terroriste", a indiqué le procureur de la République de Carpentras, Pierre Gagnoud. Il s'agit selon toute vraisemblance "d'un crime d'ordre familial".

La victime serait "un ascendant" de l'agresseur présumé. Il "n'est pas connu des services de police", a précisé Pierre Gagnoud. Une enquête a été ouverte pour homicide confiée à la brigade de recherche d'Orange.

17h37: Un homme a été retrouvé décapité et éviscéré chez lui aujourd'hui à Bollène, dans le Vaucluse, a-t-on appris auprès des gendarmes, une source proche de l'enquête précisant que la piste terroriste n'était "absolument pas privilégiée" à ce stade.

"La piste terroriste n'est absolument pas privilégiée à ce stade de l'enquête de flagrance", a précisé une source proche de l'enquête à l'AFP.

Sur Facebook, les gendarmes du Vaucluse ont diffusé une photo du suspect.

Un important dispositif de recherche est actuellement déployé sur Bollène, dans le secteur dit de ''Barry''.

"Cet homme est potentiellement DANGEREUX et ARMÉ.

Si vous le croisez :
- n'intervenez pas;
- contactez nous immédiatement au 17", indiquent les militaires.






Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Azrael68
21/octobre/2021 - 16h38 - depuis l'application mobile
ToFIsBorn a écrit :

Pourquoi faire ?

 

@ToFIsBorn pour quoi faire ?! Vous êtes sérieux ? Pour éliminer ces détraqués mentales, pour que ceux qui pense passer à l’acte réfléchissent à deux fois avant de faire ce genre de conneries pour il en est de même pour les violeurs d’enfants meurtriers, terroristes… toutes ces racailles ne méritent pas de vivre ! Donc oui je suis pour la peine de mort ! J’espère que vos enfants ne tomberont jamais dans les mains de ces barbares !

Portrait de Greenday2013
21/octobre/2021 - 12h48

Enfin, il n'y a pas que chez les musulmans qu'il y a des déséquilibrés !

Phénomène d’imitation de ce qui est pratiqué par nos chances pour la France.

Portrait de françois54
21/octobre/2021 - 10h59

JE REGRETTE QUE VOTRE PERSONNE RESPONSABLE DE L4INTERVIEW CE MATIN AIE PARLE DE SCHIZOPRENIE DIABOLISANT CETTE MALADIE DANS LA POPULATION. J'AI UNE FILLE SOUFFRANT DE CETTE PATHOLOGIE ET N'EST PAS VIOLENTE ET DANGEREUSE. EN FAIT VOUS STYGMATISER ET FAUSSER LA REALITE DES MALADIES PSYCHYQUES DANS NOTRE PAYS. CONNAISSEZ VOUS LE POURCENTAGE DEMALADES DANGEREUX POUR CETTE PATHOLOGIE NON . SI MON COMMENTAIRE EST EN MAJUSCULE C'EST POUR EXPRIMER MA COLERE. ALLEZ CONSULTER L'UNAFAM AVANT DE PARLER DES MALADIES PSYCHIQUES MERCI

unafaM.org

Portrait de Azrael68
21/octobre/2021 - 07h46 - depuis l'application mobile

Il est grand temps de rétablir la peine de mort

Portrait de nina83
20/octobre/2021 - 20h40

Quelle horreur ! on se sent super bien en France..... smiley

 

Portrait de Tomy-Rose
20/octobre/2021 - 20h32

Immonde ... Et on voit comme les saletés des islamistes déteignent sur tous les tarés. Il n'y avait jamais eu de décapitation en France, ou presque, ça va bientôt être une par jour.

Portrait de BREIZ Mike
20/octobre/2021 - 19h42

C'est comme les règlements de compte à Marseille, cela va devenir un fait divers habituel!

Portrait de Highl@nder
20/octobre/2021 - 18h57

Je sais pas si ils sont sérieux, ou si ils trollent mais il y a de sacrés dégénérés sur ce site, leur reponse à tout: c'est de la faute des gauchistes !!! Ça marche à tous les coups

Portrait de Highl@nder
20/octobre/2021 - 18h55
VeGetarien a écrit :

La faute aux islamistes, Zemmour vite vite... Signé Steyr et Looo !

Lol c'est tellement ça !

 

Portrait de jarod.26
20/octobre/2021 - 18h25

ça devient un sport national le découpage de tête 

Portrait de mbagnick
20/octobre/2021 - 18h12

D'où vient cette mode de la décapitation?

Portrait de hasitu
20/octobre/2021 - 18h10

"Ce matin à Bollène (Vaucluse), deux infirmières se présentent au domicile d'un patient souffrant de troubles psychiatriques. A leur arrivée, l'homme prend la fuite. Les infirmières trouvent alors chez lui un homme décapité..."

Manifestement, sa place était plus en hôpital psychiatrique que chez lui... smiley