16/10 07:16

Trois astronautes, dont une femme, ont décollé très tôt samedi pour la station spatiale chinoise en construction, où ils devraient rester six mois

Trois astronautes, dont une femme, ont décollé très tôt samedi pour la station spatiale chinoise en construction, où ils devraient rester six mois, une durée record pour le géant asiatique, selon des images diffusées en direct par la télévision publique CCTV. Leur vaisseau Shenzhou-13 a été propulsé durant la nuit à 00H23 (18H23 HB vendredi) par une fusée Longue-Marche 2F, depuis le centre de lancement de Jiuquan dans le désert de Gobi (nord-ouest).

Les trois astronautes vont rejoindre Tianhe ("Harmonie céleste"), le seul module déjà en orbite sur les trois qui constitueront à terme la station spatiale. La mission de l'équipage consiste à poursuivre la construction de la station, à vérifier ses différents équipements et à mener quelques expériences scientifiques.

Ils réaliseront par ailleurs deux, voire trois sorties dans l'espace. Leur séjour permettra de doubler le record de durée pour une mission habitée chinoise, établi en septembre par les astronautes de la mission précédente, Shenzhou-12, qui étaient restés trois mois dans Tianhe.

Le nouvel équipage comprend deux hommes: le général Zhai Zhigang (55 ans), qui fut le premier Chinois à effectuer une sortie extravéhiculaire en 2008, et Ye Guangfu (41 ans), dont c'est le premier vol dans l'espace.

Ils feront équipe avec Wang Yaping (41 ans), qui participe à une nouvelle mission habitée, huit ans après un premier voyage en 2013, qui avait fait d'elle la deuxième Chinoise dans l'espace. Connue pour avoir donné lors de son précédent séjour un cours de physique en direct à 60 millions d'écoliers grâce à une liaison vidéo, elle renouvellera l'expérience lors de cette mission Shenzhou-13.

Elle deviendra la première Chinoise à effectuer une sortie dans l'espace. Cette mission est la cinquième sur les 11 (habitées et non-habitées) qui seront nécessaires au total à la construction de la station spatiale chinoise, qui devrait être achevée fin 2022. Appelée Tiangong ("Palais céleste"), elle sera semblable en taille à l'ancienne station soviétique Mir (1986-2001). Sa durée de vie sera d'au moins 10 ans.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions