13/10 07:16

Voyages non essentiels et tourisme : Les Etats-Unis n'annoncent toujours aucune date pour la réouverture des frontières avec l'Europe mais précisent les choses pour le Canada et le Mexique...

Les Etats-Unis vont rouvrir début novembre leurs frontières terrestres avec le Canada et le Mexique pour les personnes pleinement vaccinées selon l’agence Reuters, mais il n'y a toujours aucune date précise concernant une réouverture pour les Européens.

Les frontières terrestres avaient été fermées par Donald Trump le 20 mars 2020, malgré l’opposition de Joe Biden. Avant son départ en janvier 2021, Trump avait décrété la réouverture, mais Biden l’avait annulée, et n’en parlait plus depuis lors.

L’agence Reuters assure avoir deux sources de hauts responsables de la Maison Blanche, et que le détail des règles pour passer la frontière depuis le Canada et le Mexique serait annoncé officiellement aujourd'hui par le secrétaire du Homeland Security, Alejandro Mayorkas.

La réouverture serait selon eux opérée « en deux phases » : la première pour les vaccinés début novembre, puis début janvier 2022 pour tout le monde.

Des dizaines de pays sous travel ban aérien (dont l’Espace Schengen (France etc…) attendent également impatiemment cette date. Elle doit coïncider avec la mise en place d’un nouveau système d’acceptation et de traçage des voyageurs sur lequel l’administration américaine travaille depuis le mois de juin.

On sait déjà que les personnes vaccinées avec des produits reconnus par la FDA (Moderna, Pfizer, Johnson & Johnson) et ceux reconnus par l’OMS (comme AstraZeneca) seront acceptés sur le territoire américain. Il n’a pas encore été dit si les personnes avec des doses de vaccins « mixtes » le seront.

Les passagers des avions devront continuer de présenter un test covid négatif réalisé moins de trois jours avant leur vol afin de pouvoir passer la frontière américaine, mais ceux qui viennent par voie terrestre ou par ferry boat n’auront apparemment pas besoin de test.

La France avait rouvert ses frontières aux Américains début juin, et le Canada avait fait de même début août, mais sans pouvoir obtenir jusqu’à maintenant de réciprocité de la Maison-Blanche, ce qui avait entraîné des protestations diplomatiques. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions