08/10 14:02

LGBT - Eric Zemmour se clashe sur Twitter avec le ministre Jean-Michel Blanquer sur les "changements de sexe des enfants" - VIDEO

Mercredi dernier, Eric Zemmour était l'invité de "Punchline" sur CNews. Au cours de l'émission, le polémiste a jugé que le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer avait un comportement “indigne et honteux” avec la circulaire de son ministère visant à assurer une meilleure prise en charge des élèves transgenre à l'école. "Il dit que les professeurs doivent se soumettre à cette nouvelle idéologie. Si un enfant vient dire qu'il n'est pas une fille mais un garçon, on doit le prendre en compte, on doit ne plus l'appeler 'elle', on doit admettre son nouveau prénom", a-t-il lancé.

Et d'ajouter : "Qu'est-ce qu'on va faire après ? On va bloquer, par des piqures, la puberté de ces enfants pour qu'ils décident après quel est leur genre ? Vous vous rendez compte ? On est dans le docteur Mengele [médecin nazi qui a perpétré des crimes contre les juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, ndlr]". Interpellé par Laurence Ferrari sur la comparaison, Eric Zemmour se "rend bien compte de la gravité" de ce qu'il dit. "Je compare les expériences qui sont faites sur des enfants. Aux Etats-Unis, il y a des cliniques de transition de genre pour les enfants de trois ans. Vous appelez ça comment ? Moi j'appelle ça des expériences du docteur Mengele".

Sur Twitter, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer lui a répondu. "En me comparant au Dr Menguele, Eric Zemmour pratique l’insulte et se déshonore. Il y ajoute le mensonge et la caricature. La circulaire que j’ai signée ne tombe dans aucun des travers qu’il dénonce. Elle est faite pour protéger chacun de nos élèves. Retrouvons des débats dignes", écrit le ministre sur le réseau social.

Quelques heures plus tard, Eric Zemmour lui a adressé une série de trois tweets. "Ce sont les médecins qui pratiquent des opérations de changement de sexe sur des enfants qui sont de monstrueux docteurs. Pour ce qui vous concerne, la propagande LGBT n’a rien à faire dans nos écoles !", commence-t-il dans un premier message.

Et de continuer : "Comment qualifier des opérations sur une population vulnérable ? Ce sont des procédures expérimentales, faites sur des enfants ayant des troubles psychologiques, avec des effets à long-terme néfastes ou inconnus, sans aucune application d’un quelconque principe de précaution".

"Pratiques qu’il est difficile de ne pas qualifier de « monstrueuses » au sens propre : ablation des seins de jeunes filles, castration et création de « néo-vagins » pour les garçons. Il s’agit de pulsions idéologiques qui déconnectent à la fois de la réalité et de la morale", conclut Eric Zemmour.

.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Angelussauron
9/octobre/2021 - 04h46
Mon bon Blaze a écrit :

Et donc lorsque vous aviez 5 ans, imaginons que quelqu’un  vous explique que la norme c’est que ce sont les filles qui aiment les garçons et rêvent du prince charmant. Le gamin que vous étiez aurait pu vouloir être une fille. Vous le vivriez comment aujourd’hui ?

 

A mon avis très mal car pour lui cela aurait été contre sa propre nature. C'est pas en faisant un lavage de cerveau qu'il y aura un changement.

Il y a aussi plein de parents qui refusent cela (ce que je peux aussi comprendre) et donc qui essayent de faire changer leur enfant en disant comme vous que la norme c'est une fille avec un garçon.

Est ce que ça marche ? J'en doute fort ou alors l'enfant fait tout pour satisfaire ses parents et plusieurs années plus tard le petit garçon qui devient un homme se marie avec une femme et la trompe dans les clubs gay de façon discret en refusant de se déclarer gay.

Ou alors pire il se suicide car les parents n'ont pas réussi à comprendre ce qu'il lui arrive et lui n'ont plus.

Alors oui je suis d'accord il peut y avoir un constat de fait, et des débats ensuite mais ce n'est pas en forçant les choses ou en disant que c'est criminel que la société ira mieux. L'homosexualité et même les enfants transgenres ça existent partout dans le monde même dans les pays où il y a condamnation à mort donc cela prouve que ce n'est pas en condamnant  que ça fonctionne.

Portrait de Mon bon Blaze
9/octobre/2021 - 02h39
Enjoyyourlife a écrit :

"l'histoire le prouve"  smiley

Bien avant la puberté, dès 5-6ans,je sentais déjà que j'étais gay par plein de souvenirs dans certaines situations. Par exemple, je pensais au prince charmant et pas à la princesse durant les dessins animés smiley

 

Et donc lorsque vous aviez 5 ans, imaginons que quelqu’un  vous explique que la norme c’est que ce sont les filles qui aiment les garçons et rêvent du prince charmant. Le gamin que vous étiez aurait pu vouloir être une fille. Vous le vivriez comment aujourd’hui ?

Portrait de Mon bon Blaze
9/octobre/2021 - 02h35
Mickojay a écrit :

Perso , je préfère que mon gosse soit éduqué par un prof pro LGBT qui prône la tolérance envers autrui plutôt qu'un Zemmour qui attise la haine envers celui qui ne lui plaît pas.

Haine qui finira mal un jour ou l'autre.

Houla vous allez vite en besogne …… comme s‘il fallait être LGBT pour être tolérant…… déjà qu’entre eux c’est pas toujours ça.

Apres si pour vous dire des vérités et faire des constats c’est attiser la haine …. alors tout va bien ne faisons rien!

Portrait de Mickojay
9/octobre/2021 - 02h14
Climato a écrit :

Encore une fois Eric Zemmour a raison. Mais ce qui se passe en ce moment ne m'étonne pas. A partir du moment où on a accepté de faire entrer dans nos écoles les militants LGBT pour laver le cerveau de nos gosses, on subira les mêmes dérives qu'aux Etats-Unis.

Perso , je préfère que mon gosse soit éduqué par un prof pro LGBT qui prône la tolérance envers autrui plutôt qu'un Zemmour qui attise la haine envers celui qui ne lui plaît pas.

Haine qui finira mal un jour ou l'autre.

Portrait de Enjoyyourlife
9/octobre/2021 - 00h33
alekine agnostique a écrit :

Psychanalyser les parents. Et on s'apercevra que cette idée vient d'eux et d'un militantisme.

Avant la puberté, il n'y a pas de genre. 

Et l'histoire le prouve. On a se garçon, qui après une erreur médicale, fut transformé en fille et élevé en fille et qui s'est suicidé parce qu'il ne pouvait pas vivre dans un corps qu'on lui a imposé. On a aussi cette championne de Ski qui était en fait un homme avec un problème de descente testiculaire et qui pensait être anormal car il se croyait lesbienne (c'est lui qui l'a raconté de Marielle Goistchel).

On a beaucoup d'histoire comme ça.

 

"l'histoire le prouve"  smiley

Bien avant la puberté, dès 5-6ans,je sentais déjà que j'étais gay par plein de souvenirs dans certaines situations. Par exemple, je pensais au prince charmant et pas à la princesse durant les dessins animés smiley

 

Portrait de canopee3
8/octobre/2021 - 19h05
alekine agnostique a écrit :

Oui il faut l'ignorer jusqu'à la puberté, et là s'ils en parlent toujours, on peut les prendre au sérieux.

C'est donc une conviction?

Portrait de Angelussauron
8/octobre/2021 - 18h19

Bien sur que Zemmour n'a pas raison en disant c'est criminel... comment on peut être d'accord sur la forme qu'il met...

Après dans le fond il y a débat, il y a bien un soucis mais pas forcément de l'enfant mais plus des parents. Souvent ce genre d'enfant a été rejeté alors pas forcément verbalement mais la mère souhaitait vraiment un garçon (ou vice versa) et elle a eu une fille et là psychologiquement certains enfants le ressentent.

Oui il y a une forme de rejet pour une majorité des enfants ce qui les fait devenir transgenre,.

Est ce que la société doit rejeter ce genre de phénomène? Où est le mal de la part de l'enfant et donc l'acceptation à l'école de sa différence?

Par contre je vois une blessure crée par les parents et là ça me gène plus. Mais la société blessera aussi l'enfant en rejetant sa différence à l'école ensuite...

 

C'est un vrai débat mais ce n'est pas en disant que c'est criminel qu'on avancera. En même temps il n'est plus à un message de haine supplémentaire ça ne m'étonne pas.

Portrait de kioups
8/octobre/2021 - 18h05
Climato a écrit :

Encore une fois Eric Zemmour a raison. Mais ce qui se passe en ce moment ne m'étonne pas. A partir du moment où on a accepté de faire entrer dans nos écoles les militants LGBT pour laver le cerveau de nos gosses, on subira les mêmes dérives qu'aux Etats-Unis.

Sais-tu comment ça se passe réellement dans les écoles ? Absolument pas, autant que Zemmour. 

Encore une fois, il ne sait pas de quoi il parle...

Portrait de canopee3
8/octobre/2021 - 17h28
alekine agnostique a écrit :

Psychanalyser les parents. Et on s'apercevra que cette idée vient d'eux et d'un militantisme.

Avant la puberté, il n'y a pas de genre. 

Et l'histoire le prouve. On a se garçon, qui après une erreur médicale, fut transformé en fille et élevé en fille et qui s'est suicidé parce qu'il ne pouvait pas vivre dans un corps qu'on lui a imposé. On a aussi cette championne de Ski qui était en fait un homme avec un problème de descente testiculaire et qui pensait être anormal car il se croyait lesbienne (c'est lui qui l'a raconté de Marielle Goistchel).

On a beaucoup d'histoire comme ça.

 

Je veux bien vous croire, mais le phénomène est présent. Du coup, ce serait dû à un changement des mentalités des parents? Pourquoi pas, mais de là à parler de militantisme, je ne sais pas.Et encore une fois il semble bien que certains enfants semblent exprimer leur choix assez tôt, avant même la puberté. Doit-on du coup les ignorer?

Portrait de seb2746
8/octobre/2021 - 17h23

Du coup, il propose de continuer comme actuellement ? ce tourner vers l'église pour faire partir le démon ? pour qu'ils soient violés encore et encore ? car bizarrement là, il refuse de s'exprimer...

 

Dire que les enfants non "pas" de genre avant la puberté, c'est du délire de l'ancien temps, ce temps ou les enfants n'avaient AUCUN droit, surtout de parler, ils devaient servir/obéir et ne pas gémir.

Portrait de Climato
8/octobre/2021 - 17h22

Encore une fois Eric Zemmour a raison. Mais ce qui se passe en ce moment ne m'étonne pas. A partir du moment où on a accepté de faire entrer dans nos écoles les militants LGBT pour laver le cerveau de nos gosses, on subira les mêmes dérives qu'aux Etats-Unis.

Portrait de fab42
8/octobre/2021 - 17h17
djbaxter a écrit :

Ils font leur choix de genre librement chez eux ou plus probablement avec une association spécialisée qui leur laissera le choix parmi les 3465 possibilités, hors des horaires et des bâtiments pour l'étude à l'école.

T vraiment un bas du front toi ! Regarde le monde et accepte qu'on soit différent de ta petite vie.

 

Portrait de canopee3
8/octobre/2021 - 17h01
alekine agnostique a écrit :

Il n'y a pas de choix de l'enfant. A 2, 3 ou 11 ans, leur psychisme n'est pas encore fait, on peut les laisser vivre leur vie mais pas leur choix.

Ne me dites pas qu'un garçon se sent fille à 3 ans si ses parents ne lui disent pas continuellement "oh que tu es belle ma petite fille". Dans ce cadre là, ils les endoctrinent.

Et oui beaucoup de filles veulent être des garçons, parce que c'est plus simple pour pouvoir jouer mais la plupart du temps, vers 10-13 ans, ça ne les intéressent plus.

Attention, je ne dis pas que les gens trans (je parle de ceux qui se sentent vraiment du sexe opposé) n'existent pas, mais ils ne peuvent pas s'en rendre compte avant la puberté. 

 

Pour autant, d ' après ce que je lis, certains enfants expriment leur volonté d'être considérés autrement assez jeunes. Que faire en ce cas là?

Portrait de djbaxter
8/octobre/2021 - 16h41
canopee3 a écrit :

Et qu'en est-il du choix des enfants, donc?

Ils font leur choix de genre librement chez eux ou plus probablement avec une association spécialisée qui leur laissera le choix parmi les 3465 possibilités, hors des horaires et des bâtiments pour l'étude à l'école.

Portrait de canopee3
8/octobre/2021 - 16h34
Loo a écrit :

La tendance bobo il y a 10 ans c'était les gamins achetés en afrique. Actuellement la mode c'est se pavaner avec des petits garçons trans. On en a vu toute l'année à la télé, d'immonde mères narcissiques qui affichent leur fils travesti ayant l'air de lapins dans les phares d'une voiture.

Zemmour est le seul qui ose se dresser contre le lobby lgbt de plus en plus déterminé à s'attaquer aux enfants.

C'est incroyable le niveau de lâcheté des politiques pour qu'il n'y ait que lui pour protéger les enfants contre les délires criminels de cette gauche dégénérée.

Et qu'en est-il du choix des enfants, donc?

Portrait de djbaxter
8/octobre/2021 - 16h13
ayeduque a écrit :

Ca va vraiment être une campagne sympa, feel good, sur les thématiques qui sont au cœur des inquiétudes des français

Cà existe les campagnes "sympa, feel good" pour plus d'islamisme, plus d'immigration, plus de désindustrialisation, plus de dettes, plus de criminalité et délinquance. C'est ce qu'on connaît depuis 40 ans mais c'est "feel bad" dans la rue et dans l'économie.

Portrait de djbaxter
8/octobre/2021 - 16h10
fab42 a écrit :

Le cirque continue et pendant ce temps le prix de l'essence grimpe !

#tagueulezemmour et tes polémiques de merde pour exciter le bon peuple qui ignore le sujet mais donne volontiers son avis !

Zemmour c'est aussi celui qui s'adresse aux habitants de la région du Nord à Lille en parlant de peuple ingénieux, laborieux, industrieux.. à l'opposé des insultes répétées de notre président à ses propres concitoyens Français. #polémiquesdemerde

Portrait de fab42
8/octobre/2021 - 16h06
Loo a écrit :

Car comme dit le vieil adage "plus il y aura d'enfants trans et plus baissera le prix de l'essence" 

Il y a aussi "tu es un gros lourd? Vote pour Zemmour !"

 

Portrait de Ste'ph
8/octobre/2021 - 15h51
Loo a écrit :

Car comme dit le vieil adage "plus il y aura d'enfants trans et plus baissera le prix de l'essence" 

A vous lire il y en a en masse des enfants de bobos transformés en monstre de foire trans,  suffisamment pour que cela passe avant le quotidien de la majorité des français. Vous avez un chiffre pour étayer votre fantasme?

Portrait de fab42
8/octobre/2021 - 15h19

Le cirque continue et pendant ce temps le prix de l'essence grimpe !

#tagueulezemmour et tes polémiques de merde pour exciter le bon peuple qui ignore le sujet mais donne volontiers son avis !

Portrait de djbaxter
8/octobre/2021 - 15h01

Zemmour a raison, l'école c'est pour apprendre des enseignements. Ceux qui veulent militer, propagander, transformer les enfants des autres, doivent le faire sur leurs moyens et leurs temps personnels auprès des volontaires à écouter leurs balivernes.

Ces associations vont bien au-delà du seul discours contre la discrimination et la violence, lequel pourrait être tout simplement tenu par la direction de l'établissement sur la base directe du règlement intérieur et de la loi.

Elles tiennent des discours de promotion et de découverte de toutes les diversités qu'elles chérissent, c'est du discours politique, de la propagande, en pervertissant les excuses de liberté, information, non-violence. Elles sont d'autant moins bien placées pour ces sujets de non-violence et de défense des victimes qu'elles ne réagissent pas dans les cas plus évidents et récurrents de discrimination LGBT par ailleurs dans l'espace public.

Portrait de Ste'ph
8/octobre/2021 - 14h57
djbaxter a écrit :

En l'occurrence, il sait qu'il fait des réactions cutanées à cause de Zemmour... Je ne connais aucune personne allergique qui risquerait un choc anaphylactique et qui viendrait taper dans un nid de frelons pour pleurer qu'il y a vraiment trop de frelons !

En bonus, votre point godwin et votre démesure sont offerts je suppose !

Point Godwin pour l'usage du terme "grammar-nazi" ? Je me marre , vous êtes pathétique, c'est un terme qui a plus de 10ans...

 

Portrait de djbaxter
8/octobre/2021 - 14h49
Ste'ph a écrit :

Donc trouver qu'on parle trop de Zemmour fait de nous des gauchistes pro-"plein de trucs qui vous filent des boutons"? 

Avec un bonus l'argument grammar-nazi de celui qui ne sait pas quoi de mieux rétorquer pour rabaisser le mec en face qu'une faute de frappe ou un 's' muet oublié (mon dieu un analphabète, tuons-le!)) 

En l'occurrence, il sait qu'il fait des réactions cutanées à cause de Zemmour... Je ne connais aucune personne allergique qui risquerait un choc anaphylactique et qui viendrait taper dans un nid de frelons pour pleurer qu'il y a vraiment trop de frelons !

En bonus, votre point godwin et votre démesure sont offerts je suppose !

Portrait de Ste'ph
8/octobre/2021 - 14h38
djbaxter a écrit :

Merci pour ce commentaire, ça faisait exactement 30 minutes qu'on n'avait pas eu de nouvelles des gauchistes. Ce blog n'est pas sponsorisé par La France Islamiste, mais vous pouvez retourner à loisir dans les posts nombreux pro-Tapie, ou pro-clandestins, pro-diversité, pro-LGBT qui ne manquent pas.

La correction des fautes d'orthographe vous sera facturée ultérieurement.

Donc trouver qu'on parle trop de Zemmour fait de nous des gauchistes pro-"plein de trucs qui vous filent des boutons"? 

Avec un bonus l'argument grammar-nazi de celui qui ne sait pas quoi de mieux rétorquer pour rabaisser le mec en face qu'une faute de frappe ou un 's' muet oublié (mon dieu un analphabète, tuons-le!)) 

Portrait de Ste'ph
8/octobre/2021 - 14h34
ΙΧΘΥΣ a écrit :

Il n’a jamais comparé Blanquer à Mengele et Blanquer le sait très bien...

Ceux qu’il a comparé à Mengele, ce sont ces scientifiques qui profitent du désarroi des parents pour mener des expériences sur les enfants.

Il n’y a qu’à voir la Suède qui a 15 ans d’expérience de plus que nous en la matière, la voilà qui fait marche arrière et interdit ces pratiques.

Zemmour adore utiliser (comme d'autres) la technique de la pente savonneuse : il part d'une truc vrai et acceptable, imagine comment cela pourrait évoluer, évidemment de la pire des façons, pour amener celui qui l'écoute vers un constat inacceptable. Il laisse alors à penser que ses adversaires sont pour cet état de fait imaginaire (à la manière de la technique de l'homme de paille, qu'il utilise assez souvent aussi) et les accuse, pour ensuite déballer ses idées et solutions.

Normal que Blanquer se défende. Parce que ces fameux "scientifiques" dont vous parlez sont aussi réel que le fameux "système" que tout politicien qui cherche à faire du populisme accuse de tous les mots sans pour autant en donner une définition convenable. Arrêter de chercher en permanence des problèmes qui n'en sont pas (encore).

 

Portrait de djbaxter
8/octobre/2021 - 14h32
M3tz1932 a écrit :

Merci pour cette news, ça faisait exactement 30 minute qu'on avait pas eu de nouvelles de Zemmour. Ce blog va bientôt être sponsorisé par Fdesouche. 

Merci pour ce commentaire, ça faisait exactement 30 minutes qu'on n'avait pas eu de nouvelles des gauchistes. Ce blog n'est pas sponsorisé par La France Islamiste, mais vous pouvez retourner à loisir dans les posts nombreux pro-Tapie, ou pro-clandestins, pro-diversité, pro-LGBT qui ne manquent pas.

La correction des fautes d'orthographe vous sera facturée ultérieurement.

Portrait de ΙΧΘΥΣ
8/octobre/2021 - 14h14

Il n’a jamais comparé Blanquer à Mengele et Blanquer le sait très bien...

Ceux qu’il a comparé à Mengele, ce sont ces scientifiques qui profitent du désarroi des parents pour mener des expériences sur les enfants.

Il n’y a qu’à voir la Suède qui a 15 ans d’expérience de plus que nous en la matière, la voilà qui fait marche arrière et interdit ces pratiques.