07/10 16:31

Un jeune homme de 17 ans renversé dans le Haut-Rhin par un conducteur de 75 ans qui n'a pas pris la peine de lui porter secours - Le suspect a été interpellé

Un jeune homme de 17 ans a été renversé dans le Haut-Rhin par un conducteur de 75 ans qui n'a pas pris la peine de lui porter secours.

Le suspect a été interpellé le jour-même, alors qu’il faisait tranquillement ses courses dans un supermarché de Wittenheim, commune de la banlieue de Mulhouse, selon les Dernières Nouvelles d'Alsace.

Une attitude surprenante alors que les faits reprochés sont graves. En effet, la victime avait fait un vol plané avant de chuter lourdement sur le trottoir.

Le conducteur de la voiture avait néanmoins décidé de poursuivre sa route sur plusieurs mètres avant de s’arrêter, de sortir de son véhicule et… de reprendre le volant, laissant le jeune homme au sol, sans lui porter assistance. C'est grâce à l'exploitation de la vidéoprotection de la ville qu'il a pu être retrouvé et placé en garde à vue. Le jeune homme, quant à lui, a été pris en charge par les pompiers.

Il souffre de quelques contusions. Par chance, sa chute a été en partie amortie par le sac à dos qu'il portait au moment du choc. Transporté aux urgences de l’hôpital de Pfastatt, il s’est vu délivrer deux jours d’Incapacité temporaire de travail (ITT).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nono75
7/octobre/2021 - 19h38
C'est Mon Avis a écrit :

Et il n'y aura pas "délit de fuite" puisqu'il s'est arrêté (même s'il ne lui a pas porté secours).

En revanche, il peut y avoir "non assistance à personne en danger" !

Ce monsieur devrait avoir un retrait de permis pour le restant de ses jours !

Je ne serais pas aussi affirmatif pour ce qui est du délit de fuite.

Pour que le délit de fuite soit constitué il faut que la personne qui vient de commettre l'accident en ait conscience. Et c'est toujours le plus difficile à prouver. Un camionneur qui écrasera un vélo qui sera venu se mettre dans son angle mort et qui démarrera au feu en écrabouillant le cycliste sans s'arrêter pourrait ne pas être accusé de délit de fuite.

Dans le cas présent il est évident que le conducteur en a eu conscience, il s'est arrêté, puis a fui. Alors...

Portrait de Cortex
7/octobre/2021 - 19h02
••Steyr-Schœnauer•• a écrit :

J'ai le SST mais me suis jamais posé la question si de l'avoir ou non était passible du pénal ou non.  J'ai toujours porté assistance même avant de l'avoir et ce dans la mesure de mes moyens. Je vous épargnes ici les différents accidents où j'ai assisté comme simple citoyen ou pompier volontaire. 

C'était un module de ma formation lorsque je l'ai passé. Sinon, je ne saurais pas non plus.

Afin de ne pas multiplier les posts, j'en profite pour répondre à "a french" : oui, le SST est réservé aux salariés (c'est ridicule mais c'est comme ça) et la remise à niveau est de toute manière obligatoire. De mémoire, tous les 2 ans...

J'en profite pour un petit coup de gueule, mon employeur de l'époque que je ne citerai pas mais qui a environ 250.000 employés refusait presque systématiquement les 7 heures de formation !

Portrait de lolo from london
7/octobre/2021 - 18h29
C'est Mon Avis a écrit :

Et il n'y aura pas "délit de fuite" puisqu'il s'est arrêté (même s'il ne lui a pas porté secours).

En revanche, il peut y avoir "non assistance à personne en danger" !

Ce monsieur devrait avoir un retrait de permis pour le restant de ses jours !

C'est fou le nombre de spécialistes juridique sur ce forum. Il y a évidemment un délit de fuite caractérisé car il a tente de fuir ses responsabilités.  : 

En cas de dommages corporels : avertir la police ou la gendarmerie, leur communiquer ses coordonnées et éviter de modifier la scène de l’accident

Portrait de Cortex
7/octobre/2021 - 18h02

l'assistance est particulièrement compliquée émotionnellement parlant. Certains foncent sans réfléchir, d'autres sont figés et enfin, d'autres partent en courant. C'est un instant T et personne ne peut savoir comment il (elle) va réagir sur le moment. 

Les uns ne valent pas moins que les autres. Nous avons tous nos réactions irréfléchies dans ce genre de situation.

Personnellement, j'ai assisté devant mes yeux au décès d'un jeune homme qui avait trébuché sur un trottoir et fini sous une voiture. Je n'aurais pas pu réagir parce que j'ai été figé et je suis choqué à vie... J'ai également assisté à un accident et j'ai foncé sans réfléchir pour aider la victime. Encore une fois, il s'agit d'un instant T et bien malin celui qui pourrait dire ce qu'il ferait en pareil cas ! Superman n'existe pas, les humains, il y en a 8 milliards...

PS: le SST est facile à apprendre et à mon avis, devrait être obligatoire dès le lycée mais attention, lorsque vous en êtes titulaire,  ne pas porter assistance devient un délit pénal. 

Portrait de Azrael68
7/octobre/2021 - 17h59 - depuis l'application mobile

Pas besoin de faire un geste de premier secours ! Le simple fait de rester sur place et d’appeler évidemment les secours, on ne parle plus de non assistance à personne en danger

Portrait de C'est Mon Avis
7/octobre/2021 - 17h42
serguei a écrit :

personne en danger ? ... 2 jours d'ITT !... Permettez moi de sourire smiley

Je voudrais bien avoir des détails car le compte rendu me parait plutôt succint et peut être légérement de parti pris ?

Quand il s'est arrêté pour voir ce qu'il avait fait et qu'il est remonté dans sa voiture pour repartir tranquillement, savait-il à ce moment là que le jeune n'aurait que deux jours d'ITT ? Non je ne crois pas !

Le fait qu'il n'est pas allé voir si le jeune était blessé c'est ça la notion de "non assistance à personne en danger".

Donc vous si vous percutez quelqu'un vous vous arrêtez, vous tendez l'oreille pour entendre les râles de la victime et vous remontez en voiture en vous satisfaisant que la personne n'est pas morte puisqu'elle émet encore des sons gutturaux, et vous continuez votre chemin ? C'est ça ?

Portrait de serguei
7/octobre/2021 - 17h23
C'est Mon Avis a écrit :

Et il n'y aura pas "délit de fuite" puisqu'il s'est arrêté (même s'il ne lui a pas porté secours).

En revanche, il peut y avoir "non assistance à personne en danger" !

Ce monsieur devrait avoir un retrait de permis pour le restant de ses jours !

personne en danger ? ... 2 jours d'ITT !... Permettez moi de sourire smiley

Je voudrais bien avoir des détails car le compte rendu me parait plutôt succint et peut être légérement de parti pris ?

Portrait de C'est Mon Avis
7/octobre/2021 - 17h16
alekine agnostique a écrit :

C'est compliqué la non assistance à personne en danger.

Si on ne fait rien, il y a non assistance. Si on fait et qu'il y a un problème, on est responsable.

Le mieux c'est garder en tête "Protéger les badauds, se protéger, protéger la victime" Et le mieux c'est d'appeler les secours pour protéger au mieux la victime.

Oui vous avez raison.

Je pense que le fait de ne pas aller s'enquérir de l'état de santé du jeune équivaut à un "non assistance à personne en danger" mais c'est juste mon interprétation personnelle...

Portrait de C'est Mon Avis
7/octobre/2021 - 16h35

Et il n'y aura pas "délit de fuite" puisqu'il s'est arrêté (même s'il ne lui a pas porté secours).

En revanche, il peut y avoir "non assistance à personne en danger" !

Ce monsieur devrait avoir un retrait de permis pour le restant de ses jours !