06/10 13:16

Regardez la sortie, sous les applaudissements, du cercueil de Bernard Tapie de l'église Saint-Germain-des-Prés à Paris - VIDEO

De Bernard Hinault à Basile Boli, de Line Renaud à Claude Lelouch, de nombreuses personnalités se sont réunies mercredi à Paris autour de la famille de Bernard Tapie, pour une première cérémonie religieuse en mémoire du défunt. Le cercueil de Bernard Tapie - qui avait été tour à tour entrepreneur, chanteur, président de l'Olympique de Marseille, ministre, acteur et patron de presse - est entré dans l'église sous les applaudissements.

La messe, en présence de la Première dame Brigitte Macron, s'est tenue dans l'ancienne abbaye bénédictine de Saint-Germain-des-Près (VIe arr.), près d'un mois après la cérémonie en hommage à l'acteur Jean-Paul Belmondo entre ces murs. Echarpe de l'OM à la main, des supporters ont salué les sportifs venus rendre hommage à l'ancien patron du club, décédé dimanche à 78 ans à son domicile parisien des suites d'un cancer: l'ex-attaquant Jean-Pierre Papin, ballon d'or avec l'OM, l'entraîneur de football Rolland Courbis et Basile Boli, auteur d'un but de la victoire en 1993 face au Milan AC en finale de la Ligue des champions, accueilli par des applaudissements.

Le réalisateur Claude Lelouch qui avait fait tourner Bernard Tapie en 1996 dans "Hommes, Femmes, mode d'emploi", était présent, aux côtés de l'acteur Pierre Arditi, de l'actrice et chanteuse Line Renaud, de l'écrivain André Bercoff et l'auteur-compositeur-interprète Didier Barbelivien. Parmi les 300 invités, on comptait l'ancien président Nicolas Sarkozy, les ex-ministres Bernard Kouchner, Rachida Dati, Christophe Castaner, et Jean-Louis Borloo, ami et ancien avocat du défunt.

A la mi-journée, le cercueil de Bernard Tapie, porté par ses proches, est sorti sous les applaudissements de l'église de Saint-Germain-des-Près. Jeanmarcmorandini.com vous propose de (re)découvrir cette séquence (voir vidéo ci-dessus).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nebuleuse75
6/octobre/2021 - 17h43 - depuis l'application mobile

Des applaudissements pour ce genre d'individus...Une civilisation sur le déclin !!!

Portrait de Lilou.St.Bo
6/octobre/2021 - 17h05

Ça devient une mode d'applaudir un mort au sortir de l'église ? Ce qui se conçoit aisément pour un artiste reste, pour moi, une énigme pour le commun des mortels, alors pour Bernard Tapie... 

Portrait de Z Premier
6/octobre/2021 - 16h45
th93100 a écrit :

Tiens, un charcutier qui se prends pour un business man.... Vous n'avez pas le début d'une idée de ce qu'est une reprise / une restructuration un plan de sauvetage pour une entreprise / ses salariés.... mais vous venez vomir votre ignorance malodorante sur la dépouille d'un homme, qui n'a certainement pas été tout blanc sur tout durant sa vie, mais qui aura eu le mérite d'avoir fait, et d'avoir poussé les autres à faire.

Je n’idolâtre pas B Tapie, mais on ne vit pas sa vie et on n'est pas autant apprécié d'un peuple en étant ce que vous croyez bon de décrire

Je n'utiliserais pas les termes "restructuration" ni "plan de sauvetage" pour qualifier ses méthodes, là vous l'idéalisez.

Portrait de Z Premier
6/octobre/2021 - 16h42
Poufiak a écrit :

Non.

C'était un escroc.

Escroc je ne sais pas, je dirai plutôt qu'il se faisait passer pour l'homme de la situation. En langage corporate on dirait qu'il était un maître communicant. En vrai il profitait de son aura médiatique (énorme dans les années 8smiley, de son talent de bateleur et de son intelligence pour s'enrichir en faisant ce qui ressemble davantage à de l'achat/revente que de la restructuration. La liste des témoignages d'anciens salariés sur la manière et sur l'amplitude entre ce qui leurs a été vendu et la réalité est longue comme le bras. Après d'après ses amis il avait de grandes qualités d'homme et son attitude face à la maladie a été indéniablement courageuse.

Portrait de serguei
6/octobre/2021 - 16h22
Poufiak a écrit :

Il rachetait les boîtes pour 1 franc symbolique et les revendait à prix d'or en bénéficiant parfois de subventions.

C'est le summum du capitalisme dérégulé.

Vous votez Macron, n'est-ce pas ?

C'est vraiment trop demander de ne pas venir dégueuler vos insanités le jour des funérailles ?...

Ca peut vraiment pas attendre 24/48 heures votre diarrhée verbale très malodorante ?...

Portrait de th93100
6/octobre/2021 - 15h03
Poufiak a écrit :

Non.

C'était un escroc.

Tiens, un charcutier qui se prends pour un business man.... Vous n'avez pas le début d'une idée de ce qu'est une reprise / une restructuration un plan de sauvetage pour une entreprise / ses salariés.... mais vous venez vomir votre ignorance malodorante sur la dépouille d'un homme, qui n'a certainement pas été tout blanc sur tout durant sa vie, mais qui aura eu le mérite d'avoir fait, et d'avoir poussé les autres à faire.

Je n’idolâtre pas B Tapie, mais on ne vit pas sa vie et on n'est pas autant apprécié d'un peuple en étant ce que vous croyez bon de décrire

Portrait de Bigareau
6/octobre/2021 - 14h34 - depuis l'application mobile
Frizeenn a écrit :

Plutôt malaisant d'applaudir un escroc...

@Frizeenn c'est sûr que c'est plus facile de défiler en gueulant que d'entreprendre, et on ne risque que d'escroquerie les aides sociales.

Portrait de serguei
6/octobre/2021 - 14h34
Frizeenn a écrit :

Plutôt malaisant d'applaudir un escroc...

Vraiment pas possible d'attendre quelques jours pour balancer tes sal.peries ?...

Portrait de Frizeenn
6/octobre/2021 - 14h13

Plutôt malaisant d'applaudir un escroc...