04/10 07:07

Menacé d'assassinat pour une caricature de Mahomet, le dessinateur Lars Vilks et ses gardes du corps sont morts cette nuit dans ce que la police considère comme un accident de la route

L'artiste suédois Lars Vilks, est mort cette nuit en Suède avec deux de ses gardes du corps dans ce que la police considère comme un tragique accident de la route, était un agitateur menacé d'assassinat pour une caricature de Mahomet qu'il défendait par la liberté artistique. Sorti indemne en février 2015 à Copenhague d'un attentat lors d'un débat sur l'islamisme et la liberté d'expression suivant le massacre de Charlie Hebdo, le dessinateur de 75 ans, dont les 14 derniers en grande partie sous protection policière, apparaissait comme un vrai trompe-la-mort.

Après avoir survécu à de multiples menaces et projets d'attentat, sa vie s'est achevée dans la collision avec un camion de la voiture de police banalisée dans laquelle il circulait avec les deux policiers chargés de le protéger, dimanche après-midi sur une autoroute dans le sud de la Suède. C'est par une histoire de rond-point que la vie de ce libre-penseur allait basculer en 2007.

Deux ans après les caricatures de Mahomet publiées par le quotidien danois Jyllands-Posten, et la fureur du monde musulman à leur encontre, Lars Vilks signe des dessins où il représente Mahomet en "chien de rond-point".

Ce sujet étrange autant que provoquant, destiné à une exposition sur le thème des chiens, mêle la référence au journal danois et la vogue consistant alors à placer des chiens décoratifs au milieu des giratoires en Suède.

Finalement refusée par la galerie pour raisons de sécurité, l'oeuvre est publiée dans un journal local suédois, puis reprise en solidarité par plusieurs quotidiens du royaume.

Dans une réédition - à moindre échelle - de l'affaire danoise, Vilks déclenche de vives réactions de haut niveau dans plusieurs pays musulmans, s'attirant une renommée mondiale, mais aussi des appels au meurtre.

Son assassinat a ainsi été planifié par l'Américaine Colleen LaRose, alias "JihadJane", qui aurait recruté des islamistes dans ce but selon la justice américaine, avant d'être arrêtée en octobre 2009.

En mai 2010, deux jeunes frères suédois d'origine kosovare tentent d'incendier sa maison avec des cocktails Molotov. Il ne s'y trouvait pas. En juin 2010, il prend un coup de tête lors d'un débat à l'université suédoise d'Uppsala qui tourne au pugilat. En septembre 2011, des centaines de personnes sont évacuées d'un bâtiment de Göteborg où est inaugurée la Biennale d'art contemporain: la police a de fortes raisons de croire que M. Vilks va être attaqué et arrête quatre personnes. Connu jusqu'ici surtout pour une fascinante construction de bois et de pierre face à la mer sur la côte sud de la Suède, ce personnage controversé assurait prendre avec philosophie sa nouvelle vie sous protection.

"J'essaie de garder mon sang-froid. Le bon côté des choses, c'est que les gens qui en ont après moi sont probablement mal équipés, ce sont des amateurs", racontait-il ainsi à l'AFP il y a onze ans. 

"Je ne suis pas un raciste fanatique, je n'ai pas de position politique. Je suis un artiste qui cherche les limites, qui veut trouver ce que l'on peut faire ou non et là où il peut y avoir un débat", plaidait l'artiste aux épaisses lunettes.

"Je pense que c'est très important, si l'on veut parler de la liberté d'expression et de l'islam et des musulmans, d'avoir une vraie position, d'avoir quelque chose de suffisamment provocant et transgressif pour entamer un débat".

Le jour de l'attaque contre Charlie Hebdo, Lars Vilks avait confié sa tristesse au journal régional Helsingborgs Dagblad. "On ne peut pas renoncer à la liberté d'expression. L'attaque à Paris est hélas significative de l'époque où nous vivons".

Un mois plus tard, le 14 février, un jeune Danois d'origine palestinienne tentait de faire irruption dans un débat sur la liberté d'expression organisé à Copenhague en écho à la tuerie du journal satirique français.

Vilks, tête d'affiche de la réunion avec l'ambassadeur de France, s'en était tiré indemne, mais un réalisateur danois de 55 ans avait été tué. L'assaillant était ensuite parvenu à tuer un gardien juif devant la synagogue de Copenhague, avant d'être abattu lors d'un face-à-face avec la police danoise.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de canopee3
4/octobre/2021 - 19h00
vivi01 a écrit :

Prouvez-nous le contraire ?

Je peux savoir comme je peux prouver que quelqu'un a le mal en lui? Ou même le bien? Ca n'existe pas, rien n'est binaire.

Portrait de canopee3
4/octobre/2021 - 17h48
vivi01 a écrit :

Ça ne changera rien à la mentalité des musulmans. Le mal est en eux, encré trop profondément : détestation du monde occidental. Sauf pour les allocs, smartphones, confort des hôpitaux et de vie. Cet attrait irrésistible vers nos sociétés modernes (qui d'après eux concentrent tous les péchés).

Le mal est en eux? Carrément? là on vire dans autre chose là.

Portrait de canopee3
4/octobre/2021 - 17h48
vivi01 a écrit :

Certes vous me direz que les muslims ne sont pas tous des terroristes et qu'ils sont minoritaires, ok. Si ces terroristes sont minoritaires, pourquoi le majorité "cool" des musulmans (que l'on appelle) modérés ne les expulsent pas de leurs rangs ?

2 réponses : 

1 - Ils ont peur, donc lâches.

2 - Ils sont complices. 

A vous de choisir...

Avoir peur, ce n'est pas être lâche pour autant. Et ça se respecte. Vous n'avez peur de rien?Vos choix limités prouvent bien qu'il reste peu de place visiblement pour d'autres possibilités.

Portrait de BrunoNo
4/octobre/2021 - 15h39
Odile75015 a écrit :

Allah existe, la preuve ! 

Les CrOyaNtS ça ose tout c'est même à ça qu'on les reconnait.

Portrait de Odile75015
4/octobre/2021 - 13h28

Allah existe, la preuve ! 

Portrait de canopee3
4/octobre/2021 - 12h32

Ceci dit, un point m'interpelle: Sur différents sites l'info ne laisse pas spécialement de doute, il s'agit d'un accident.

Dans le titre de cet article "...Dans ce que la police considère comme un accident..." J'ai l'impression que ça laisse place au doute et c'est un problème.

Portrait de canopee3
4/octobre/2021 - 12h28
Tomy Roose a écrit :

Vivi01 ne fait qu'énoncer la réalité. Et votre petit cerveau tordu d'islamo-gauchiste ne supporte pas d'être mis face à la réalité. Quand c'est le cas, jamais aucun argument mais trois réflexes-type : "haine", "nazis" et "stygmatiser". Vous êtes grotesque ...

C'est à dire que face à "islamo gauchiste" la "vérité" la "réalité" et j'en passe, c'est sûr on ne peut pas lutter.

Portrait de Degemermat
4/octobre/2021 - 11h38
selimo31 a écrit :

oh vivo t'es propos sont limites sous le coude de la loi  mais il a tellement de courage qu il assume pas son identite, les musulmans sotn en rien dans u naccident de la route mais il es vrai que morandini et ses amis de cnews en utilisant le terme " a priori ils considerent que" mettent un doute sur un simple accident de la route mais leur dire qu'ils sont complotiste pas du tout pas eux ce sont de vrai et gentil journaliste comme les gentils abruti qu'ils mettent leur commentaire inutilement et pouvant provoque de la violence de la haine, mais puisque on pleur la mort de tapie, je reprend sa phrase , demandons a tout les blacks arabe asia de pas ce lever pour ramasser les ordures faire le menage nettoyer les rues faire un manger dans les cantines ou nettoyer les classe de nos petits blanc raciste complotiste , car le blanc pour ce lever le matin a 4 h pour travailler non c trop dur il attend les allocs le rsa et que les autres le fassent pour lui, donc les fachos les raciste ca suffit maintenant reprenez vos zemmour morandini et compagnie lachez les musulmans 

Elle est longue ta phrase, j'ai failli creuver. Sinon, bel orthographe ! Belle grammaire ! 

Portrait de Babibel
4/octobre/2021 - 11h36 - depuis l'application mobile

on confond pas un musulman et et un islamiste extrémiste qui invoque l'islam pour faire ces saloperies..

Portrait de canopee3
4/octobre/2021 - 09h40
vivi01 a écrit :

Rien à craindre des musulmans puisque l'on ne cesse de nous dire que la secte islam et leurs superstitions haineuses, n'est que paix et amour… (si c'était vrai, ça se saurait)

En parlant de haine, dites, vous avez l'air pas mal dans votre genre.

Portrait de Morlock3
4/octobre/2021 - 07h24

R.I.P