03/10/2021 08:23

Il y a eu en France entre 2.900 et 3.200 prêtres ou religieux pédocriminels, au sein de l'Eglise catholique depuis 1950, affirme le président de la Commission d'enquête

Il y a eu en France «entre 2.900 et 3.200 pédocriminels», prêtres ou religieux, au sein de l'Eglise catholique depuis 1950, a déclaré le président de la Commission qui enquête sur la pédocriminalité dans l'Eglise, Jean-Marc Sauvé. «Il s’agit d’une estimation minimale», fondée sur le recensement et le dépouillement des archives (Eglise, justice, police judiciaire et presse) et sur les témoignages reçus par cette instance, a-t-il ajouté. C'est un chiffre à rapporter à une population générale de 115.000 prêtres ou religieux au total sur cette période de 70 ans.

Après deux ans et demi de travaux, la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Eglise (Ciase) rend mardi les conclusions, dans un rapport, qui annexes comprises, montera finalement à «2.500 pages», a-t-il précisé.

Le rapport donnera un état des lieux quantitatif du phénomène, et notamment du nombre de victimes. Il comparera la prévalence des violences sexuelles dans l'Eglise à celle identifiée dans d'autres institutions (associations sportives, école...) et dans le cercle familial.

Et la commission évaluera également les «mécanismes, notamment institutionnels et culturels» qui ont pu favoriser la pédocriminalité et listera 45 propositions.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LesRipoublicains
3/octobre/2021 - 19h13

3200 pédocriminels sur une période de 70 ans, rien qu'en France, ça fait 46 pédocriminels en activité aujourd'hui au sein de l'Eglise catholique française.

46 pédocriminels de trop, à qui certains parents confient encore aveuglément leurs enfants, sans savoir à qui ils ont affaire puisque ces monstres agissent sournoisement dans le cadre d'une relation de confiance, en vue de leur dispenser un enseignement "chrétien". La bonne blague !

Sachant qu'il y a actuellement 6000 prêtres en France, dont seulement 2000 en activité car âgés de moins de 75 ans (les 4000 autres sont trop âgés pour officier, et pour avoir des contacts avec de jeunes enfants), ça fait un ratio de 46 / 2000 = 2.3%.

Là où la situation devient abjecte, c'est que ce sont des hommes censés protéger les plus faibles, pas d'abuser sexuellement d'enfants, en totale contradiction avec les "valeurs chrétiennes".

N'oublions pas qu'il y a des enfants blessés dans leurs chairs, mais aussi des parents complétement désorientés quand ils apprennent ce qu'ont pu subir leur progéniture.

Là où la situation est encore plus abjecte, c'est que des prélats ayant eu connaissance de faits avérés de crimes de pédophilie n'aient pas dénoncé les auteurs, dans le seul but de "préserver l'institution religieuse catholique française".

Quant à demander à voir ce qui se passe chez les voisins enseignants, c'est un excellent argument pour tenter de faire diversion et là encore, pour minimiser les faits. Quoiqu'il serait judicieux de faire une étude sans concession entre "écoles laïques", "écoles privées", et "écoles privées religieuses".

Portrait de bergil
3/octobre/2021 - 16h10
NapoleonBonaparte a écrit :

Une enieme tentative de chier sur les chretiens en france qu'est ce que c'est surprenant a quand les memes chiffres et autres blagues vaseuses chez les imams et les rabbins?

On pourrait aussi faire le décompte depuis 1950 des pédophiles dans l'éducation nationale , chez les moniteurs de colo etc... le nombre n'est certainement  pas loin de celui des prêtres !

Portrait de cineberry
3/octobre/2021 - 10h43
Tommy Roose a écrit :

OK, il nous faut donc impérativement une commission d'enquête qui nous communique au minimum les chiffres des musulmans (chez qui la pédophilie est largement admise) et ceux des juifs.

Encore une belle entreprise de déconstruction du pays, très utile, tiens.

Donc lutter contre la pédophilie dans l'église catholique, c'est déconstruire le pays ??? Les victimes apprécieront...

Portrait de BREIZ Mike
3/octobre/2021 - 10h13

C'est assez effrayant en effet,ceci dit c'est 3000 en 70 ans même si c'est déjà trop.Je pense que si les prêtres pouvaient se marier ou avoir des relations intimes, le chiffre baisserait pas mal.

Portrait de GUETARY 64
3/octobre/2021 - 09h29

smiley

Portrait de COLIN33
3/octobre/2021 - 08h38 - depuis l'application mobile

ces chiffres sont glacants, seul problème c'est que quand un prêtre, évèque..... est reconnu coupable on le change de diocèse, il part à la retraite,ou bien sa santé l'oblige à se retirer, mais dans de nombreux cas ils continuent leur ministère auprès d'un autre diocèse, une communauté religieuse......
il faut laisser les hommes d'église se marier ça calmerait sûrement ces situations......